Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

VPH : la ventilation positive hygroréglable au secours des problèmes d’humidité

Par L’équipe de rédaction

Un taux d’humidité supérieur à 60% dans un logement favorise la prolifération des moisissures et des acariens. L’impact sur votre santé et votre confort est immédiat. Avez-vous mesuré l’humidité de votre habitation ? Pour améliorer la qualité de votre air intérieur, installez une VPH ou ventilation positive hygroréglable. Vous réaliserez jusqu’à 10% d’économie sur vos factures d’énergie.

 

Obtenez une estimation de devis de travaux avec aides financières.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

La ventilation positive hygroréglable, ou VPH, est un système de ventilation qui permet d’améliorer la qualité de l’air intérieur d’un logement. Elle est particulièrement recommandée pour lutter contre les problèmes d’humidité. La VPH est une ventilation mécanique par insufflation de la même famille que la VMC double flux et la VMI (ventilation mécanique insufflée).

 

Son fonctionnement est simple. Un moteur capte un débit d’air extérieur constant et adapté au volume du logement pour le transmettre à l’intérieur. Le bâtiment entre alors en surpression et l’air en surplus sort de manière passive. Le renouvellement d’air est assuré, car l’air viciée est évacué.

 

artisan qui visse une ventilation au plafond

 

Avec bonne ventilation, vous éliminez de votre habitation :

  • un surplus d’humidité ;
  • les mauvaises odeurs ;
  • les poussières ;
  • les composés organiques volatils (COV) ;
  • etc.

 

Avec un air purifié, vous évitez le développement de moisissures, germes, acariens et champignons en cause dans de nombreuses pathologies allergiques et qui agissent comme des accélérateurs de la dégradation du mobilier et du bâtiment.

 

💡 Bon à savoir : Un air sain améliore le confort de vie, car il chauffe plus rapidement avec un taux d’humidité compris entre 40 et 60%. De plus, il est indispensable à la bonne santé des occupants de votre foyer. Enfin, un air de qualité préserve le bâti pour un logement comme neuf plus longtemps.

Isolation des combles aménagés

Isolez votre maison pour profiter des atouts de votre VPH et réalisez jusqu’à 10% d’économie d’énergie sur votre chauffage !

Isolation des combles aménagés

Quels sont les avantages de la VPH ?

La VPH compte parmi les systèmes de ventilation les plus efficaces du marché.

 

 

Réception d’un air très sain avec la VPH

 

Pour obtenir un air sain, la technique d’insufflation permet une filtration préalable de l’air avant son entrée dans votre foyer. Vous recevez un air réellement pur à l’intérieur de votre habitation. Ainsi, vous ne prenez pas le risque de faire pénétrer chez vous des bactéries ou des particules polluantes ou contaminées qui peuvent dégrader votre qualité de vie et proliférer.

 

 

Régulation parfaite de l’hygrométrie en ventilation positive hygrorégulée

 

La ventilation positive hygrorégulée est la plus performante pour réguler le taux d’humidité de l’air. Si votre logement souffre de problèmes de condensation, voire de moisissures, la VPH lui apportera une réelle solution, même dans les régions à très forts taux d’humidité.

 

 

Maîtrise des mauvaises odeurs

 

Selon l’environnement de votre habitat, vous apprécierez la capacité de la VPH à traiter les mauvaises odeurs venant de votre cuisine, de votre salle de bain ou de vos canalisations d’eau.

 

part 350

 

Réduction de la facture énergétique avec une VPH

 

Un air à un bon taux d’humidité chauffe plus vite. Vous réalisez rapidement des économies sur le montant de vos factures de chauffage.

 

La VPH assure un équilibre entre les différentes masses d’air en récupérant l’air chaud sous plafond pour le mélanger avec les autres couches. Votre air est tout simplement préchauffé par la ventilation positive hygroréglable.

 

Avec un air plus sain, vous ressentez moins le besoin d’augmenter le chauffage pour atteindre un bon confort, ce qui contribue également à réduire vos consommations.

 

Ces effets sont vérifiables avec tous les types de chauffage et de distribution de chaleur (radiateurs électriques, plancher chauffant, aérothermes, etc.) et avec tous les combustibles (électricité, gaz, fioul, bois, etc.).

 

Facilité d’utilisation de la ventilation hygroréglable

 

La VPH se règle très facilement à l’aide d’une télécommande qui vous permet de contrôler :

  • le débit d’air ;
  • la température de préchauffage ;
  • l’arrêt de la ventilation ;
  • le taux d’humidité.

 

Installez une ventilation positive hygroréglable et dites "adieu" aux problèmes d’humidité !

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Quels sont les inconvénients de la VPH ?

Le bon dimensionnement de la VPH et son entretien sont indispensables pour éviter les inconvénients suivants.

 

Installation de plusieurs caissons pour les grandes surfaces

 

Une installation standard de VPH prévoit la mise en place d’une seule entrée d’air pour amener l’air propre du dehors. Si vos pièces sont très grandes, certains espaces peuvent pâtir d’une mauvaise circulation d’air nécessitant l’ajout de plusieurs caissons. Le coût d’installation augmente dans ce cas.

 

Problème de condensation si défaut d’isolation

 

La rénovation énergétique d’un bien nécessite une étude précise des caractéristiques de votre logement. Si l’isolation de votre habitation est mauvaise ou si vos ouvertures sont mal dimensionnées, de la condensation peut se former sur vos murs intérieurs avec une VPH. À terme, des moisissures apparaissent.

👉 Grâce à Jamy, découvrez toute l'importance de l'isolation des murs par l'extérieur !

 

 

Entretien et alimentation électrique de la VPH

 

Tous les équipements de la maison nécessitent un entretien régulier et la VPH ne fait pas exception à la règle. Un changement annuel de filtre est à réaliser pour optimiser le traitement de l’air entrant. Dans ce contexte, lors de l’installation, prévoyez un accès aisé à votre équipement pour faciliter l’intervention, de même en cas de réparation ou de maintenance.

 

Le caisson d’extraction s’installe généralement dans un local dédié ou dans les combles afin de remédier au problème d’esthétisme de l’équipement.

 

Enfin, la VPH entraîne une petite consommation d’énergie (largement compensée par les économies de chauffage réalisées), car elle est branchée en permanence pour filtrer, préchauffer et transmettre l’air dans vos pièces.

 

🖐 Astuce consommation : une VPH est plus gourmande en énergie qu’une VMC double flux. Toutefois, le couplage avec un puits climatique ou puits canadien permet de résoudre le problème, puisque l’air extérieur venant de la géothermie est naturellement tempéré.

Installer une VPH est simple et rapide. Votre artisan ou l’entreprise sélectionnée procédera à la mise en place au plafond ou dans vos combles du caisson contenant le moteur turbine et les filtres.

 

Le professionnel créera ensuite une prise d’air neuf en façade ou en toiture. La prise d’air sera étanchéifiée pour éviter les infiltrations. Des sorties d’air seront également dimensionnées en façade ou en toiture pour permettre l’extraction de l’air vicié.

 

🤓 A comprendre : la création de sorties d’air dépend de la configuration de votre logement. Parfois, vos fenêtres suffisent !

 

Enfin, des passages de transit en bas de portes seront créés entre vos pièces pour assurer la bonne circulation de l’air, même si vous fermez vos portes.

 

Comme nous l’avons vu, l’espace dédié au caisson doit être assez grand, éclairé et accessible pour permettre son entretien.

 

Pour réduire les nuisances sonores du moteur, votre professionnel séparera le caisson du sol par un matériau isolant ou le suspendra au plafond.

Quel est le prix d'une VPH ?

Le prix d’une VPH prend en compte la machine et la pose. Il varie en fonction de la marque choisie, de la puissance du moteur et de la taille de la machine.

 

Comptez entre 400 et 1200€ pour l’équipement, plus si vous optez pour un modèle connectable à la domotique de votre logement.

 

Le prix de pose d’une VPH est élevé, entre 1500 et 4000€ du fait de la complexité de l’installation. Ajoutez à ce budget le coût annuel de remplacement des filtres (environ 15€) et les entretiens (dépend de chaque professionnel et du contrat souscrit).

 

En bref, le coût global d’installation d’une VPH varie entre 2000 et 5000€ tout compris.

 

💡 Seules les VMC double flux sont éligibles à MaPrimeRénov' et à la Prime Effy. Vous pouvez toutefois bénéficier de la TVA à taux réduit pour l’installation de votre VPH, ainsi que d’un Éco-PTZ pour une ventilation positive hygroréglable.

 

Assainissez sans attendre votre logement avec une VPH.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

L’équipe de rédaction