Hyperloop, le TGV du futur

Hyperloop, le TGV du futur

La start-up californienne Hyperloop Technologies fait actuellement des tests sur son prototype de train à très grande vitesse. Elle espère proposer des trains atteignant les 1 200 km/h d’ici quelques temps. La SNCF veut prendre part à ce projet dont l’avenir n’est pas si lointain.

À l’origine de l’Hyperloop

Si aujourd’hui la conception de l’Hyperloop est assurée par l’entreprise du même nom, l’idée originale de ce train à très grande vitesse est celle d’Elon Musk, le fameux fondateur et dirigeant de Tesla et Space X. En 2012, il avait en effet présenté son projet de train doté de capsules propulsées à très haute vitesse dans des tubes à basse pression. Son TGV futuriste était censé pouvoir rallier Los Angeles à San Francisco en seulement 30 minutes, soit 550 kilomètres de distance. Ayant fort à faire du côté de Tesla et ses technologies de stockage d’énergie renouvelable et du côté de Space X, Musk a finalement laissé la place à d’autres pour ce projet en publiant ses données techniques. Hyperloop Technologies et Hyperloop Transportation Technologies ont répondu présentes pour relever le défi.

La SNCF se met à contribution

Cela fait déjà quelques mois que le patron de la SNCF a rencontré un des cofondateurs d’Hyperloop Technologies et lui a indiqué son intérêt pour le projet. Début mai, la collaboration entre l’entreprise française et la start-up californienne a été confirmée par le biais d’un investissement de 80 millions de dollars de la part de la SNCF. Est-ce un premier pas vers l’Hyperloop en France ? La technologie qui est actuellement en phase de test n’a pas encore d’avenir dans l’Hexagone. Cependant, avec un tel investissement pour donner le jour au train supersonique, la SNCF a pris une position stratégique sur un éventuel déploiement sur le sol français à terme.

Un premier test pour l’Hyperloop

Ce mercredi, un premier test ouvert au public s’est déroulé dans la région de Las Vegas. Encore loin des 1 200 km/h souhaités, le prototype miniature a toutefois pu atteindre une vitesse de 160 km/h sur une très courte distance grâce à la propulsion électromagnétique. Un premier lancer concluant qui devrait ouvrir la voie à un second, avec, cette fois, un prototype grandeur nature. Prévu pour décembre, ce deuxième tour d’essai devrait permettre au grand public de voir le prototype de l’Hyperloop atteindre sa vitesse commerciale, soit 1 200 km/h.

Le saviez-vous ?



Quelle Energie met aussi la technologie à votre disposition. Notre simulateur vous permet de réaliser le bilan énergétique de votre logement gratuitement. Vous avez également la possibilité de demander un devis gratuit et sans engagement !



Bientôt une liaison Los Angeles-Las Vegas

Le Los Angeles-San Francisco initialement voulu par Elon Musk a finalement été remplacé dans les projets d’Hyperloop Technologies. En évoquant une raison politique pour justifier cet abandon, l’entreprise a décidé de se concentrer sur un axe Los Angeles-Las Vegas dont le voyage devrait durer une vingtaine de minutes. Des prochaines constructions en Europe seraient également de mise.

Avec de beaux projets en perspective et des ingénieurs venus du monde entier pour mettre à profit leur talent, l’avenir du train à très grande vitesse est assuré. À quand les premiers trajets commerciaux ?

Présentation de l’Hyperloop par Hyperloop One.

Source : www.youtube.com/channel/UCgHxCbvEySG5jLmHOT1YkSQ

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :