Comment installer un insert cheminée ? Ce qu’il faut savoir

Si vous avez déjà une cheminée à foyer ouvert chez vous, vous pouvez la rendre plus efficace tout en la sécurisant par l’intermédiaire d’un insert. L’installation d’un tel dispositif ne revient pas excessivement cher, et permet par la suite de faire d’importantes économies sur la facture de chauffage. Avant de vous lancer dans ce projet astucieux pour moins dépenser ensuite, voici quelques conseils incontournables pour bien réaliser l’installation d’un insert cheminée.

Comprendre le fonctionnement de l’insert cheminée

Directement installé sur un foyer ouvert existant, l’insert cheminée se place au niveau de l’âtre. Il est spécialement conçu pour aspirer l’air froid à l’intérieur de la pièce, le réchauffer et l’évacuer par les grilles situées sur la partie supérieure. Ainsi, la température augmente progressivement dans la pièce, de manière beaucoup plus efficace qu’avec un simple foyer ouvert, finalement peu rentable.

Anticiper la pose de l’insert cheminée

Si l’insert cheminée reste peu coûteux à installer, il nécessite malgré tout un minimum d’anticipation avant la mise en place. Concrètement, vous avez tout intérêt à commencer par contacter un professionnel pour obtenir ses conseils. Il se déplacera chez vous, dans l’optique d’analyser l’existant et de vous proposer la solution la mieux adaptée dans votre cas particulier.

Avant d’effectuer les travaux, vous devez faire contrôler l’étanchéité du conduit d’évacuation des fumées, et en profiter idéalement pour demander un ramonage au professionnel. Attention : sur les anciennes cheminées à foyer ouvert, on peut se contenter d’un conduit d’évacuation ancien, car les fumées qui ressortent ne sont pas excessivement chaudes. Elles le sont beaucoup plus avec un insert : si le conduit n’est pas assez solide, on réalise un tubage. La pose d’un tube métallique dans le conduit protège ce dernier, sans qu’il soit nécessaire de le remplacer totalement. Quand le tubage n’est pas possible pour des raisons techniques, le chemisage reste envisageable (poser un enduit pour rendre les parois plus résistantes).


Avec QuelleEnergie.fr, vous pouvez réaliser un bilan énergétique complet et gratuit. Découvrez comment réaliser des économies d’énergie avec ce test !


Isoler la cheminée

Entre la cheminée et l’insert, vous devrez mettre en place un isolant incombustible compatible avec les très hautes températures. Pour cela, il faudra également utiliser une colle spécifique, adaptée aux isolants thermiques haute température. Afin de vous prémunir des risques de fissure au niveau de la hotte, pensez aussi à installer une chambre de décompression sous le plafond : à l’intérieur de la hotte, ce caisson permettra à l’air chaud de circuler librement avant qu’il ne ressorte par les grilles. Une autre couche d’isolant devra être posée autour du tubage du conduit et au niveau du plafond.

Raccorder l’insert au tubage existant

Une fois que vous avez bien anticipé la pose de votre insert, vous pouvez installer le tubage au-dessus de l’évacuation. Pour relier ces deux parties, il suffit d’utiliser un raccord à collier à griffes, que choisirez en fonction des dimensions du tubage existant.

Le saviez-vous ?

 

Pour être fixé sur les aides dont vous pouvez bénéficier, découvrez les estimations de notre simulateur gratuit !

 

Poser tous les équipements d’aération

Dans la pièce où vous installez l’insert cheminée, les aérations qui se situent au niveau des ouvertures ne suffisent pas : vous devez rajouter une grille intérieure et une grille extérieure, idéalement sur une paroi proche de la cheminée.

Au niveau de la hotte, faites un trou près du plafond et de la chambre de décompression, avant d’y introduire la grille de décompression. Une autre découpe sera nécessaire sous cette chambre de décompression, cette fois pour y incorporer la grille de diffusion d’air chaud. Ces manipulations doivent être effectuées sur chaque côté de la cheminée.

Votre dernière aération sera installée sur la partie basse de la cheminée, d’un seul côté.

Demander l’avis d’un spécialiste

Si vous avez entrepris vous-même d’installer un insert de cheminée chez vous, vous avez tout intérêt à demander l’avis d’un spécialiste juste avant la mise en service. Celui-ci pourra contrôler tous les éléments mis en place, afin de vous assurer un fonctionnement en toute sécurité.

Par la suite, vous profiterez de bons rendements si toutes les étapes ont été réalisées dans les règles de l’art. En moyenne, on parle de taux de 60 à 70 % pour un insert cheminée, contre environ 15 % sur un simple foyer ouvert. Alors si les travaux vous coûtent un peu d’argent au départ, ils vous permettront ensuite de prétendre à d’avantageuses économies d’énergie.

 

Vos réactions

06 Août

Je recherche désespérément un poseur d’insert. J’ai trouvé un insert peu cher mais chaque fois on me dit qu’on ne connaît pas de poseurs. Bien sûr à chaque fois que quelqu’un est venu c’était pour me proposer des devis de 3500 à 4000€ alors que c’est simplement pour animer une pièce et venir en complément de ma PAC. L’insert que j’ai trouvé est à 250€. Je pense que pour la pose on peut compter maximum 1000€, moi je ne peut pas me permettre d’attendre l’année prochaine pour un éventuel remboursement… avez vous des pistes pour trouver un professionnel qualifié ?

BERNOT Martine
06 Août

Bonjour,

Effy, 1er spécialiste de la rénovation énergétique, peut vous mettre en relation avec des artisans qualifiés RGE proches de chez vous. Pour cela, il convient dans un premier temps de remplir le formulaire ci-dessous (gratuit et sans engagement). Vous serez ensuite contacté par un conseillé spécialisé qui vous aidera à bien définir votre projet.
https://www.effy.fr/parcours/1/devis/logement-type

Pensez également à faire votre demande de Prime Effy AVANT de signer un devis. Vous pourrez baisser ainsi le coût de vos travaux.

Bonne journée,

Céline Lequeux



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :