Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Que permettent les gaz rares emprisonnés dans certains types de vitrages ?

Par L’équipe de rédaction

Le verre est un mauvais isolant, ce n’est pas en augmentant son épaisseur qu’on améliore sa performance. Il faut alors isoler les vitrages avec un isolant transparent.

 

Vous souhaitez profitez des avantages des fenêtres isolantes ? Utilisez le simulateur gratuit Quelle Energie pour connaître les économies d’énergie que vous pourriez réaliser en les installant chez vous.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Les fenêtres isolantes : une isolation complète

Les fenêtres isolantes assument plusieurs fonctions, isolation thermique, isolation phonique et isolation contre l’humidité. À ce titre, elles doivent d’abord réduire au maximum l’échange de chaleur entre le milieu intérieur et le milieu extérieur. Idem pour les bruits. Ces isolations sont assurées par son système de vitrage et les joints d’étanchéité entre les battants et les bâtis. Il peut comporter un simple, double ou même triple vitrage. Entre les vitres est introduite une couche de gaz rares.

Quels sont les rôles des lames gaz rares placées entre les vitres ?

De par leurs propriétés chimiques, la couche de gaz rares entre les vitres ne réagit pas aux actions de la variation de la température. Cela peut être généralement l’Argon, le Xénon ou le Krypton. Leur utilisation ne constitue aucun risque à l’environnement. Ces gaz rares permettent ainsi d’obtenir une meilleure isolation de l’intérieur de la maison sans aucun effet secondaire. Pour un triple vitrage, il existe deux lames de gaz rare entre les trois vitres. Une fenêtre à triple vitrage possède une performance 30% supérieure à celle d’une fenêtre à double vitrage.

Qu'est-ce que le coefficient d’isolation thermique Ug ?

La performance d'isolation thermique d'un système de vitrage se définit par le coefficient Ug. Pour un simple vitrage de 4 mm, il est de 6,8 et pour double vitrage de 4 mm il est de 2,8. Plus il est faible, plus la déperdition de chaleur est faible. Néanmoins, le coefficient Ug dépend de l’écartement entre deux verres et de la nature des gaz rares qui les sépare.

451 €/an
C’est le montant moyen des économies réalisées grâce à la pose de doubles vitrages dans un logement.

L’équipe de rédaction