Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Prime Coup de pouce Économies d'énergie pour le remplacement d'un poêle à charbon

Par L’équipe de rédaction

Nombreux sont les particuliers et les foyers français désireux de trouver une idée qui porte fruit en vue d'accroître l'efficacité énergétique de leur habitation et du même coup, de protéger l'environnement. Mais pour atteindre cet objectif, un investissement substantiel est nécessaire, ce qui peut mettre un frein au sens de l'engagement de la population française envers l'écologie. Qu'à cela ne tienne, des solutions sont à portée de main pour donner l'opportunité aux personnes qui souhaitent entreprendre des travaux d'économie d'énergie de concevoir leur projet en profitant d'un soutien financier sous forme de prime. Dans cet article, il sera question plus précisément de la prime Coup de pouce Économies d'Énergies accordée au remplacement d'un poêle à charbon. Pour rappel, vous avez jusqu'au 31 décembre 2020 pour profiter de ce coup de pouce salutaire.

Financement poêle à granulés

Estimez vos aides en 2 minutes !

Prime Coup de pouce Économies d'énergie : son fonctionnement

La prime Coup de pouce est une aide financière accordée par l'État aux particuliers et aux familles afin de les inciter à réaliser des travaux de rénovation énergétique. Cette prime exceptionnelle, inaugurée en février 2017, est ouverte à tous les Français, sans conditions de ressources (ce soutien financier fut pendant un certain temps exclusivement destiné aux ménages en situation d'instabilité financière et énergétique) et peu importe qu'ils soient propriétaires ou locataires de leur habitat. Deux types de travaux sont concernés par ce dispositif, soit les travaux de remplacement de chaudières fonctionnant à l'aide d'énergies fossiles et les travaux d'isolation.

 

Si tous les ménages peuvent bénéficier de la prime Coup de pouce, le montant de cette dernière peut varier en considération de certains critères tels que le nombre de personnes occupant une demeure, la situation géographique de celle-ci (Île de France ou autre territoire), du type d'appareils utilisés et du niveau de ressources financières globales dont disposent les membres d'une famille, en fonction du montant qui apparaît sur l'avis d'imposition transmis chaque année. Dans le cas où les ressources financières des requérants se situent en-deçà des niveaux de revenu modeste de l'Agence nationale de l'habitat, le montant de la prime peut être plus généreux. La prime Coup de Pouce est directement transmise au bénéficiaire soit par chèque ou par virement bancaire, déduite de sa facture finale ou encore offerte sous forme de bons d'achats.

 

Pour se prévaloir d'un soutien financier, les travaux de rénovation énergétique doivent respecter certains critères d'éligibilité qui sont les suivants :

Je demande ma prime

Simulation gratuite et immédiate

  • Les travaux doivent obligatoirement être entrepris dans une habitation existant depuis au moins deux ans;
  • C'est un expert Reconnu Garant de l'Environnement qui doit prendre les travaux de rénovation en charge;
  • Le bénéficiaire de l'aide financière doit avancer le coût des frais de financement avant le début des travaux;
  • Il doit également s'inscrire auprès de la firme partenaire de l'expert RGE retenu pour le chantier. C'est cette entreprise qui procédera au versement de la prime à son client, après réception de la facture finale.

 

Le dispositif Coup de pouce Économies d'Énergies est financé par les Certificats d'Économie d'énergie. C'est la raison pour laquelle elle ne peut être jumelée à d'autres aides financières CEE. Par contre, elle est cumulable avec la prime CITÉ, soit le Crédit d'Impôt Transition Énergétique.

⚠️ Fin du CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique)
Le CITE est supprimé pour les dépenses effectuées depuis le 1er janvier 2021. Il est remplacé par le dispositif MaPrimeRénov’.

Coup de pouce chauffage : une incitation à utiliser les énergies renouvelables

Les propriétaires d'un système de chauffage vieillissant et énergivore qui envisagent de le remplacer par un équipement qui utilise des énergies renouvelables peuvent bénéficier d'un coup de pouce financier intéressant.

 

Les contribuables français peuvent se voir attribuer cette aide financière si elles souhaitent remplacer leur équipement fioul, charbon ou gaz par un système à énergies renouvelables. Les foyers aux prises avec un budget modeste peuvent recevoir une prime pouvant atteindre 4000€ et les foyers aux revenus plus élevés, 2500€.

 

Quant aux particuliers et familles qui prévoient le remplacement de leur chaudière fioul, charbon ou gaz pour une chaudière gaz à haute efficacité énergétique, ils peuvent s'attendre à recevoir une aide financière de l'ordre de 1200€ si leurs ressources financières sont considérées faibles et une aide d'environ 600€ si leur revenu est jugé standard.

 

En ce qui a trait au remplacement d'un poêle à charbon par un poêle biomasse, le montant de l'aide accordée au propriétaire d'un tel système pourrait se situer aux alentours de 800€ s'il dispose de ressources financières inférieures à la moyenne. Dans les cas classiques, le montant offert se chiffrerait à environ 600€.

Pourquoi se défaire de son poêle à charbon ?

Au plan purement esthétique, le poêle à charbon est reconnu pour s'adapter harmonieusement à la majorité des styles d'habitat. Il constitue bien souvent un élément de décoration qui ajoute du cachet à une maison ancienne. Il en améliore en outre le confort.

 

Mais le charbon n'est pas écologique, sa combustion est excessivement polluante. Le charbon fait partie des combustibles fossiles émettant du dioxyde de carbone, qui accroît l'effet de serre, un phénomène jugé désastreux pour l'environnement. Cet effet de serre stimule le réchauffement planétaire, qui prend une ampleur inquiétante.

Par quels systèmes remplacer le poêle à charbon ?

Heureusement, des solutions de substitution plus écologiques – et parfois même plus performantes – sont à notre portée. Nous vous présentons deux d'entre elles : la chaudière biomasse et la pompe à chaleur air/eau.

 

  • Chaudière biomasse - La chaudière biomasse est un système de chauffage dont le fonctionnement se base sur des combustibles entièrement renouvelables, qui sont à la fois peu coûteux et respectueux du bien-être de l'environnement. Le taux de dioxyde de carbone que les combustibles libèrent est très faible, si on le compare à celui des combustibles fossiles. Malgré le fait que ce système peut sembler coûteux à l'achat, il permet à long terme de réaliser des économies substantielles, qui peuvent atteindre près de 30 %.
  • Pompe à chaleur air/eau - La pompe à chaleur air/eau est un système écologique dont le mode de fonctionnement est basé sur la récupération des calories gratuites dans l'atmosphère en vue de la production d'une nouvelle énergie. Le seul élément polluant est l'électricité requise pour le faire fonctionner. Ce système de chauffage contribue fortement à la préservation de l'environnement.

 

Au plan économique, l'installation d'une pompe à chaleur est peu dispendieuse, tout comme sa consommation d'énergie. Pour 1kWh d'électricité qu'il requiert pour fonctionner, le système libère 3 à 4 kWh de chaleur. Il permet ainsi de réaliser d'importantes économies.

Financement poêle à granulés

Estimez vos aides en 2 minutes !

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème