Toiture végétale

Quelles sont les clés pour bien isoler sa maison ?

Par L’équipe de rédaction

Le 4 août 2013

L’isolation est un élément clé de votre maison. Une isolation efficace contribue à la baisse de vos factures énergétiques et vous assure un confort autant en hiver qu’en été. Une bonne isolation évite les déperditions d’énergie et limite les variations de température extérieure qui obligent à chauffer plus. C’est donc très économique ! De plus, une maison bien isolée et ventilée n’a pas de problèmes d’humidité. Vous l’aurez compris, une bonne isolation présente de nombreux avantages. Aussi, pour isoler efficacement votre logement, trois éléments sont à prendre en compte.

Un isolant performant

Il est important de bien connaître les matériaux d’isolation thermique afin d’améliorer l’isolation de votre maison de manière optimale et durable. Il existe, en effet, différents matériaux adaptés à chacune des parties de votre habitation.

 

  • Pour vos murs porteurs et cloisons, utilisez plutôt le polystyrène, le béton cellulaire, le polyuréthane ou le monomur en terre cuite.
  • Pour l’isolation du sol et de la toiture, il vaut mieux opter pour de la roche de verre, de la laine minérale, du polyuréthane, de la perlite expansée, du polystyrène ou du verre cellulaire.
  • Pour isoler vos combles, il est conseillé de choisir de la laine minérale, de la roche de verre ou encore du polystyrène.
     

Prenez garde à la résistance thermique de l’isolant que vous choisissez ainsi qu’à son coefficient de conductivité, qui doit être le plus faible possible pour bénéficier d’une isolation de qualité.

L’étanchéité à l’air

Si un isolant est efficace, c’est parce qu’il emprisonne de l’air dans des interstices constitués, selon sa nature, de petites poches, de pores ou de fibres. Toutefois, il est plus ou moins perméable à l’air. L’imperméabilité à l’air ou l’étanchéité à l’air du bâtiment correspond à la sensibilité du bâtiment par rapport aux infiltrations ou aux fuites d’air parasites passant par l’enveloppe du bâtiment. Aussi, afin de bien assurer sa fonction, il est indispensable que l’isolant ne soit pas traversé par un flux d’air.

 

Des murs maçonnés ou étanchéifiés avec des films pare ou frein vapeur permettent d’obtenir des parois étanches à l’air. Lorsque vos menuiseries sont mises en place ainsi que les passages des gaines électriques, tout doit être réalisé rigoureusement afin d’éviter les fuites. Une bonne étanchéité à l’air permet d’atteindre un bon niveau de confort thermique sans courants d’air et donc de réduire considérablement les déperditions et, par la même occasion, vos factures énergétiques.

Une ventilation maîtrisée

La ventilation a pour objectif d’évacuer l’humidité, la vapeur d’eau et la pollution liée à l’occupation des bâtiments. Cette fonctionnalité garantit l’hygiène des lieux et la santé des habitants. Une bonne ventilation est donc primordiale pour lutter contre les pollutions qu’elles soient visibles ou non (CO2, acariens, microbes, vernis, peinture, végétaux, poussières…), ainsi que pour évacuer l’humidité sous forme de vapeur d’eau contenue dans l’air ambiant.

 

Les déperditions liées au renouvellement d’air peuvent représenter entre 15 et 20% des déperditions totales d’un logement. Il est donc recommandé d’installer un système de ventilation performant et « intelligent » telle que la VMC double flux. C’est la solution idéale pour ventiler un logement, à condition qu’elle soit fréquemment et correctement entretenue.

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème