Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Prime coup de pouce pour la chaudière à gaz
4.000.000€ de primes déjà versées

Comparatif entre la chaudière fioul et la chaudière à gaz

Chaudière au fioul ou chaudière à gaz : laquelle choisir? Le choix entre les deux dispositifs se fera essentiellement en fonction de vos besoins et de votre budget, mais ne négligez pas l’aspect pratique, sanitaire et écologique de l’appareil que vous installerez dans votre logement.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

prime coup de pouce pour la chaudière à gaz

Le fioul et le gaz naturel, deux combustibles composés d'hydrocarbures

Le fioul et le gaz sont deux sources d’énergie fossiles issues d’hydrocarbures employées pour le chauffage domestique depuis plus d’un siècle. Ils sont encore aujourd’hui appréciés pour leur rendement calorifique appréciable étant donné que plus de la moitié des ménages français les utilisent pour se chauffer, que ce soit pour leur chauffage central ou en tant que chauffage d’appoint.
En tant qu'hydrocarbures, ce sont également des combustibles polluants, néanmoins le fioul l’est beaucoup plus que le gaz. L’un et l’autre produisent des gaz et des résidus dangereux pour la santé et pour l’environnement. Leur combustion produit en effet du dioxyde de carbone, du dioxyde de soufre, du dioxyde d’azote ainsi que des particules fines. Par ailleurs, leur combustion incomplète produit du monoxyde de carbone qui est encore responsable de plusieurs décès par intoxication par an en France.

Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?

remplacer une chaudière à fioul par une chaudière à gaz vous permettra de recevoir une prime Coup de Pouce d’un montant de 2 000€ si vous appartenez à la catégorie des ménages à revenus modestes et d’un montant de 3 000€ si vous appartenez à la catégorie des ménages à revenus très modestes.


La chaudière au fioul, un dispositif coûteux

Le chauffage au fioul a encore la cote auprès de millions de ménages en France, car le prix du mazout est encore abordable même s’il ne cesse de monter. Il est également performant et chauffe convenablement les édifices où il est exploité. Par ailleurs, de nombreuses innovations ont été apportées aux systèmes de combustion et à la gestion des résidus qu’ils produisent. Enfin, une chaudière au fioul peut être combinée avec d’autres techniques de chauffage pour optimiser son coût d’exploitation.

Le chauffage au fioul présente certaines spécificités complexes. En effet, il ne convient pas aux petits espaces, le stockage du carburant nécessitant une cuve spéciale et de la place pour sa mise en place. De plus, le prix total d’un chauffage au fioul (équipement et main d’œuvre d’installation) peut atteindre les 10 000 € pour les plus performants. En outre, l’augmentation constante du prix du combustible, l’entretien assez fastidieux du dispositif et l’obligation de passer à des sources d’énergies plus propres sont autant de critères qui rendent l’usage d’une chaudière à fioul rébarbatif. Enfin, elle ne bénéficie plus du Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) depuis janvier 2018.

CTR

QuelleEnergie vous propose jusqu'à 3 000€ pour remplacer votre chaudière à fioul par une chaudière au gaz.

>>>Obtenir votre Coup de Pouce


La chaudière à gaz, pratique et simple à mettre en place

La chaudière à gaz est de son côté nettement moins polluante que la chaudière à fioul et son pouvoir calorifique est élevé. Les modèles à condensation les plus performants offrent même un rapport consommation de combustible/production de chaleur de 110 %. La mise en place de la chaudière à gaz est très simple, car il suffit de la raccorder au réseau de distribution de gaz de ville. Il existe par ailleurs des systèmes qui peuvent être utilisés comme chauffage d’appoint pour limiter la facture du chauffage électrique ou du chauffage à bois. Les dangers d’explosion ou d’émission de gaz toxiques dans les logements sont de nos jours maîtrisés. De plus, l’entretien obligatoire et le contrôle annuel des chaudières mettent les utilisateurs à l’abri des accidents divers.
Le prix fluctuant du gaz représente l’un des inconvénients majeurs de l’utilisation d’une chaudière à gaz. Par ailleurs, il est impossible pour les utilisateurs de prévoir les hausses qui peuvent porter atteinte à leur budget. Enfin, le réseau de distribution du gaz en France n’est pas encore disponible dans de nombreuses localités, notamment dans les campagnes.

Entre une chaudière à gaz et une chaudière à fioul, laquelle choisir ?

Le fioul et le gaz sont tous deux des énergies fossiles. Ils sont plus ou moins polluants et avec la nouvelle loi sur la transition énergétique, il faudra un jour ou l’autre les abandonner pour migrer vers des énergies plus propres. Il est néanmoins évident que la chaudière à gaz offre plus d’avantages que la chaudière au fioul, bien que ce dernier reste l’option la plus pratique dans les localités non approvisionnées en gaz de ville.

Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?

remplacer une chaudière à fioul par une chaudière à gaz vous permettra de recevoir une prime Coup de Pouce d’un montant de 2 000€ si vous appartenez à la catégorie des ménages à revenus modestes et d’un montant de 3 000€ si vous appartenez à la catégorie des ménages à revenus très modestes.


Les lecteurs ont aussi aimé :