Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 9h à 18h

Service gratuit + prix appel
Personne tenant deux micros

Une pompe à chaleur pour réduire vos factures

Par L’équipe de rédaction

Publié le 18/09/2015 à 16h44, mis à jour le 14/09/2021 à 11h33

L’hiver approchant, vous cherchez peut-être un nouveau mode de chauffage plus performant pour réduire vos factures d’énergie. Que vous utilisiez du gaz, du fioul ou des radiateurs électriques, vous avez sans doute intérêt à vous tourner vers une pompe à chaleur !

Comment ça marche ?

La pompe à chaleur est l’un des systèmes de chauffage actuels les plus performants. Elle est constituée de deux blocs distincts (intérieur et extérieur) reliés par un circuit de fluide aux propriétés particulières dit « frigorifique ». A l’aide de ces trois éléments, une pompe à chaleur vous permettra de récupérer des calories gratuitement dans l’air extérieur, sous le sol ou dans une nappe phréatique pour chauffer votre maison. Plusieurs modèles existent, il y en a forcément un qui correspond à votre maison et à vos besoins !

Des travaux de rénovation énergétique permettent d’alléger vos factures de tout en diminuant votre impact sur l’environnement. Comparez les différentes solutions sur le simulateur gratuit Quelle Energie.

La pompe à chaleur aérothermique

Parmi les pompes à chaleur aérothermiques, on trouve principalement deux modèles : la pompe air/air et la pompe air/eau. Ces deux modèles puisant des calories dans l’air extérieur, vous devez donc disposer d’un petit espace de type cour ou jardin pour y déposer l’unité extérieure de la pompe à chaleur. Veillez à ne pas la placer trop près de vos voisins pour éviter tout reproche de nuisance sonore. Si vous optez pour une pompe à chaleur air/air, il vous suffit de placer autant d’unités intérieures que de pièces à chauffer. Ces blocs intérieurs sont appelés ventilo-convecteurs et servent à pulser l’air chaud dans votre maison.

 

Si vous disposez d’un circuit de chauffage central (chaleur transmise dans la maison à l’aide de canalisations d’eau chaude reliées à des radiateurs), il est intéressant d’installer une pompe à chaleur air/eau. Ce modèle puise les calories dans l’air extérieur et produit de l’eau chaude destinée aux radiateurs ou au plancher chauffant.

La pompe à chaleur géothermique

Les pompes à chaleur les plus performantes actuellement sont les modèles géothermiques, qui puisent leurs calories sous terre ou dans une nappe phréatique. Elles utilisent le principe de la géothermie, qui consiste à récupérer de la chaleur sous terre à l’aide de capteurs enterrés. La température étant plus stable sous le sol que dans l’air extérieur, les pompes à chaleur géothermiques sont plus performantes que les modèles aérothermiques. On estime leurs performances à l’aide du COP (coefficient de performance), évalué à 5 pour la géothermie et 3 pour l’aérothermie.

 

Pour bénéficier de ces très bonnes performances, il faut passer par une installation de capteurs enterrés dans le sol, horizontalement ou verticalement, et donc posséder suffisamment de place dans le jardin. En plus de l’installation un peu complexe, le prix peut également être un frein à l’achat d’un tel équipement puisqu’il s’élève à plus de 20 000 € pour la géothermie, contre 12 000 € pour l’aérothermie.

👉 Le saviez-vous ?
Les pompes à chaleur produisent plus d’énergie qu’elles n’en consomment. Elles peuvent donc réduire considérablement votre facture de chauffage. Faites le test sur notre simulateur d’économies d’énergie.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

Pour maintenir leur bon fonctionnement, toutes les pompes à chaleur doivent être entretenues au moins une fois par an, comme la majorité des systèmes de chauffage.

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème