Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Est-ce qu'une pompe à chaleur fait du bruit ou des vibrations gênantes ? Y a-t-il obligation pour l'installateur de prendre des dispositions ?

Par L’équipe de rédaction

Grâce au système d’aérothermie, il est possible de puiser la chaleur présente dans l’air extérieur pour la ramener dans l’air intérieur du logement. C'est le principe de la pompe à chaleur. L’énergie puisée est donc gratuite, ce qui signifie des économies conséquentes sur votre facture énergétique.

 

Profitez de 1000€ supplémentaires pour votre pompe à chaleur !

 

👇

Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

👉 Jamy vous dit tout sur le fonctionnement de la pompe à chaleur !

 

 

Risques et recommandations

Une pompe à chaleur peut être bruyante. Par conséquent, il est d’usage de l’installer à l’écart de vos pièces de vie ainsi que de celles de vos voisins ! Si vous entendez encore votre pompe à chaleur et que vous gêne, il existe des solutions pour en atténuer le bruit : écrans phoniques et autres plots anti-vibratiles pour désolidariser l’appareil du bâtiment et limiter la propagation de vibrations. Pensez également à bien orienter le module et à ne pas le placer dans un recoin ou trop près d’un mur : cela ferait caisse de résonance et amplifierait le bruit de l’appareil.

 

Sachez qu’il n’existe pas d’obligation de moyens spécifiques pour l’installateur. Par contre, c’est le bruit ambiant qui lui est réglementé. La responsabilité de l’installateur pourrait donc être mise en cause en cas de non-conformité de l’installation au regard des critères de nuisance sonore : une plainte du voisinage peut en effet entraîner une procédure de vérification du niveau sonore, qui peut elle-même conduire à l’obligation de démontage en cas de non-conformité.

 

Pour vous garantir un peu mieux et clarifier les responsabilités, vous pouvez demander à ce que l’installateur s’engage à la conformité de l’installation au niveau sonore maximum, et que ce soit mentionné par écrit dans les documents d’engagement. A lui, en tant que professionnel, de mettre alors en œuvre les mesures qui s’imposent pour que votre installation n’entraîne pas de nuisances sonores.

 

La réglementation fixe des limites précises au bruit admissible en secteur résidentiel. L’unité de mesure du volume sonore est le décibel ou dB(A). Or, ce chiffre dépend évidemment de la distance du point de mesure à l’émetteur. Le niveau sonore d’une pompe à chaleur varie couramment de 45 à 65 dB(A) selon les modèles, avec des pointes possibles en mode dégivrage. Pour donner quelques références, le niveau sonore d’un appartement fenêtre ouverte donnant sur une rue active est de 50 dB(A), un aspirateur de 65 à 75 dB(A)...

 

Depuis 2006, le seuil limite à partir duquel une infraction peut être constatée a été rabaissé à 25 dB(A) lorsque la mesure du bruit ambiant est effectuée à l’intérieur des pièces principales d’un logement d’habitation, fenêtres ouvertes ou fermées.

Puis-je installer mon unité extérieure dans une pièce isolée de la maison ?

Même si l'idée est bonne a priori, puisque vous pourriez bénéficier du préchauffage de l'air par la véranda qui officierait comme serre en hiver, les flux d'air nécessaires à une pompe à chaleur aéraulique sont en général de loin supérieurs à la capacité de production de l'espace tampon.

 

D'autre part, vous risqueriez de transmettre un niveau de bruit important au logement. De ce fait, nous ne vous recommandons pas ce type d'installation. Essayez plutôt d'installer l'unité extérieure du côté le plus chaud de la maison, en veillant à limiter les nuisances sonores vers le logement comme le voisinage.

1.051 €/an
C’est le montant moyen des économies réalisés grâce à l’installation d'une PAC air/eau dans un logement.

Je change mon chauffage

Simulation gratuite en 2 minutes

L’équipe de rédaction