Les points essentiels de la Réglementation Thermique 2012

réglementation thermique 2012Issue du Grenelle de l’Environnement et déjà en place pour le tertiaire, la réglementation thermique 2012 (RT 2012) devient obligatoire pour tous les projets individuels de construction neuve à partir du 1er janvier 2013. L’objectif est de poursuivre la dynamique impulsée par les « bâtiments basse consommation » pour faire un saut énergétique en 2012 en limitant la consommation d’énergie primaire des bâtiments neufs. Par rapport à la précédente réglementation thermique, c’est une vraie révolution ! Pour preuve, les chiffres : la RT 2005 acceptait une consommation énergétique de 250 kWh/m² par an tandis que la nouvelle RT 2012 impose un maximum de 50 kWh/m²/an, soit cinq fois moins ! Il s’agit toutefois d’une moyenne car la consommation énergétique varie selon les régions. Ainsi, la norme est fixée en fonction des zones climatiques. Le Sud-Est descend jusqu’à 40 quand l’Est de la France atteint 65 kWh par m² et par an.

La réglementation thermique 2012 impose des exigences de trois types relatives à la performance du bâtiment.

L’efficacité énergétique

L’exigence d’efficacité énergétique minimale du bâti est définie par le coefficient « Bbiomax » : besoins bioclimatiques du bâti. Ces besoins correspondent aux déperditions (pertes naturelles et besoin des usagers) moins l’apport gratuit (chaleur humaine, du soleil, etc.). La RT 2012 impose de réduire le besoin d’énergie des composants du bâtiment (éclairage, chauffage et refroidissement) et d’optimiser l’énergie sans changer les moyens de production.

La consommation énergétique du bâtiment

L’exigence de consommation maximale d’énergie primaire se traduit par le coefficient « Cepmax ». Cette mesure est modulée en fonction de différents critères : l’usage du bâtiment, sa hauteur et sa localisation géographique. Cinq usages sont pris en compte : le chauffage, le refroidissement, l’éclairage, la production d’eau chaude sanitaire et les auxiliaires (pompes et ventilateurs). L’exigence est modulée en fonction de la surface du logement afin de ne pas pénaliser les logements de petite surface. La RT 2012 valorise le recours aux les énergies renouvelables : production d’eau chaude par thermodynamique ou panneaux solaires, chauffage au gaz pour réduire les émissions de CO2, pompes à chaleur etc. Cela permet de réduire la facture énergétique du bâti et la pollution.

Le confort en été

La température intérieure de consigne (TIC) est la température ambiante à ne pas dépasser sans avoir recours à un système actif de refroidissement. La RT 2012 exige que la température la plus chaude atteinte dans les locaux, au cours d’une séquence de cinq jours très chauds d’été, n’excède pas un certain seuil. Les bâtiments nécessitent donc des techniques de rafraîchissement telles que les puits canadiens ou une forte isolation thermique.

A quels permis de construire la RT 2012 est-elle applicable ?


La RT 2012 concerne tous les permis de construire :

  • déposés depuis le 28 octobre 2011 pour certains bâtiments neufs du secteur tertiaire (bureaux, bâtiments d’enseignement primaire et secondaire, établissements d’accueil de la petite enfance) et les bâtiments à usage d’habitation construits en zone ANRU ;
  • déposés à partir du 1er janvier 2013 pour tous les autres bâtiments neufs à usage d’habitation : maisons individuelles ou accolées, logements collectifs, cités universitaires, foyers de jeunes travailleurs etc…

 
Source : Le ministère du développement durable

Vos réactions

14 Juin

Bonjour j’habite dans un appartement classé B B C. Cet été la température à l’intérieur s’est élevée s’est élevée à 33°.
Est il vrai qu’en cas d’installations de climatiseurs dans la Résidence celle-ci peut perdre la classification B B C . Merci beaucoup pour votre réponse. R.G.

GIMENEZ Richard
08 Sep

J’habite dans une maison de 300 m² construite par mes soins il y a 15 ans avec une pompe à chaleur eau/eau ( nappe phréatique/sol) et une double flux pour l’air, le tout réversible) 23° au plus fort de l’hiver et 20° aux plus chaudes périodes en été. Consommation annuelle de 45Kwh/m². Pas de norme BBC ou RT 2012. Cela n’existait pas à l’époque. Le secret : je n’ai pas laissé l’architecte me dicter mes choix. Entre des normes et la réalité de votre facture EDF et le confort réel de la maison, il y a un monde. On devrait obliger ces nouvelles constructions BBC et autres RT à des tests réels APRES habitation. Et là il y aura des surprises. Incompétences des architectes ? Sans aucun doute. Hypocrisie des pouvoirs publics qui se cachent derrière des normes pour éviter les tests au réel ? Sûrement ! Mais au moins on pourrait éviter la crédulité des propriétaires payeurs qui se fient à cette avalanche ne normes destinées à les tromper.

Metzger



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :