Chauffage : les innovations de demain

FlammeDepuis quelques années, on remarque un intérêt grandissant pour les chauffages alternatifs. En raison de la hausse du prix de l’énergie et de la prise de conscience écologique, les innovations techniques explosent pour répondre à cette demande grandissante en chauffages économiques et respectueux de l’environnement. Certains systèmes de chauffage cités ci-dessous ne sont pas nouveaux mais ils suscitent l’attention. Grâce aux avancées technologiques actuelles, ils sont devenus accessibles.
Voici une sélection de chauffages inédits et prometteurs :

Le rayonnement infrarouge

Le chauffage électrique par rayonnement infrarouge utilise des « rayons de chaleur » afin de chauffer directement le corps visé. C’est une application directe des lois du rayonnement thermique, la chaleur agit comme de la lumière qui se diffuse dans la pièce pour assurer un confort là où c’est nécessaire.
Avec son rendement accru et sa chaleur localisée, le chauffage par rayonnement infrarouge permet de consommer juste ce qu’il faut en énergie et permet de réaliser des économies conséquentes par rapport à un chauffage électrique standard par convection.

Le poêle à bois canadien

Ce système original imaginé au canada permet de chauffer efficacement tout type d’habitation. Contrairement au poêle à bois classique, son principe de fonctionnement est de produire de l’air chaud par convection naturelle et non pas par rayonnement. L’air qui circule dans les tuyaux entourant le foyer du poêle à bois s’échauffe très rapidement. Cet air chaud s’évacue par les sorties supérieures des tuyaux pendant que l’air froid est aspiré par le bas avant d’être lui-même réchauffé. Ce principe facilite la diffusion de l’air chaud dans toute l’habitation et apporte donc un confort supplémentaire.

La chaudière ionique

Le principe de la chaudière ionique est de faire passer un courant à très grande vitesse afin de faire chauffer un fluide dont le rôle est de chauffer l’eau du circuit.
Un chauffage efficace : Ce système permet une économie de l’ordre de 40 % sur la facture énergétique. Le chauffage du fluide se fait dans une petite chambre qui permet d’atteindre la température optimale en un minimum de temps, avec un minimum d’énergie et avec un débit satisfaisant pour chauffer toute la maison.
Autre point positif, les chaudières ioniques ne sont pas plus chères que leurs homologues à gaz ou à fioul, mais possèdent des performances plus élevées.

Chaudière pulsatoire

Cette chaudière utilise du gaz pour produire de la chaleur, mais contrairement aux chaudières classiques, le principe de combustion est différent. La chaudière pulsatoire dispose d’une chambre de combustion qui débouche sur un faisceau de tubes en spirales au lieu d’un brûleur ouvert. Ces tubes favorisent les échanges de chaleur grâce à un procédé complexe et permet ainsi une combustion du gaz plus efficace. Ce système a un rendement légèrement supérieur aux chaudières à condensation.

Chaudière cogénération

Ce type de chaudière est en fait une chaudière à condensation permettant de produire simultanément de la chaleur pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire ainsi que de l’électricité. Appelé microcogénération ou encore écocogénérateur, l’installation intègre un moteur Stirling afin de produire de l’électricité grâce à un alternateur transformant l’énergie mécanique en énergie électrique. Cette évolution permet de produire jusqu’à 80 % des besoins en électricité d’une habitation. Elle peut fonctionner au gaz naturel ou encore au bois ou au fioul. En cas de coupure de courant, la chaudière reste active de manière autonome. Son point faible reste son prix élevé, mais reste à savoir en combien d’années elle serait amortie.

Solution hybride : Chaudière à gaz à condensation avec pompe à chaleur

L’élément central du système : un boîtier de gestion qui sélectionne la source énergétique la plus appropriée selon la température extérieure, la température souhaitée et le coût de chaque énergie. Le boîtier intelligent associe donc une chaudière gaz à condensation et une pompe à chaleur air-eau. Des économies d’énergie sont donc réalisables grâce à une optimisation des deux systèmes de production de chaleur.

Ces innovations technologiques favorisent des économies d’énergie grâce à des solutions novatrices améliorant le confort et le bilan énergétique d’une habitation. D’autres solutions non commercialisées sont en cours d’élaboration tel que la chaudière pile à combustible qui promettent un avenir encore plus vert.

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Vos réactions

16 Jan

Innovations?
– Rayonnement infrarouge: existe depuis des décennies. Exemple : tubes infrarouge pour salle de bain
-Poele à bois canadien : même chose depuis au moins 30 ans.
– chaudière ionique: On a dû inventer le CGV (Courant à Haute Vitesse). Expliquez comment augmenter la vitesse du courant ou revisez vos cours de physique.
-Chaudière cogénération : Pouvez vous me citer un modèle de chaudière cogénération fonctionnant au gaz naturel avec possibilité de fonctionnement également au bois et au fioul?
Un peu de sérieux s’il vous plait.

J.C. MAURAU
16 Jan

Bonjour,
Pour répondre à vos critiques, voici quelque pistes :
-Le rayonnement infrarouge est effectivement basé sur une technologie existante (phénomène prouvé en 1800). Ce type de chauffage est potentiellement une innovation grâce à une amélioration de son rendement. (http://www.techniques-ingenieur.fr/base-documentaire/energies-th4/electrothermie-industrielle-42270210/chauffage-par-rayonnement-infrarouge-d5930/).
-Poêle à bois : effectivement le mot innovation n’est pas le mot adapté pour ce produit sur le marché français. Il serait préférable de dire engouement.
-Chaudière ionique : Le courant à Haute Vitesse n’a pas été inventé mais par contre, l’accélération des électrons est possible et c’est le principe que développe cette chaudière. Mais c’est vrai qu’écrire « faire passer un courant à très grande vitesse » prête à confusion.
-Chaudière cogénération : Je ne peux citer une chaudière avec un tel fonctionnement car cela n’existe pas. Et à aucun moment il n’est question de cela dans l’article. « Elle fonctionne au gaz naturel mais également au bois ou au fioul et en cas de coupure de courant… » : elle fonctionne soit au gaz, soit à un autre type d’énergie.

Clément Blasco



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :