Effy réalise vos travauxEffy améliore votre confortEffy réduit vos factures d’énergieEffy valorise votre logement

+15 ans d'expérience

+1 million de foyers accompagnés

Quel type de chaudière faut-il installer avec des radiateurs haute-température ?

Sommaire

Un émetteur dit « haute-température » fonctionne avec une eau chauffée à 75-90°C. Il n’est donc pas adapté à tout type de chaudière. Certaines auront un meilleur rendement avec des émetteurs dits « basse-température », tels que des radiateurs basse-température ou un plancher chauffant, qui nécessitent une eau moins chaude pour fonctionner (environ 50°C).

Quelle chaudière faut-il installer avec des émetteurs haute-température ?

Les chaudières classiques à gaz, fioul ou électriques sont tout à fait adaptées aux radiateurs haute-température. En effet, elles fournissent une eau à 90°C qui permettra un fonctionnement optimal des émetteurs.

 

Les chaudières bois et granulés de bois sont compatibles avec n’importe quel type d’émetteurs. Cependant, dans le cas d’une maison neuve, il est judicieux de privilégier des émetteurs basse-température (radiateur ou plancher chauffant) qui diffusent une chaleur plus douce et vous feront faire des économies.

Quelles chaudières faut-il éviter avec des émetteurs haute-température ?

Au contraire, une chaudière à condensation (gaz ou fioul) ou une chaudière basse-température seront mieux adaptées si vous possédez des radiateurs basse-température ou un plancher chauffant. En effet, si vous reliez une chaudière basse-température ou une chaudière à condensation à des émetteurs haute-température, elles devront fonctionner plus longtemps pour fournir vos besoins en chauffage. Ce n’est donc pas une solution économe. De plus, la chaudière à condensation possède un très bon rendement*, à condition que la température de retour soit suffisamment faible pour condenser la vapeur d’eau contenue dans les fumées. Cela n’est pas le cas avec des émetteurs haute-température.

 

*Le rendement énergétique désigne le rapport entre l’énergie nécessaire à un équipement pour fonctionner (l'énergie absorbée) et sa capacité à produire lui-même de l’énergie (l'énergie utile).

751 €/an
C’est le montant moyen des économies réalisés grâce à l’installation d’une chaudière à granulés bois dans un logement.