mains gantées posant grille de ventilation

Pourquoi la VMC double flux est-elle indispensable ?

Le 14 juin 2017

La VMC double flux est un système de ventilation vous permettant de réaliser de nombreuses économies d’énergie. Vous pouvez diminuer de 90 % les pertes thermiques en rapport avec le renouvellement de l’air. De plus, investir dans un tel équipement n’est pas compliqué puisque le prix d’une VMC double flux varie de 2 000 € à 5 000 €, et la rentabilité se fait sentir rapidement. Ce système de ventilation est performant et très pratique afin de diminuer ses dépenses énergétiques.

 

Avec Quelle Energie vous pouvez réaliser un bilan énergétique complet et gratuit. Réalisez des économies d’énergie avec ce test !

Comment fonctionne une VMC double flux ?

La principale différence entre une VMC simple flux et double flux est la capacité de la VMC double flux à faire entrer un air propre en plus d’extraire celui déjà présent dans l’habitation. Puisque les pertes de chaleur sont largement diminuées, grâce à l’apport d’air fourni par le flux entrant, les économies réalisées sont très importantes. Les déperditions thermiques peuvent alors être réduites de 70 % à 90 %. La performance réalisée par une VMC double flux est bien plus efficace que celle des modèles simples : le coût d’achat est donc logiquement plus élevé mais permet de réduire efficacement la facture énergétique du logement. L’air vicié et chaud des pièces humides est récupéré et transféré au système, celui-ci utilise ensuite cette chaleur afin de chauffer l’air qui est introduit dans l’habitation. Il est également possible d’inverser le système pour qu’il puisse à l’inverse rafraîchir l’air qu’il apporte dans les pièces.

L’installation du système de ventilation

Installer un système de VMC double flux est plus contraignant et compliqué que pour une VMC simple flux car la taille de cet équipement est plus imposante que les autres modèles à flux simple. Cette taille plus conséquente s’explique par le fait que le système de récupération de l’air, ajouté à celui apport l’air dans les pièces, prend de la place. C’est pourquoi une VMC simple flux est de taille inférieure car elle ne nécessite qu’un système d’extraction de l’air. Si vous désirez installer une VMC double flux, il vous faudra faire appel à un professionnel qualifié afin qu’il puisse estimer la marche à suivre ; en effet, l’encombrement d’une telle installation rend les choses plus complexes, surtout en prenant en compte la configuration de votre habitation.

Entretenir une VMC double flux

Pour maintenir le bon fonctionnement d’un système de ventilation comme celui-ci, il est nécessaire de l’entretenir régulièrement. Pour ce faire vous devez tout d’abord prêter attention aux bouches d’extraction que vous devez nettoyer trois fois par an. Ces bouches ont malheureusement tendance à rapidement s’encrasser, et donc à produire davantage de bruit ainsi qu’à fonctionner moins efficacement. Entretenir les entrées d’air extérieures n’est pas non plus anodin puisqu’elles sont responsables du nouvel air entrant dans le logement.

 

Tous les ans, il est impératif de s’occuper de l’échangeur thermique et de changer ses filtres car celui-ci est au centre du fonctionnement d’une VMC double flux. Enfin, tous les trois ans, faire appel à un professionnel n’est pas inutile car il pourra inspecter voire réparer de manière exhaustive tous les mécanismes et circuits, ainsi que le moteur.

Les aides disponibles

Pour vous aider à financer l’installation d’une VMC double flux, vous pouvez bénéficier des aides de l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat sous réserve de répondre aux divers critères d’éligibilité. En effet, les aides de l’Anah étant réservés aux plus modestes, il est donc rare de profiter des avantages proposés par l’Anah à moins d’être la cible.

 

👉 Le saviez-vous ?

Quelle Energie vous propose d’estimer gratuitement l’efficacité énergétique de votre logement et vous conseille dans le choix de solutions de rénovation les plus adaptées.

Je demande mon devis

Demande gratuite et sans engagement

Caractéristiques techniques

Dans le but de mieux connaître l’appareil que vous achèterez potentiellement, voici certaines caractéristiques techniques sur la VMC double flux. Premièrement, l’unité de référence de cet équipement est le débit d’air en m3/h : cela représente le volume d’air traité en l’espace d’une heure par le système. Le débit d’air ne découle pas de la puissance de votre VMC mais du type de pièce.

 

La réglementation thermique impose des règles en matière de débit d’air et la VMC double flux respecte très bien ces règles, elle est même recommandée pour faire des économies d’énergie et pour vivre dans un espace avec une bonne qualité de l’air.

Plus d’articles sur ce thème