Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Prime coup de pouce pour la chaudière biomasse
4.000.000€ de primes déjà versées

L'intérêt de remplacer sa chaudière à fioul par une chaudière biomasse

Les différentes mesures prises ces derniers mois par le gouvernement visent à faciliter la transition des ménages français vers d'autres solutions que le chauffage au fioul. Économique, écologique et très performante, la chaudière biomasse paraît l'une des alternatives les plus séduisantes pour remplacer une chaudière au fioul.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Principe de fonctionnement d'une chaudière biomasse

On désigne par le terme biomasse tout élément végétal ou organique destiné à être utilisé comme source d'énergie pour le chauffage. Ces ressources sont la plupart du temps issues des produits dérivés du bois comme les granulés ou pellets, les copeaux, la sciure, les plaquettes forestières ou l'écorce de bois.

Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?

remplacer une chaudière à fioul par une chaudière biomasse vous permettra de recevoir une prime Coup de Pouce d’un montant de 2 000€ si vous appartenez à la catégorie des ménages à revenus modestes et d’un montant de 3 000€ si vous appartenez à la catégorie des ménages à revenus très modestes.


La chaudière biomasse fonctionne de la même manière que les chaudières au fioul ou au gaz : elle produit de la chaleur par combustion et cette énergie calorifique est distribuée à travers un circuit de chauffage central aux radiateurs de l'ensemble du logement. Elle peut être dotée d'une alimentation manuelle ou automatique.

prime coup de pouce pour la chaudière biomasse

Une solution de chauffage complète

Les chaudières biomasse sont beaucoup plus performantes que les poêles à bois. Peu consommatrices en énergie, elles sont capables de chauffer l'intégralité d'un logement ainsi que de fournir une solution de chauffage de l'eau sanitaire. Leur rendement peut atteindre de 75 à 85 % et ces chaudières récentes sont dotées de thermostats pour réguler finement la température du logement.

Passer d'une énergie fossile à une énergie renouvelable

Le fioul domestique provient de pétrole raffiné : c'est donc une énergie fossile dont les ressources sont limitées. Sa transformation requiert de nombreux traitements chimiques, ce qui contribue à augmenter son bilan environnemental.

Utiliser une ressource biomasse comme combustible est avant tout un geste qui s'inscrit dans une démarche écologique. Le bois est une source d'énergie renouvelable qui ne nécessite que très peu de transformations pour alimenter un système de chauffage domestique. De plus, la biomasse est une ressource locale dont le coût de transport est moins élevé que celui du pétrole.

La biomasse, Un meilleur bilan environnemental que le fioul

Le fioul est considéré comme l'un des combustibles les plus polluants. La fumée émise par une chaudière au fioul contient des particules fines et émet un taux de CO2 élevé. Pour cette raison, les mesures du Plan Climat du gouvernement prévoient de limiter l'usage des combustibles dérivés du pétrole, dont notamment le fioul domestique, d'ici 2050. L'acquisition d'une chaudière alimentée au fioul ne s'inscrit donc plus dans les dispositifs d'aide comme le CITE. Avoir recours à une ressource biomasse permet de limiter l'émission de CO2 de manière significative.

Des prix plus stables, pour la biomasse

Le prix du fioul est indexé sur celui du pétrole. Il fluctue donc énormément, selon des paramètres économiques et politiques difficiles à anticiper. De plus, des taxes comme la Contribution Climat Énergie ont donc considérablement fait augmenter le prix du fioul domestique, notamment depuis janvier 2018. Bien que le cours du pétrole soit en baisse depuis quelques années, ces taxes s'inscrivant dans la logique du Plan Climat n'en font plus une solution compétitive. À l'inverse, les ressources biomasse coûtent environ 3 fois moins cher que les sources d'énergie fossiles.


Les aides pour faciliter le financement des travaux

De nombreuses aides de l'État permettent de réduire les coûts d'installation d'une chaudière biomasse. Le CITE, Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique, permet de déduire des impôts une partie des dépenses effectuées pour améliorer la qualité environnementale d'une habitation principale. L'installation d'une chaudière biomasse peut également être éligible à l'Éco PTZ et aux aides de l'ANAH. Ces aides nécessitent de faire appel à un artisan disposant de la qualification officielle RGE, Reconnu Garant de l'Environnement.

Depuis le 1er avril, la généralisation du chèque énergie permet aux foyers en situation de précarité énergétique de bénéficier d'une aide versée sous condition de ressources. Le chèque énergie peut être versé à un artisan certifié RGE pour le remplacement d'une chaudière au fioul.

Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?

remplacer une chaudière à fioul par une chaudière biomasse vous permettra de recevoir une prime Coup de Pouce d’un montant de 2 000€ si vous appartenez à la catégorie des ménages à revenus modestes et d’un montant de 3 000€ si vous appartenez à la catégorie des ménages à revenus très modestes.


Les lecteurs ont aussi aimé :