Comprendre le fonctionnement d’une pompe à chaleur air-eau

Pour chauffer l’eau du circuit de chauffage, la pompe à chaleur air-eau sollicite l’air, une énergie 100 % renouvelable. Cette installation, qui devient de plus en plus accessible, permet de se chauffer l’hiver à moindre coût – et parfois même de rafraîchir l’air en été. Comment fonctionne-t-elle concrètement ? Nous vous expliquons le principe de cet appareil, afin que vous puissiez parfaitement le connaître avant de l’installer chez vous !

Transformer l’air en énergie : le principe d’une PAC air-eau

La pompe à chaleur (PAC) air-eau retient un fluide frigorigène capable de puiser dans les calories de l’air extérieur. Automatiquement, le fluide augmente en température, puis il remonte à l’état de gaz. Ce gaz est aspiré par un compresseur électrique qui génère une vapeur à haute pression. Cette dernière engendre un phénomène naturel de condensation, qui permet au gaz chaud de redevenir liquide et de parcourir le système de chauffage à l’intérieur de l’habitation. Enfin, la pression diminue quand le détendeur entre en activité, pour que l’évaporation soit possible.

Finalement, chaque pièce qui compose la pompe à chaleur a un rôle déterminant à un moment ou à un autre :

  • L’évaporateur intervient sur le fluide frigorigène pour qu’il devienne gazeux
  • Le compresseur génère une vapeur haute pression
  • Le condenseur, combiné à l’action du fluide frigorigène, chauffe l’eau qui circule dans les radiateurs
  • Le détendeur réduit la pression et diminue la température

En parallèle, il faut savoir que la mise en place d’une PAC air-eau implique d’installer une unité extérieure qui puise l’air ; et une unité intérieure qui assure la circulation de l’eau chaude dans tous les radiateurs.


Vous pouvez bénéficier d’une Prime Quelle Energie pour financer l’installation d’une pompe à chaleur ou d’un poêle.


La consommation électrique de la PAC air-eau

Dans l’optique de tout savoir sur la pompe à chaleur air-eau, précisons également que même s’il repose sur une énergie renouvelable (l’air), le dispositif consomme un minimum d’électricité. Le compresseur a besoin d’énergie pour jouer son rôle, et il utilise environ 1kWh pour restituer 3kWh de chaleur. Ce rapport entre la consommation électrique et la chaleur obtenue est appelé COP (Coefficient de Performance).

Habituellement, dans des conditions normales, on atteint un COP de 3 avec un équipement de PAC air-eau. Toutefois, ce coefficient peut être amené à diminuer lorsqu’il fait particulièrement froid dehors.

D’une manière générale, avant de choisir une PAC pour sa maison, il faut connaître la puissance calorifique nécessaire. Mesurée en kW, elle peut-être calculée par l’installateur lui-même, en fonction de la surface à chauffer, des éventuels chauffages d’appoint utilisés et de l’isolation présente.

Rappel des avantages de la PAC air-eau

La PAC air-eau ne vous oblige pas à modifier tout votre système de chauffage : bien souvent, elle s’intègre facilement au circuit actuel. Cette installation relativement simple permet de diminuer les frais de chauffage, sachant qu’il existe des aides qui réduisent le budget nécessaire pour les travaux.

En effet, dans le cadre du Pacte Énergie Solidarité, les familles les plus modestes peuvent désormais obtenir une pompe à chaleur pour 1 € chez elles. Ce chantier qui ne coûte qu’un euro symbolique est possible grâce à deux dispositifs, l’aide de l’Anah qui prend en charge 50 % du montant de la facture et la prime à la conversion chaudière.

S’il peut être nécessaire de conserver un chauffage d’appoint dans les zones les plus froides, la PAC permet toujours de faire d’importantes économies d’énergies, et surtout de privilégier l’usage d’énergies renouvelables, non polluantes et moins onéreuses au quotidien.

Mieux encore, dans certains cas, la pompe à chaleur est réversible : elle peut être utilisée l’été pour rafraîchir la maison, sans toutefois faire office de climatisation.

Le saviez-vous ?

Une pompe à chaleur serait-elle idéale pour votre logement ? QuelleEnergie.fr vous aide à faire le point sur vos besoins.

 

On en parle dans cet article

Les pompes à chaleur

La pompe à chaleur aérothermique ou géothermique extrait de l’énergie à l’extérieur de l’habitation pour l’injecter à l’intérieur via un radiateur, un plancher chauffant ou un ventilo-convecteur.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :