Les évolutions de l’immobilier durable en France

Les évolutions de l’immobilier durable en France

Certivéa, est un opérateur de services connu pour étudier le sujet de la performance durable des bâtiments non résidentiels. Le 6 juillet dernier, l’organisme a fait paraître les résultats de son étude quant aux tendances de ce que l’on appelle l’immobilier « vert » en France. Le secteur jouit d’une bonne santé : une croissance de +8 % des attributions de certifications NF HQE et +7 % du nombre d’opérations dans les régions.


Avec Quelle Energie découvrez comment réaliser des économies d’énergie grâce à nos multiples simulateurs. Testez notre simulateur Quelle Energie !


Étudier l’immobilier « vert »

Efficacité énergétiqueL’organisme Certivéa a publié les résultats de ses Observatoires 2017 à propos des tendances et des évolutions de l’immobilier « vert » en France, dans un contexte où l’environnement est de plus en plus important aux yeux des consommateurs. De plus, cette étude a également soulevé les questions en rapport avec l’environnement, l’énergie, le confort ainsi que la santé. Il est vrai que les concepts de villes durables et écologiques sont de plus en plus présents dans l’esprit de la population, preuve que les énergies renouvelables ont une place à se faire.

Les clients des entreprises de construction sont de plus en plus intéressés par l’environnement et les performances durables du secteur du bâtiment sont en hausse pour un rapport qualité/prix sans cesse meilleur. Ces faits expliquent la hausse de 8 % par rapport à 2015 du nombre total de certifications accordées à un niveau national. Le marché a d’ailleurs pris davantage conscience grâce à l’Accord de Paris et à la loi pour la croissance verte : les gouvernements jouent un rôle décisif dans l’évolution, le développement et la santé du secteur.

L’énergie comme nerf de la guerre

Bâtiments durablesL’étude présente l’énergie comme l’intérêt principal des maîtres d’ouvrages ; ces derniers recherchent avant tout une diminution des émissions de gaz à effet de serre. Le but est de lutter contre le réchauffement climatique en obtenant à la fois des coûts d’exploitation plus faibles. En ce qui concerne les types de bâtiments les plus performants sur l’année dernière, ce sont les bureaux neufs, ainsi que les bâtiments dédiés à l’enseignement qui sont les meilleurs.

D’un autre côté, les préoccupations des clients professionnels concernent les performances environnementales. Dans ce cas-là, l’objectif à atteindre est une relation de qualité entre l’environnement et le bâtiment afin d’atteindre un impact environnemental minime. Cela passe par une maintenance rigoureuse qui devient de plus en plus centrale au sein du quotidien des professionnels.

Confort et santé pour un meilleur bien-être

Le confort, principalement sur le plan olfactif et hygrothermique, est en quelque sorte oublié puisqu’il n’est concerné par aucune réglementation. Patrick Nossent, président de Certivéa, explique que le confort et la qualité de vie sont des préoccupations de plus en plus importantes selon les études réalisées à ce sujet. Le marché tâche donc de répondre à ces nouveaux besoins, d’autant plus que cela peut être déterminant. Les performances au niveau de la santé sont positives de manière générale car une augmentation a été observée en 2016 sur les niveaux de qualité relatifs à l’eau mais également l’air.

Le saviez-vous ?

 

Quelle Energie vous propose d’estimer gratuitement l’efficacité énergétique de votre logement et vous conseille dans le choix de solutions de rénovation les plus adaptées.

 

Un avenir prometteur

Pour l’avenir, le rapport estime que l’immobilier durable a de beaux jours devant lui grâce à différents points :

  • Mise en place des certifications BEPOS d’Effinergie qui ont pour dessein de devenir l’argument principal du secteur
  • Label E+C- (bâtiments à énergie positive et réduction carbone)
  • Certivéa souhaite favoriser une approche à haute qualité environnementale (développement des villes durables) et l’expansion de l’utilisation du BIM (Building Information Modeling) : cela permet la création de solutions innovantes

Malgré les attentes positives de l’avenir de l’immobilier durable, Certivéa émet un avertissement contre les pollutions extérieures qui causent des risques de santé importants. L’organisme conseille donc de constituer une réelle politique à propos de la santé lorsqu’un projet de construction est mis en place ; il est également important de favoriser le bien-être au travail en complément. Ce dernier point sera davantage développé dans les années à venir car la jeune population est de plus en plus concernée par ce sujet, d’autant plus que cela favorisera la répartition des compétences à travers les territoires. Le secteur du bâtiment ne compte pas seulement sur la réduction de la pollution mais également sur d’autres facteurs, différents de par leur nature.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :