Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
La chaudière à combustion inversée convient-elle à vos besoins ?
L'installation d'une chaudière bois est-elle adaptée à votre situation ?

Tout savoir sur la chaudière à combustion inversée

Les chaudières à bois classiques sont des modèles à combustion montante. Ces chaudières ont un rendement médiocre et la combustion est difficile à maîtriser ou réguler. Généralement, tout le bois s'enflamme et se consume en même temps. D'autres technologies ont donc vu le jour. En effet, le chauffage au bois connaît ces dernières années un succès croissant, dans la mesure où il s'agit d'un mode de chauffage écologique, sur la base d'une énergie renouvelable. Encore faut-il opter pour un type de chaudière qui soit moins polluant que la chaudière à bois classique, et surtout, dont le rendement soit bien meilleur. C'est le cas de la chaudière à combustion inversée, que nous vous proposons de découvrir.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Coup de pouce chauffage

Le saviez-vous ?

Grâce au dispositif Coup de Pouce Chauffage, vous pouvez obtenir jusqu’à 4000 euros pour l'installation d'une chaudière à bois à combustion inversée

Fonctionnement de la chaudière à combustion inversée

L'apparition des chaudières à combustion inversée a permis d'optimiser les systèmes de chauffage au bois. On considère qu'il s'agit actuellement de la meilleure technologie disponible. Ce type de chaudières présente un tirage amélioré. Le principe du dispositif réside dans le développement du feu sous les bûches, ce qui évite que ces dernières se consument toutes en même temps, avec pour conséquences une réduction des émissions et donc de la pollution, d'une part, un bien meilleur rendement, d'autre part. La chaudière à combustion inversée utilise un système de maîtrise de l'apport d'air par chaînette. Les modèles les plus performants de la gamme sont quant à eux dotés d'une assistance par ventilateur. Ils peuvent être couplés avec un ballon d'accumulation d'eau chaude. On peut encore améliorer le rendement en installant une chaudière à combustion inversée turbo, à tirage forcé des fumées.

L'installation et l'entretien de la chaudière bois à combustion inversée

La chaudière bois à combustion inversée s'installe comme une chaudière classique (gaz ou fioul) sur un circuit de chauffage, doté de radiateurs. Elle constitue donc un équipement idéal pour qui veut remplacer une ancienne chaudière devenue obsolète et bénéficier d'une part du crédit d'impôt pour la transition énergétique de 30%, d'autre part de la prime coup de pouce énergie versée par les fournisseurs d'énergie signataires de chartes avec l'Etat. La condition est de disposer dans son logement d'un circuit de chauffage central sur lequel viendra se brancher la nouvelle chaudière. Le remplacement est alors très rapide, il ne prend qu'une journée. La chaudière à combustion inversée peut être installée en utilisant l'ancien conduit d'évacuation, par exemple celui d'une chaudière fioul que vous remplacez. Il faudra faire vérifier la conformité de cette extraction et éventuellement faire effectuer une mise aux normes, comme un chemisage du conduit.

la chaudière à combustion inversée Coup de pouce chauffage

Le saviez-vous ?

Grâce au dispositif Coup de Pouce Chauffage, vous pouvez obtenir jusqu’à 4000 euros pour l'installation d'une chaudière à bois à combustion inversée

Avantages, inconvénients et coûts



La chaudière à combustion inversée présente de nombreux avantages :

  • possibilité de bénéficier du crédit d'impôt
  • prime coup de pouce, à laquelle s'ajoutent éventuellement d'autres aides
  • installation facile et rapide, qui ne nécessite que peu de travaux de mise aux normes
  • chauffage écologique
  • confort d'un chauffage qui alimente un circuit de radiateurs et peut chauffer un ballon d'accumulation pour l'eau chaude sanitaire
  • le type de chaudière à bois le plus performant présent sur le marché
  • possibilité de brûler des bûches, un combustible bois très bon marché.

Elle présente aussi quelques inconvénients :

  • Un stockage du combustible contraignant: Parmi les inconvénients de la chaudière à combustion inversée figure en particulier la nécessité de stocker les bûches. Avant d'opter pour ce type de chauffage, il faudra donc vérifier la faisabilité. Vous pouvez acheter le bois déjà débité ou débiter les bûches vous-même, ce qui suppose d'y consacrer un peu de temps et de disposer de l'outillage nécessaire.
  • Un entretien régulier : Nécessité de nettoyer régulièrement la chaudière, pour évacuer les cendres, comme avec tout chauffage au bois. Un chargement de la chaudière entre 1 et 3 fois par jour. Selon les modèles, l'autonomie est de 5 à 20h, ce qui signifie que les chaudières d'entrée de gamme peuvent nécessiter qu'on se lève pour recharger du bois le matin.
  • Le coût d’achat élevé : La chaudière à combustion inversée est plus chère à l'achat que les chaudières à bois classiques. Néanmoins, cet investissement de départ est compensé par de bien meilleures performances (rendement entre 70 et 88 % selon les modèles).

Prix de la chaudière à combustion inversée

Entre 3000 et 8000 euros, jusqu'à 10000 euros avec un ballon d'accumulation. Ce coût est certes élevé. Mais cet appareil est éligible à plusieurs aides écologiques comme la prime énergie, le crédit d’impôt, l’éco PTZ, une multitude d’aides locales. Si vous êtes éligibles, ces aides peuvent couvrir jusqu’à 70% du coût d’achat de la chaudière.

Devis gratuit pour vos travaux de rénovation

Trouvez le bon artisan pour réaliser vos travaux.


Faites réaliser vos travaux par des artisans qualifiés près de chez vous grâce à notre réseau de 1.700 partenaires installateurs. Demandez vos devis gratuits pour réaliser vos travaux de rénovation..


Devis gratuit et sans engagement

Chaudière Bois : vos questions