L’évolution de la demande des travaux de rénovation énergétique

Evolution du marché des rénovations énergétiques

Le monde des travaux de rénovation énergétique est en constante évolution. Plusieurs raisons peuvent expliquer cela. D’une part, le marché est régulièrement marqué par les innovations. D’une autre les besoins des particuliers évoluent. Le développement des aides financières apportées aux travaux est aussi un facteur.
Sans oublier le fait que les consommateurs, qui sont de mieux en mieux conseillés, ont une meilleure connaissance de la pertinence des travaux à réaliser… Quels furent les travaux à la mode l’année dernière ? Quels sont ceux qui ont connu une évolution marquante ?

Cette analyse se base sur l’étude de 124 407 projets de rénovation énergétique provenant de notre site Quelleenergie.fr

L’isolation des combles en tête

L’isolation des combles arrive en tête des travaux de rénovation énergétique les plus réalisés par les Français en atteignant les 13,7 % et enregistrant une hausse de 38 % depuis 2015. Plusieurs raisons expliquent ce bond de popularité.

Isolation des comblesIl est tout d’abord important de souligner la qualité grandissante des conseils donnés aux particuliers par les sociétés et les établissements publics comme l’ADEME. La communication de ces établissements insiste par exemple sur le fait que la bonne isolation du toit est primordiale avant d’envisager entreprendre d’autres travaux de rénovation énergétique. En effet, le toit est responsable de 30 % des déperditions thermiques d’une maison (source ADEME). Il serait donc quasiment inutile de faire d’autres travaux si votre isolation n’est pas déjà performante. De plus, cet investissement se retrouve vite rentable grâce à des factures d’énergie très allégées.

Cette rentabilité, et donc cette popularité, se voit renforcer par certaines aides. Il y a un effet crédit d’impôt et Prime énergie qui joue : d’une part le crédit d’impôt s’applique désormais sur la main d’œuvre en plus du matériel, de l’autre la Prime Energie se fait de plus en plus généreuse. Les travaux de ce type sont donc favorisés par des aides devenues réellement encourageantes. Il est même aujourd’hui possible, sous conditions de ressources, de faire isoler ses combles perdus pour seulement 1 € grâce au Pacte Energie Solidarité.

Le poêle a bois, solution de chauffage préférée des Français

Malgré une baisse de 25 % depuis 2014, le poêle à bois reste la solution de chauffage préférée des Français en atteignant les 12,5 %.

Poêle à boisD’une part les combustibles utilisés (bûches ou granulés) sont aujourd’hui à un prix très bas, tout en offrant un très bon rendement. Même si l’investissement est conséquent (un poêle à bois coûte entre 2 000 et 6 000 €), la bonne rentabilité et la diversité des aides disponibles font du poêle à bois l’une des solutions de chauffage les plus accessibles et performantes. Aussi économique qu’écologique, la baisse de la demande d’installation de poêle à bois est donc quelque peu décevante.

La fenêtre double vitrage continue de plaire

Parmi les travaux à la mode, le remplacement des fenêtres est aussi très plébiscité.

Responsables de 15 % des déperditions thermiques, la rénovation des fenêtres est importante pour le confort de votre maison. Et cela les particuliers l’ont bien compris puisque la pose de double ou triple vitrage apparaît à la 3eme position des travaux de rénovation énergétique les plus réalisés. La demande a augmenté de près de 94 % depuis 2014. Représentant un investissement de base assez accessible (environ 1000 €), la fenêtre double vitrage peut voir son installation largement facilitée grâce aux nombreuses aides financières existantes.

La progression un peu lente de l’isolation des murs

Vient ensuite l’isolation des murs, qui a convaincu 11 % des Français ayant réalisé des travaux de rénovation en 2016.

Même si ce type de travaux a connu une augmentation de 28 % depuis 2014, cela reste en deçà des attentes. En effet, les murs sont responsables de 25 % des déperditions thermiques d’une maison. L’isolation des murs fait partie des travaux à prioriser pour optimiser la performance énergétique de votre habitat.

Répartition des projets par solution

Les bonnes performances de la chaudière gaz à condensation

C’est finalement la chaudière gaz à condensation qui ferme la marche des travaux préférés des Français, affichant une part de 9,20 % des travaux réalisés en 2016.

Le succès de cette solution de chauffage est dû à son efficacité énergétique et à sa rentabilité atteinte en 6 ans maximum. Elle permet aux foyers de réduire leurs dépenses énergétiques de 35 % et a connu depuis 2014 une augmentation de 26 %.

Le solaire ne décolle pas

La demande du solaire reste stable mais ne parvient pas à décoller.

Même si le solaire photovoltaïque parvient tant bien que mal à stagner autour des 5 %, le chauffe-eau solaire est en perte de vitesse, passant ainsi de 2,30 % à 2,90 % depuis 2015.

Les PAC, solutions mal aimées du marché de la rénovation

Les pompes à chaleur quant à elles se rétractent peu à peu du marché.

En cause, le probable effet de mode qui s’amenuise. En 2014, la demande totale de PAC représentait 22,90 % des travaux de rénovation énergétique. Aujourd’hui elle est de 10,60 %. Même si cela reste conséquent, cette demande continuera sûrement de baisser.

Le saviez-vous ?

 

Vous désirez réaliser des travaux d’économies d’énergie ? Quelle Energie vous permet d’être pris en charge par des professionnels sérieux et qualifiés près de chez vous.

 

Plus de chaudière gaz basse température d’ici 2018

La demande de chaudière gaz basse température est quant à elle passée de 1,50 % à 0,70 % depuis 2015 et tend donc à disparaître.

Ce retrait progressif suit une logique de la Directive Européenne Ecoconception qui cherche à encadrer les solutions de chauffage et réglementer celles qui requièrent le plus d’énergie. Le rendement des chaudières basses température est trop faible, celles-ci ne pourront pas atteindre les exigences énergétiques fixées par la directive. L’exclusion définitive du marché de ces appareils est prévue pour 2018.

Consultez notre rubrique recensant les différents prix pour vos travaux

On en parle dans cet article

Le chauffage au bois

Le chauffage au bois est peu coûteux et respectueux de l’environnement. Le bois comme combustible est, en effet, l’énergie la moins chère du marché !

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Le crédit d’impôt

Les particuliers qui veulent équiper leur habitation principale avec un système d’économies d’énergie peuvent bénéficier d’un soutien financier sous la forme d’un Crédit d’Impôt.

En savoir plus

L’électricité

L’électricité est une énergie dont le prix ne fait qu’augmenter. Entre 2002 et 2012, elle a connu une hausse de 17%, ce qui fait de cette énergie la plus chère du marché !

Les énergies de chauffage

Il existe différentes énergies qui permettent d’alimenter un système de chauffage : le fioul, le gaz, le bois, les énergies renouvelables etc.

Vos réactions


Bonplan-9909a2627c22fad00e8fad8fdb831f9f
20 ampoules LED =
1€00
Sous conditions de ressources
Commander mes ampoules

Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue-38fab23c9da360e80f979d437e3bf185

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue-923b9364086711ba29621317f79d1602

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue-a68affdfc3805c3d9671dd35ca2b3e3d

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit

Nouveau

Price-white-a06d4336ddeb3b42724fc84db078c559

Estimez le coût de vos travaux dans votre région
Faire le test


Avis des internautes (1398)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :