Prime coup de pouce pour le remplacement d'une chaudière fioul par un chauffage écologique

Par L’équipe de rédaction

Afin d'aider tous les particuliers à bénéficier d'un chauffage performant et respectueux de l'environnement, le gouvernement offre la prime « Coup de pouce chauffage ». Si vous avez une vieille chaudière au fioul, voici le bon moment pour la remplacer par un appareil de chauffage écologique.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

La prime « Coup de pouce économies d'énergie »

Créé en 2017 pour aider les ménages modestes à financer la réalisation de travaux de rénovation énergétique, ce dispositif a évolué, en 2018, pour inclure le remplacement des chaudières peu performantes par des appareils de chauffage fonctionnant avec des énergies renouvelables.

 

Depuis 2019, cette prime peut être attribuée à tous les particuliers et se compose de deux aides distinctes, dont le montant varie selon les ressources annuelles du foyer et la nature des travaux engagés :

 

Je demande ma prime chaudière

Simulation gratuite et immédiate

Pour bénéficier de cette prime, il est impératif de :

 

  • passer un contrat avec une entreprise signataire de la charte « Coup de pouce » avant même d'avoir signé les devis : la liste de ces sociétés est disponible sur le site du Ministère de la Transition écologique et solidaire (1)
  • faire réaliser les travaux par un professionnel qualifié RGE : l'annuaire de ces entreprises est accessible via le site gouvernemental Faire (2)
Je demande ma prime chaudière

Simulation gratuite et immédiate

La prime « Coup de pouce chauffage »

Ce dispositif, concernant les chaudières au fioul mais également celles fonctionnant avec du charbon ou du gaz (sauf les modèles à condensation), permet de payer une partie du nouvel appareil de chauffage :

 

 

Le montant de la prime est (en €) :

 

  système solaire combiné PAC hybride, air/eau ou eau/eau chaudière à biomasse chaudière gaz à très haute performance
ménages modestes 4 000 4 000 4 000 1 200
autres ménages 2 500 2 500 2 500 600

 

Pour savoir si vous appartenez à la catégorie des ménages modestes ou non, vous pouvez vous référer aux plafonds de ressources annuelles définis par le gouvernement selon le nombre de personnes du foyer et la localisation de l’habitation.

 

La chaudière à fioul : Un combustible au fort impact écologique et un appareil encombrant

La chaudière au fioul a plusieurs inconvénients, dont les plus importants sont :

 

  • combustible peu écologique : le fioul est produit à partir du pétrole, une énergie non renouvelable et fossile dont l'extraction est polluante et coûteuse
  • combustion polluante : une chaudière au fioul émet plusieurs types de produits toxiques tels que les dioxydes de carbone et de soufre (CO2, SO2), des oxydes d'azote (NOx), des particules fines, des furannes (de type C4H4O)…
  • nécessité d'une cuve de stockage : elle peut être installée à l'extérieur (dans une fosse, pas forcément enterrée) ou à l'intérieur dans une pièce ventilée si sa contenance ne dépasse 2 500 l.
  • prix fluctuant pour le fioul : comme tous les dérivés du pétrole, le fioul a un coût pouvant subir de fortes et imprévisibles variations

Des systèmes de chauffage performants et peu polluants pour remplacer votre chaudière au fioul

Au niveau de ses nombreux inconvénients, la chaudière doit être remplacée dès que possible. Pour la remplacer, vous pouvez opter, par exemple, pour :

 

  • un système solaire combiné : utilisant l'énergie solaire pour chauffer l'eau de l'habitation et celle du chauffage central, cet appareil écologique permet de réaliser d'importantes économies d'énergie
  • Une PAC hybride : composé d'une PAC air/eau performante et d'une chaudière gaz à condensation à haute efficacité, ce système amène une réduction des dépenses énergétiques
  • Une PAC eau/eau : elle utilise une source d'énergie écologique et renouvelable tout en ayant un bon coefficient de performance quasiment constant
  • Une PAC air/eau : ne dégageant pas d'odeur, elle offre de bonnes performances énergétiques
  • Une chaudière à biomasse : utilisant des combustibles écologiques et économiques, elle rejette très peu de CO2
  • Une chaudière à gaz THPE : elle consomme moins de combustible que les modèles classiques tout en étant beaucoup plus performante et en rejetant peu produits polluants
Je calcule mes aides

Simulation gratuite et immédiate

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème