[Chauffage] Combien ça coûte : Bois vs Pac, le match !

Cette semaine, Quelle Energie vous propose un comparatif entre le chauffage au bois et le chauffage avec une pompe à chaleur. Pour ce comparatif, nous avons créé deux maisons de taille différente : une maison standard de 80m² et une grande maison de 180m². Pour la maison standard, nous comparons un poêle à granulés de bois avec une pompe à chaleur air-air et pour la grande maison, nous comparons une chaudière à granulés de bois avec une pompe à chaleur géothermique. Cet article est un exemple : les valeurs sont données à titre indicatif. Les montants donnés varient selon votre région et la qualité du matériel employé.

Maison de taille standard de 80m²

Surface habitable : 80m²
Date de construction : 1995
Code postal : 45000
Forme : Compacte et indépendante
Température de consigne: 20°C
Composition du murs : Béton de 40 cm
Isolation murs : Intérieure de 8 cm de laine de verre
Isolation combles : 10 cm de laine de verre
Isolation sol : Néant
Ventilation : VMC simple flux hygroréglable
Vitrage : Double vitrage
Orientation : SUD
Hauteur sous plafond : 2,5 m
Plancher bas : Terre plein

Comparatif des modes de chauffage

PAC air-air Poêle à granulés de bois
Déperdition du logement : 8 967 kWh/an
COP : 2,2
Rendement global du système de chauffage : 169 %
Consommation par an : Déperdition du logement x Rendement = 8 967 / 1,69 = 5 306 kWh/an
Prix du kWh électrique : 0,11762 € (60 % en heure pleine et 40 % en heure creuse)
Consommation en € par an : Consommation par an en kWh x Prix au kWh = 5306 x 0.11762 = 624 €
Fourchette de prix du matériel : 6 000 à 12 000 €
Crédit d’impôt : inexistant
Déperdition du logement : 8 967 kWh/an
Rendement global du système de chauffage : 70 %
Consommation par an : Déperdition du logement x Rendement = 8 967 / 0,70 = 12 810 kWh/an
Prix par tonne de granulés : 243 €
PCI par tonne de granulés : 4 600 kWh
Prix au kWh de granulés de bois : Prix par tonne / PCI par tonne = 243 / 4600 = 0,0528 €
Consommation en € par an : Consommation par an en kWh x Prix au kWh = 12810 x 0.0528 = 676 €
Consommation en tonne de granulés : Consommation en € par an / Prix par tonne = 557 / 243 = 2,3 tonnes
Fourchette de prix du matériel : 4 000 à 7 000 €
Crédit d’impôt (en remplacement) : 26 % seul et 34 % en bouquet travaux

Conclusion

Le poêle à granulés de bois consomme 676 € de chauffage par an et bénéficie d’un crédit d’impôt avantageux. L’investissement reste abordable pour un appareil de chauffage permettant de faire de grandes économies d’énergie.
La pompe à chaleur air-air consomme environ 50 € de moins par an par rapport au poêle mais son investissement sera plus lourd et elle n’est pas éligible au crédit impôt.

Vous souhaitez connaître l’investissement nécessaire pour faire des économies d’énergie, c’est simple et gratuit, rendez-vous vite sur notre simulateur. Vous serez ensuite mis gratuitement en relation avec un installateur qualifié proche de chez vous.

 

Maison de grande taille de 180m²

Surface habitable : 180m²
Date de construction : 1986
Code postal : 69000
Forme : Compacte et indépendante
Température de consigne: 20°C
Composition du murs : Brique de 20 cm
Isolation murs : Intérieure de 8 cm de laine de verre
Isolation combles : 10 cm de laine de roche
Isolation sol : Néant
Ventilation : VMC simple flux
Vitrage : Double vitrage
Orientation : SUD
Hauteur sous plafond : 2,5 m
Plancher bas : Terre plein

Comparatif des modes de chauffage

PAC géothermique Chaudière à granulés de bois
Déperdition du logement : 16 253 kWh/an
COP : 4
Rendement global du système de chauffage : 312 %
Consommation par an : Déperdition du logement x Rendement = 16 253 / 3,12 = 5 209 kWh/an
Prix du kWh électrique : 0,11762 €
Consommation en € par an : Consommation par an en kWh x Prix au kWh = 5209 x 0.11762 = 613 €
Fourchette des prix du matériel : 20 000 à 30 000 €
Crédit d’impôt : 26 % seul et 34 % en bouquet travaux
Déperdition du logement : 16 253 kWh/an
Rendement global du système de chauffage : 64 %
Consommation par an : Déperdition du logement x Rendement = 16 253 / 0,64 = 25 395 kWh/an
Prix par tonne de granulés : 243 €
PCI par tonne de granulés : 4 600 kWh
Prix au kWh de granulés de bois : Prix par tonne / PCI par tonne = 243 / 4 600 = 0,0528 €
Consommation en € par an : Consommation par an en kWh x Prix au kWh = 25 395 x 0.0528 = 1 341 €
Consommation en tonne de granulés : Consommation en € par an / Prix par tonne = 1 341 / 243 = 5,5 tonnes
Fourchette des prix du matériel : 12 000 à 20 000 €
Crédit d’impôt (en remplacement) : 26 % seul et 34 % en bouquet travaux

Conclusion

La pompe à chaleur géothermique consomme 613 € par an de chauffage, ce qui n’est pas négligeable. Ses bons rendements permettent de faire beaucoup d’économies.
La chaudière à granulés consomme 1 341 € par an. Son avantage est d’être moins impactée par la hausse du prix des combustibles comparée à la PAC qui, elle, ne consomme que de l’électricité. L’investissement est également moins coûteux que pour une PAC géothermique.

Pour découvrir gratuitement quelle solution de chauffage est adaptée à votre maison, faites le test ! Vous pourrez ensuite recevoir des devis gratuits d’installeurs qui sont certifiés et se trouvent près de chez vous.

On en parle dans cet article

Le chauffage au bois

Le chauffage au bois est peu coûteux et respectueux de l’environnement. Le bois comme combustible est, en effet, l’énergie la moins chère du marché !

Les pompes à chaleur

La pompe à chaleur aérothermique ou géothermique extrait de l’énergie à l’extérieur de l’habitation pour l’injecter à l’intérieur via un radiateur, un plancher chauffant ou un ventilo-convecteur.

En savoir plus

Vos réactions

27 Déc

Effectivement, les chaudières à bois sont moins consommatrices en combustible que les autres chaudières à gaz ou au fioul. Elles sont éligibles au crédit d’impôt car le bois est une source d’énergie respectueuse de l’environnement.

Chaudière à bois
27 Déc

@Chaudière à bois : Vous avez raison : à l’achat, une chaudière à bois bénéficie d’un crédit d’impôt de 15% et 23% en bouquet travaux. Pour ce qui est du remplacement, c’est 26% seule et 34% en bouquet travaux.

Mathilde Chevallier
21 Jan

Bonjour,

Comment sont obtenus les % de rendement des « PAC » dans votre exemple ?

Bonne journée

DURABILYS
01 Fév

@Durabilys : Il s’agit de la somme des rendements de distribution, de générations, d’émission et de régulations.

Mathilde Chevallier
06 Mar

Bonjour,
La comparaison est réalisée pour des bâtiments anciens, qu’en serait-il pour des constructions neuves respectant la norme RT 2012 ?
Merci

PF
11 Mar

@PF : Ceci est une très bonne question. Cette comparaison est cependant difficile. Les constructions RT 2012 ont une obligation de résultats en terme d’économies d’énergies avec une consommation d’énergie maximale qui est en moyenne de 50 kWh d’énergie primaire par m² et par an. Les taux de conversions énergie primaire/ énergie finale entre le combustible bois et électrique sont différents, ce qui complique la comparaison.

Mathilde Chevallier
23 Mar

Bonjour
Excellente idée de proposer des comparatifs.
Cependant, il faudra valider le PCI de 4 600 kWh du granulé bois qui me parait très élevé. En terme de coût, il faut comparer avec le fuel dont le rendement de combustion peut être de plus de 100% avec une chaudière à condensation.Et si le prix du fuel doit augmenter, les autres énergies feront de même.
Pour comparer, il faut ramener les résultats en équivalent énergie primaire.
Par exemple le COP des PAC doit être divisé par 2,56 pour afficher les vraies économies par rapport à l’énergie primaire, puisqu’elles consomment de l’électricité.
Il faut aussi noter que nous manquons d’électricité, ce n’est donc pas le moment de développer son usage.
En conclusion de mon point de vue, il faut investir dans une isolation performante (par l’extérieur en particulier en rénovation), pour consommer le moins possible en brûlant de l’énergie primaire gaz ou fuel les plus faciles à bien réguler et qui ont les meilleurs rendements de combustion. Le bois ne peut être qu’une opportunité régionale.

Lenski
05 Avr

@Lenski : Le PCI de 4 600 kWh/tonne de granulés de bois représente le minimum de la norme EN 14961-2. L’association Propellet France, qui gère la filière du granulés de bois en France, prend ce même PCI dans ses comparatifs. Nous ne souhaitons pas comparer les énergies primaires dans cet article car elles ne correspondent pas à la facture réelle que payent les consommateurs.
Vous avez tout à fait raison quand vous incitez les particuliers à investir dans l’isolation de leurs logements. Une maison bien isolée aura besoin de beaucoup moins de combustible pour assurer un confort thermique à ses occupants.

Mathilde Chevallier
19 Jan

Bonjour,
L’idée du comparatif est très bonne, en revanche je trouve qu’il y a beaucoup d’incohérence.
Je m’explique, pour 80m2 la consommation est de 5 306 kWh/an alors que pour 180m2 elle est de 5 209 kWh/an, il y a un problème quelque part.

Tristan
21 Nov

Comparatif très intéressant. Il faut ajouter qu’aujourd’hui il y a des Pac air/air avec des cop constant jusqu’à -15°c et en plus les avantage de programmation et d’autonomie qu’on a pas avec un poêle à granulé. Quant au rendement par rapport à l’énergie primaire, ce qui est vrai pour électricité l’est aussi pour les autres énergies. Combien d’énergie consomme t-on depuis l’abattage jusqu’au séchage du bois pour en faire des granulés?

propac
23 Avr

bonjour comment avez vous calculer la deperdition du logement merci

pivo



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :