Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Radiateurs à inertie sèche ou fluide : comment choisir ?

Par L’équipe de rédaction

Publié le 15/01/2016 à 17h31, mis à jour le 14/09/2021 à 12h28

Si vous vous chauffez à l’électricité, vous trouvez sûrement vos factures trop chères. Avez-vous pensé à changer vos radiateurs pour des radiateurs à inertie ? C’est aujourd’hui le chauffage 100 % électrique le plus efficace et le plus confortable. Quelle Energie détaille pour vous le fonctionnement des radiateurs à inertie sèche et fluide.

 

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

Qu’est-ce que l’inertie ?

L’inertie est la capacité d’accumuler de la chaleur et de la diffuser progressivement, même lorsque le radiateur est éteint. C’est ce principe qui permet de réduire le nombre de déclenchements du radiateur à inertie et par la même occasion votre facture d’électricité.

 

Quel que soit le type d’inertie, c’est toujours une résistance électrique qui apporte la chaleur. Seul le vecteur de transmission de la chaleur dans les pièces change, tantôt sec, tantôt fluide.

 

>> Calculez les économies que vous pourriez faire en optant pour les radiateurs à inertie.

L’inertie sèche

L’inertie sèche repose sur l’utilisation d’un corps de chauffe solide en matériau réfractaire de type fonte, céramique, pierre volcanique, etc… La résistance électrique est placée au cœur de ce matériau afin de le faire monter en température. Ces matériaux ont une très forte inertie, de sorte qu’ils emmagasinent la chaleur lorsque le radiateur se déclenche. Une fois le radiateur éteint, ils continuent de transmettre leur chaleur à la plaque externe du radiateur. Cette plaque fortement émissive transmet la chaleur par rayonnement à toute la pièce. Le mode de chauffage est ainsi doux et surtout homogène.

 

L’inertie fluide

Deuxième option : utiliser un fluide caloporteur au lieu d’un matériau réfractaire. Cela peut être de l’eau, de l’eau glycolée, ou encore une huile végétale ou minérale. La résistance est plongée dans ce fluide pour lui transmettre ses calories. Le fluide tourne en circuit fermé dans le radiateur, permettant ainsi de distribuer la chaleur dans la pièce, tout en restant en contact avec la résistance électrique. Ce type de radiateur à inertie s’apparente à un chauffage central et procure le même ressenti.

 

>> Le radiateur à inertie apporte une chaleur douce et bien répartie. Est-il adapté à votre maison ?

Comment choisir ?

Les performances thermiques des deux modèles de radiateurs à inertie sont similaires. Les modèles avec corps de chauffe présente une très grande inertie mais sont aussi plus lourds. En effet, les matériaux réfractaires sont particulièrement denses, et c’est d’ailleurs ce qui leur procure cette bonne capacité de stockage de chaleur. Quant aux radiateurs à inertie fluide, ils impliquent un confort proche de celui d’un chauffage central, sans avoir à installer toute la tuyauterie.

 

Contrairement aux idées reçues , se chauffer à l’électricité peut apporter confort et économies, à condition de bien choisir ses radiateurs et surtout leur puissance. Qu’ils soient à inertie sèche ou fluide, les radiateurs à inertie requièrent très peu d’entretien. Un dépoussiérage régulier suffit à assurer de bonnes performances.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème