Comprendre sa facture d’énergie

Comprendre sa facture d'énergie

Quel que soit votre fournisseur d’énergie, la facture comporte des éléments utiles à différents égards : informations sur le fournisseur et vous concernant, détails sur votre consommation, montant des taxes et contributions diverses ou encore mix énergétique. Où trouver ces éléments sur votre facture et comment les interpréter ?


Quels travaux de rénovation énergétique vous permettraient de réduire le montant de votre facture d’énergie ? Faites le test.


L’essentiel : votre contrat et le montant de la facture

A quoi correspondent les informations concernant le fournisseur et le client ?

Facture : étape 1Vous trouverez généralement en haut à gauche de la facture toutes les informations utiles concernant votre fournisseur d’énergie :

  • Contact pour renseignements par téléphone et courrier
  • Contact pour urgences et dépannage

Viennent ensuite les informations vous concernant :

  • Lieu de consommation : l’adresse où l’énergie est consommée. Ce lieu ne correspond pas nécessairement à l’adresse de facturation.
  • Titulaire du contrat : Nom, Prénom de la personne liée par le contrat avec le fournisseur et redevable des factures.
  • Le numéro de client. Ce numéro est rattaché à la personne. Cela signifie qu’il peut être identique pour plusieurs contrats si, par exemple, vous avez deux logements en contrat avec ce même fournisseur.
  • Le numéro de compte. Ce numéro est propre à chaque contrat. Vous ne pouvez en aucun cas avoir un numéro de compte identique pour deux logements distincts.

Qu’est-ce que le point de livraison (PDL) ?

Facture : étape 2Le point de livraison (PDL), composé de 14 chiffres est le numéro permettant d’identifier votre compteur. Le point de livraison n’est pas rattaché à l’occupant, ni au contrat, mais au logement lui-même. Il permet au gestionnaire de réseau (ENEDIS ou une ELD) de savoir où l’électricité vendue par le fournisseur (EDF, ENI, ekWateur, DirectEnergie…) doit être livrée.

Lors d’un déménagement, pensez à communiquer ce numéro à vos successeurs. A l’inverse, si vous emménagez, pensez à en faire la demande. Cela évitera un processus de recherche parfois laborieux dudit numéro pour le changement de fournisseur.

Pour les compteurs de gaz naturel, on ne parle pas de PDL, mais de point de comptage et d’estimation (PCE). Tout comme le PDL, il est requis au moment du déménagement ou du changement de fournisseur.

A quoi correspond le montant à régler ?

Montant de la factureLe montant à régler n’a pas la même signification selon que vous soyez « saisonnalisés » ou « mensualisés ».

  • Le montant de la facture « saisonnalisée » est réglé de façon régulière en fonction de votre consommation réelle. Cela signifie qu’il peut y avoir des écarts importants d’un mois à l’autre en fonction des besoins en énergie de votre foyer.Il s’agit notamment des frais de chauffage.
  • Le montant de la facture « lissée » ou « mensualisée » vous permet, sur la base d’une estimation de consommation, d’être prélevé tous les mois d’un montant identique. Un prélèvement de régularisation viendra combler la différence entre la consommation estimée et la consommation réelle. Si vous avez opté pour ce mode de règlement vous recevrez un calendrier de paiement vous informant des montants qui seront prélevés sur votre compte.

Le saviez-vous ?

 

Les frais de chauffage représentent plus de 70% de la facture d’énergie d’un foyer français. Utilisez le simulateur d’économie de chauffage Quelle Energie, afin de connaitre la solution la plus économique pour votre logement.
 

Le détail des sommes dues

Facture : informations complémentairesVotre facture doit détailler :

  • Les frais d’abonnement
  • Votre consommation sur la période, votre puissance souscrite avec vos options tarifaires et enfin le montant total hors taxe relatif à la consommation
  • Les frais liés aux autres prestations et services souscrits
  • Les taxes et contributions de l’électricité

A quoi correspondent ces taxes et contributions ? Sont-elles obligatoires pour tous les fournisseurs d’énergie ?

Les taxes et contributions pour l’électricité :

TAXES ET CONTRIBUTIONS ÉLECTRICITÉ OBJECTIFS
Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) Cette contribution concerne toutes les offres et tous les fournisseurs. Il s’agit d’un prélèvement permettant d’assurer le financement d’une partie des retraites du personnel travaillant dans les activités régulées des industries électriques et gazières (celles des fournisseurs historiques et du service public).
Taxes sur la consommation Finale d’Electricité (TCFE) Cette taxe concerne toutes les offres et tous les fournisseurs. Elle a pour but d’aider les collectivités locales à financer le renforcement et le développement des réseaux électriques. Son montant diffère donc selon les communes et les départements.
Contribution aux charges de Service Public de l’Electricité (CSPE) Cette contribution concerne tous les consommateurs d’électricité quel que soit leur fournisseur. Elle vise à compenser les surcoûts supportés par les opérateurs dus par exemple aux politiques de soutiens aux énergies renouvelables ou encore tarifs sociaux.
TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée) La TVA s’applique au taux de 5,5% sur l’abonnement ainsi que sur la Contribution Tarifaire d’Acheminement et à 20% sur la partie variable de la facture liée à la consommation.

Les taxes et contributions pour le gaz :

TAXES ET CONTRIBUTIONS GAZ OBJECTIFS
Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) Applicable également au gaz naturel, cette contribution remplie les mêmes objectifs de financement des retraites du personnel.
Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel (TICGN) Tout comme la CSPE, cette taxe revient à l’Etat. Depuis le 1er janvier 2017, les clients sont exonérés de cette à hauteur de leur consommation en biométhane. Cela signifie que ceux qui consomment exclusivement du biométhane seront exonérés à 100%.
TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée) La TVA s’applique dans les mêmes conditions que pour l’électricité.

Où trouver les informations concernant le mix énergétique fourni ?

Vous trouverez par exemple, sur votre facture EDF, deux lignes de police relativement réduite avec la mention « Origine Date de l’électricité », suivi du mix énergétique pour l’année mentionnée. Ces informations sont également à votre disposition à tout moment sur le site de votre fournisseur.

On en parle dans cet article

Les énergies de chauffage

Il existe différentes énergies qui permettent d’alimenter un système de chauffage : le fioul, le gaz, le bois, les énergies renouvelables etc.

Vos réactions

12 Fév

Bonjour,
J’ai changé de fournisseur et souscrit un nouvel abonnement chez ekwateur en juin 2018. 6 mois après, je recevais ma première facture (après les 6 mois d’été). J’étais mensualisée, mais ma consommation était inférieure au montant déjà versé, on m’a donc remboursée légèrement. Un an encore après, donc en janvier 2020, nouvelle facture, là il y a un très grand écart : or ma consommation a légèrement augmenté, mais les tarifs d’électricité et de gaz d’Ekwateur, aussi! Mais surtout je constate sur la dernière facture, qu’une option « 100% Biométhane » a été mise en place sans que je l’aie demandée, elle est facturée abusivement : 99 euros HT. Comment faire pour faire entendre mes droits? je n’ai jamais demandé cette option, qui n’existait pas, d’ailleurs, dans mon contrat initial, donc n’existait pas sur la première facture, c’est clair!. Je suis très déçue du comportement et la manière d’agir, d’Ekwateur. Car on m’avait dit du bien de cette société!

BATT Marylène



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :