Chauffage : quelles obligations pour les propriétaires bailleurs ?

Le chauffage en location

Un logement mis en location doit répondre à certaines exigences en matière de chauffage. Température moyenne minimale, normes de sécurité, bon fonctionnement… Assurer la qualité de son installation en amont permet d’éviter le surcoût de la réparation et du remplacement en urgence.

Le chauffage doit garantir une température minimale dans le logement

Quel est le seuil de température minimale à respecter pour la location d’un logement ?

Deux cas de figures :

  • Le permis de construire du logement a été déposé après le 1er juin 2001 ;
  • Le logement est plus ancien.

Relever les températureDans le premier cas, l’équipement doit permettre d’atteindre le seuil fixé à 18 °C minimum. La mesure de la température moyenne s’effectue au centre, à 1,5 mètre du sol, et se rapporte au volume de chaque pièce. Si l’occupant n’est pas en mesure de se chauffer à cette température, le système est considéré comme défaillant. Le locataire est alors en droit de demander la réalisation des travaux et réparations nécessaires. Si après mise en demeure aucune solution n’est trouvée, le locataire pourra saisir le tribunal.

Mêmes sanctions dans les logements plus anciens. Toutefois, la définition de la température minimale est moins précise : le locataire doit pouvoir « se chauffer normalement ». Cette condition relèvera de l’appréciation du juge, si l’occupant décide de saisir le tribunal. Conformément aux normes du logement décent, les installations de chauffage doivent être :

  • Conformes aux normes de sécurité ;
  • En bon état de fonctionnement.


Identifiez le système le plus performant et le moins coûteux en fonction des caractéristiques de votre logement : test gratuit sur QuelleEnergie.fr


Points de vigilance sur la sécurité et le bon fonctionnement du chauffage

Le logement doit garantir la bonne évacuation des produits de combustion, en fonction du système de chauffage.

ConduitLa norme NF DTU 24.1 encadre l’installation des conduits de raccordement et d’évacuation des fumées. Elle s’applique aux conduits des poêles, des chaudières, des inserts et foyers ouverts, quel que soit le type de combustible : bois, gaz ou fioul.

Les fumées produites par la combustion sont généralement évacuées par le toit. Pour cela, deux conduits sont reliés : un premier pour le raccordement, un second pour l’évacuation. Un conduit obstrué ou qui n’est plus étanche :

  • Réduit les performances de l’équipement ;
  • Augmente les risques d’incendies ;
  • Expose les occupants à des émanations nocives pour leur santé.

Entretien des conduits d’évacuation

Le ramonage est obligatoire. Un nettoyage régulier deux fois par an permet une meilleure performance des équipements fonctionnant au bois ou au fioul. Avec une chaudière fonctionnant au gaz l’encrassement du conduit est moindre, mais demande néanmoins un ramonage une fois par an.

Attestation d'entretienL’entretien incombe au locataire et doit être réalisé par un professionnel qualifié. A l’issue de l’intervention, une attestation d’entretien est délivrée par le chauffagiste. Ce document doit être conservé et mis à disposition sur demande du propriétaire bailleur ou de la compagnie d’assurance en cas de sinistre.

Si le propriétaire bailleur n’est pas responsable de l’entretien, il doit en revanche assurer le bon état du système de chauffage à chaque nouveau locataire. Si le système venait à tomber en panne en plein hiver, il nécessiterait une « réparation urgente » à la charge du bailleur.

Quand et comment remplacer le système de chauffage ?

Au-delà de 10 à 15 années de fonctionnement, le risque de panne augmente. Les signes peuvent varier en fonction du type d’équipement, avec par exemple :

  • Les bruits inhabituels ;
  • La surconsommation d’énergie ;
  • Ou encore, une eau qui n’est pas uniformément chauffée, pour les équipements de production d’eau chaude sanitaire.

Rester attentif à ces signaux permet de prévenir les aléas d’une réparation ou d’un remplacement en urgence. Prenez le temps de faire vérifier votre installation par un professionnel et anticipez son remplacement en profitant des aides à la rénovation énergétique.

Le saviez-vous ?

 

La qualification RGE de l’artisan fait partie des conditions d’obtention des aides à la rénovation. En demandant votre devis d’installation sur QuelleEnergie.fr, vous retrouvez les professionnels qualifiés de votre région.

 

Le chauffage joue un rôle primordial dans le niveau de consommation énergétique d’un logement. Le remplacement d’un équipement vieillissant par un système plus performant est donc fortement encouragé par différents dispositifs d’aide financière. Dans ces conditions, l’installation d’une chaudière gaz à très haute performance, ou d’un équipement utilisant une source d’énergie renouvelable, pourra être en partie financé par une Prime Conversion Chaudière à hauteur de 4 000 €.

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :

  • Focus sur la décence des logements Tout propriétaire bailleur est tenu de mettre à la disposition de son locataire un logement décent qui doit répondre à certains critères bien précis.
  • Quel radiateur électrique choisir ? Pour combiner confort et économies d’énergie, les radiateurs à inertie, appelés également «chaleur douce», sont se qui se fait de mieux.
  • Guide d’entretien du poêle à bois Pour un fonctionnement optimal, le poêle à bois doit faire l’objet d’une surveillance, d'un nettoyage et d’un entretien rigoureux.