Crédit d’impôt : oui, la chaudière à condensation est éligible

Crédit d'impôt : oui, la chaudière à condensation est éligible

La réglementation concernant les appareils de chauffage évolue de manière à développer rapidement les technologies les plus performantes et diminuer l’empreinte carbone. Mais ces changements peuvent rendre les consommateurs confus. Récemment, la nouvelle mention de « chaudière à haute performance énergétique », reprise pour le crédit d’impôt, a nourri les inquiétudes quant à l’éligibilité des chaudières à condensation.

De nouveaux critères de performance pour les chaudières en Europe

Avec l’adaptation de la directive européenne EcoDesign, les nouveaux critères de performance concernant les chaudières imposent des seuils tels que, sauf en cas d’exception, seules les chaudières à condensation sont capables de les atteindre dans le cas des logements individuels. La plupart des chaudières gaz à basse température ont donc été retirées du marché en septembre dernier.


Vous ne savez pas si vous êtes éligible au crédit d’impôt et aux autres aides à la rénovation énergétique ? Essayez notre simulateur pour en avoir le cœur net !


Changement de formulation dans la réglementation

La formulation peut parfois prêter à confusion puisque la réglementation ne mentionne pas explicitement les chaudières à condensation, mais les « chaudières à haute performance énergétique ». Mais qu’en est-il pour le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), qui permet de bénéficier d’un remboursement de 30 % des dépenses en matériel réalisées dans le cadre de certains travaux de rénovation énergétique ? L’article 200 quater du code général des impôts qui définit les dépenses éligibles a également changé de formulation au premier janvier 2016 pour ne mentionner que les chaudières à haute performance énergétique au lieu de l’expression « chaudières à condensation » présente auparavant.

Les chaudières à condensation restent éligibles au crédit d’impôt

Il n’en fallait pas plus pour semer la confusion et de nombreux usagers se posent légitimement la question de l’éligibilité des chaudières à condensation au crédit d’impôt version 2016. Mais rassurez-vous, dans les faits, rien ne change. Les chaudières à condensation, avec un rendement en pouvoir calorifique inférieur supérieur à 100 % et un rendement saisonnier supérieur à 86 % grâce à la récupération de la chaleur des vapeurs de combustion, font bien partie des modèles « à haute performance énergétique ». De ce fait, elle demeurent bien éligibles au crédit d’impôt. Les 30 % du crédit d’impôt permettent de rentabiliser encore plus rapidement sa nouvelle chaudière.

Le saviez-vous ?



Certaines aides, comme par exemple le Crédit d’Impôt et la Prime Énergie, sont cumulables entre elles. Pour savoir si vous pouvez en bénéficier, effectuez une simulation aides et subventions en ligne.



Comment bénéficier du CITE ?

Le crédit d’impôt est sans aucun doute l’aide la plus avantageuse Parmi les principales conditions pour l’obtenir, on note l’obligation de faire réaliser les travaux par un artisan qualifié RGE (reconnu garant de l’environnement), de choisir du matériel correspondant aux spécifications techniques, et de faire la déclaration des dépenses (factures à l’appui) sur la déclaration de revenus de l’année qui suit la réalisation des travaux. Si vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu, celui-ci sera réduit du montant correspondant. Si vous ne payez pas d’impôt, la somme vous sera remise directement.

Vos réactions

19 Mai

J’ai entendu dire que, si j’avais une chaudière à condensation, je paierais + d’impôts fonciers est ce vrai ?

MOURONVAL
19 Mai

Bonjour,

Non pas du tout. En participant à l’amélioration de l’efficacité énergétique du parc immobilier français, vous pouvez même être exonéré de la taxe foncière.

Bien à vous,

Céline Lequeux
24 Mai

Bonjour,
En tant que propriétaire-bailleur, il n’y a pas de crédit d’impôt si j’ai bien compris. N’y a t-il pas un moyen pour bénéficier d’une aide ?

Matek
10 Fév

en tant que propriétaire bailleur, vous avez la possibilité de déduire le montant total fourniture et pose de vos revenus fonciers, il est donc normal que vous ne puissiez pas en plus beneficier du credit d’impot sur le prix de la chaudière…le beurre et l’argent du beurre, ca n’existe pa, en tout cas pas légalement

non
13 Sep

J’ai eu une chaudière de condensation installée l’année dernière. J’ai demandé le crédit d’impôt sur les rendements de cette année (2017). J’ai reçu mon avis d’impôt en août, aucune mention du crédit d’impôt. Je les ai contactés et j’ai été invité à renvoyer mon claim. Il a maintenant été refusé au motif que le fournisseur / installateur a écrit sur la facture « Condensation boiler » Il dit qu’il ne peut pas le modifier car il s’agit d’un document légal. Il est enregistré par RGE. Je perds environ 1500 euros. Toute information reçue avec reconnaissance.

Ian Rogers
21 Sep

Bonjour,

Si la marque et référence de la chaudière est présente sur la facture, je vous invite à transmettre la documentation technique avec le rendement aux impôts. Ils peuvent comprendre l’anglais.

Bien à vous,

Céline Lequeux
18 Nov

bonjour
je voudrai changer bientôt ma chandiérre, je veux bien savoir quelle modèle de chandierre à mettre et est ce que je pourrai bénéficier du crédit impôtméme si je ne suis pas imposable.

MOKRANI
23 Nov

Bonjour @Mokrani

Les contribuables, même non-imposables, peuvent bénéficier du Crédit d’Impôt Transition Énergétique.
L’éligibilité de votre projet de changement de chaudière dépendra des performances énergétiques et de l’énergie utilisée par le nouvel équipement. Si votre projet concerne une chaudière utilisant le fioul, je vous invite à consulter notre dernier article sur le sujet en date du 17/11/2017, car l’éligibilité de cet équipement sur 2018 est actuellement remise en question : https://www.quelleenergie.fr/magazine/fiscalite-verte/audit-energetique-cite-58749/

Je vous invite, par ailleurs, à effectuer une simulation pour connaître éligibilité de vos projets : https://www.quelleenergie.fr/simulateur-aides-et-subventions/formulaire

Bien à vous,

Corinne Garnier
20 Jan

j’ai attention de changer ma chaudière fioul pour une chaudière fioul a condensation ,qqu’en penses vous? merci cordialement .

De Lima Clément
25 Jan

Bonjour,

Le mieux pour votre facture est de passer à une chaudière gaz à condensation ou à une chaudière bois. Vous pourriez diviser jusqu’à 2 votre facture de chauffage.
Si vous souhaitez rester au fioul, je vous invite à passer à une chaudière fioul à très haute performance énergétique. Cela vous permettra ainsi de bénéficier du crédit d’impôt à 15% et ne pas avoir une facture trop lourde d’autant plus que le prix du fioul est amené à augmenter en 2018.

Bien à vous,

Céline Lequeux



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :