Tout savoir sur la pompe à chaleur eau-eau

Tout savoir sur la pompe à chaleur eau-eau

Dans la famille des systèmes de chauffage, celui de la pompe à chaleur eau-eau est à prendre en considération. Faire le choix de ce dispositif peut en effet se révéler une bonne idée. Afin de savoir si ce dernier s’avère adapté à votre logement, revoyons ensemble son fonctionnement, mais également ses avantages et inconvénients.

La pompe à chaleur eau-eau, comment cela fonctionne-t-il ?

Utilisant les nappes phréatiques comme source de prélèvement, la pompe à chaleur eau-eau permet de chauffer efficacement votre logement. La chaleur prélevée dans les nappes phréatiques est par la suite transférée dans le circuit d’eau chaude de votre système de chauffage.

Ce type d’installation implique de disposer de puits différents : un puit de captage ou d’aspiration et un puit de rejet ou de restitution. Cela nécessite généralement de faire deux forages mais certains modèles peuvent toutefois ne nécessiter qu’un seul forage.

Quels sont les avantages de ce dispositif ?

Ce système de chauffage se révèle d’une performance notable. L’eau, source de chaleur, est maintenue à une température constante (10 degrés en moyenne) et l’ensemble du matériel installé est protégé. Quelle que soit la température extérieure, le rendement reste élevé. Du fait d’une importante fiabilité à l’égard de ce type de mode de chauffage, certains professionnels n’hésitent d’ailleurs pas à garantir cette installation pendant dix ans.

Un autre avantage réside dans le fait qu’il est également possible de rafraîchir votre habitat en été grâce à ce dispositif. Pour cela, il vous suffit de disposer d’un plancher chauffant/rafraichissant et/ou de ventilo-convecteurs et d’un thermostat chaud/froid.

Le saviez-vous ?



Opter pour la pompe à chaleur eau-eau permet de réaliser des économies d’énergie. Demandez votre devis gratuit et sans engagement pour en profiter !



Il est à noter que la pompe à chaleur eau-eau fait partie des équipements éligibles au Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE), de quoi réduire le coût de l’investissement.

Du côté des inconvénients

La pompe à chaleur eau-eau, appelée aussi aquathermie, n’est pas toujours garantie sur le long terme puisqu’elle implique une qualité et une quantité d’eau prélevée importante. En plus de cela, le coût d’investissement s’avère assez élevé.

Il faut compter entre 20 000 et 24 000 € TTC pour une maison de 100 m², suivant la région. Ce coût comprend la fourniture, la pose ainsi que le forage pour l’arrivée et le rejet de l’eau.

L’installation nécessite par ailleurs une autorisation de la DRIRE (Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement).

Comment bien entretenir sa pompe à chaleur eau- eau ?

En ce qui concerne l’entretien, celui-ci se doit d’être fait une fois tous les ans par une entreprise spécialisée. Il faut que cette dernière soit agréée en Préfecture pour la manipulation des fluides frigorigènes. Le coût de l’entretien est compris entre 170 et 200 € TTC, toujours en prenant l’exemple d’une maison de 100 m².

4 notes

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Les pompes à chaleur

La pompe à chaleur aérothermique ou géothermique extrait de l’énergie à l’extérieur de l’habitation pour l’injecter à l’intérieur via un radiateur, un plancher chauffant ou un ventilo-convecteur.

En savoir plus

Vos réactions

11 Août

Rédactrice et Bricoleuse dans l’âme , je doit avouer que votre article m’intéresse énormément, en effet je projette d’investir dans ce genre d’installation, y a t’il des aides sur ce genre d’investissements ?

Picka
11 Août

Bonjour,

L’installation de la pompe à chaleur eau-eau (aérothermique) vous permet d’obtenir des aides :
– un crédit d’impôt 2016 de 30%,
– une Prime énergie grâce au dispositif des certificats d’économies d’énergie
– un éco-prêt à taux zéro (éco-ptz)

Bien à vous,

Céline Lequeux
14 Mai

Bonjour, je voudrais faire une installation de chauffage par pompe à chaleur. J’aimerais savoir si je peux le faire installer et combien sa va me coûter. j’habites QUINCIEUX au 325 chemin des forjettes 69650 Quincieux.
Cordialement M NAYAGOM

NAYAGOM
16 Mai

Bonjour,

Vous pouvez faire une demande de devis gratuit en cliquant sur le lien suivant https://www.quelleenergie.fr/demande-devis/formulaire afin d’être, par la suite, rappelé par notre service d’accompagnement par téléphone afin de vous aider dans l’élaboration de votre projet et éventuellement être mis en relation avec des professionnels qualifiés.

Bien cordialement,

Sira Niang
01 Sep

aerothermique c est air ! eau et pas eau eau celine

saillet
01 Sep

les eau eau sont les plus rentables mais attention au margoulins !

saillet
18 Oct

Pompe à chaleur à eau

Loucougain
05 Mai

Bonjour, merci pour ces renseignements. Je vais fortement déconseiller ce système. Il est dangereux pour les nappes phréatiques. Ce sont les réservoirs des rivières pour les périodes sèches. Prélever cette eau équivaut à vider les rivières surtout en été. Renvoyer de l’eau chauffée dans ces nappes va favoriser le développement des bactéries et risque de détériorer ces nappes. Quitte à forer autant faire un chauffage par géothermie.

Girardot Sylvain
07 Sep

bonjour.
Ce système est particulièrement écologique… à condition de disposer de deux puits : un pour prélever l l’eau de la nappe et un second pour l’y renvoyer une fois refroidie (l’hiver) ou réchauffée (l’été). Il faut évidemment faire la chasse aux réalisations à un seul puits car dans ce cas, l’eau prélevée dans la nappe est rejetée à l’égout et donc contribue à appauvrir nos ressources naturelles en eau.
je dispose de ce système depuis 1996 et j’en suis totalement enchanté et je le recommande sans aucune réserve

mouychard christian
13 Jan

Je ne suis pas en position aujourd’hui d’installer une pompe à chaleur eau/eau, mais je le serais sûrement rapidement dans un cadre professionnel de recherche d’optimisation de rendement. Et ce jour là, j’écouterais plutôt Christian Mouychard. Sylvain Girardot est un écologiste de base, c’est déja pas mal, mais Christian Mouychard est un écologiste compétent, c’est encore mieux. Il est facile de reconnaître l’un de l’autre. La 1ere catégorie dénonce des inconvénients contournables mais ils ne savent pas comment et donc ils ne font rien. La 2eme réfléchit et trouve les solutions et il fait l’expérience.
Je pense qu’il y a bon nombre d’écologistes de base qui sont anti-nucléaire car ils sont persuadés que le nucléaire produit (selon eux) beaucoup de CO2 (!!!??). Vice l’écologie éclairée.

Choppin
12 Mar

J’ai actuellement une chaudière à fioul.
L’eau qui est chauffée par la chaudière avant d’être envoyée dans les radiateurs de mon chauffage central provient, après passage dans une pompe, de cuves enterrées elles-même alimentées par une source.
Cette eau est a température quasi constante d’environ 10°.
En quoi une pompe à chaleur eau/eau, fonctionnant à l’électricité, serait plus rentable que mon installation actuelle ?
Merci

Caroline Dufour Pronteau
17 Mar

Bonjour Caroline,

Veuillez nous excuser, mais nous ne sommes pas certains de comprendre le fonctionnement de votre installation de chauffage qui semble peu courante. Dans une chaudière, l’eau des radiateurs circule dans un circuit fermé. En d’autres termes, l’eau tourne en boucle du départ de votre chaudière au retour des radiateurs. Une fois que le réseau d’eau est entièrement rempli d’eau, il n’y a plus de réintroduction à faire, sauf si vous remplissez manuellement le circuit après avoir purgé le réseau. Donc en théorie, vous ne profitez jamais de ces calories gratuites, sauf si vous videz régulièrement votre circuit de chauffage.

En revanche, si votre maison est située sous une source, l’installation d’une pompe à chaleur (PAC) sur nappe phréatique est effectivement une option très intéressante. Vous bénéficiez ainsi d’un COP (Coefficient de performance) toujours très stable. Les PAC les plus performantes disposent d’un COP compris entre 4 et 5. Ce qui revient à dire que pour 1 kWh consommé, la PAC vous en restitue de 3 à 4 gratuitement. Toutefois, pour limiter au maximum votre consommation d’électricité, votre maison doit préalablement être parfaitement bien isolée. De plus, dans l’idéal la PAC doit être raccordée à un chauffage au sol à très basse température ou au minimum à des radiateurs à basse température (de type acier). Avant d’envisager une PAC sur nappe phréatique, il convient de vous renseigner auprès de votre mairie, car le prélèvement d’eau souterraine nécessite une autorisation (au regard de l’article R 214-1 du Code de l’environnement).

En espérant avoir répondu à votre question.

Bien à vous,
L’équipe de Quelle Énergie d’Effy

Corinne Garnier


Gratuit !

Les services Quelle Energie :

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Euro-blue

Demandez la Prime Effy pour vos travaux
Calculer le montant de la prime

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :