Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Isolation de toiture : tout ce que vous devez savoir

Par L’équipe de rédaction

Publié le 21/06/2019 à 16h41, mis à jour le 07/06/2022 à 15h08

En agissant seulement à l’échelle du toit, l’isolation de la maison améliorera la qualité thermique globale de l’habitation. En effet, près d’un tiers des déperditions de chaleur, dans un logement traditionnel, proviennent de sa partie supérieure. Automatiquement, l’isolation de la toiture et des combles apparaissent comme des chantiers profitables et prioritaires. Mais avant de vous lancer dans ce projet, voici quelques informations qu’il faut savoir.

Isoler sa toiture : pour quelles raisons ?

Si l’isolation d’une toiture de maison peut représenter un coût, on estime que les sommes investies sont généralement amorties en quelques années seulement, grâce à toutes les économies d’énergies que l’on réalise ensuite (en se chauffant moins l’hiver).

 

Idéale pour réduire la facture de chauffage pendant les périodes les plus froides de l’année, l’isolation de toiture fait partie des travaux de rénovation énergétique qui profitent aussi aux habitants pendant l’été. Puisque c’est la zone la plus exposée au soleil, c’est elle qui laisse filtrer le plus de chaleur. En renforçant son étanchéité, on garde plus facilement un air frais dans toutes les pièces, et ceci sans dépenser d’argent supplémentaire dans un ventilateur ou un climatiseur.

 

Enfin, il ne faut pas oublier qu’une bonne isolation thermique améliore également les performances acoustiques du logement. On entend moins les bruits de l’extérieur, les tempêtes nous réveillent moins souvent la nuit et les gouttes de pluie qui ruissèlent sur les tuiles ou ardoises deviennent parfois inaudibles.

Découvrez si vous êtes éligible pour une isolation de vos combles à 1€.

J'isole mes combles

Simulation gratuite en 2 minutes

⚠️ L'isolation à 1€ n'existe plus

Le Gouvernement a mis fin à ce dispositif en 2021 à la suite d'arnaques perpétrées par des entreprises malveillantes. Soyez vigilants et estimez les aides financières auxquelles vous avez droit via notre simulateur gratuit en 2 minutes.

Respecter la réglementation pour bien isoler sa toiture

Aujourd’hui, lorsque l’on isole sa toiture, il faut absolument se référer aux exigences de la Réglementation Thermique 2012. Cette dernière recommande en priorité l’usage d’un isolant en laine minérale, pour jouir d’un rapport optimal entre le coût de l’investissement et les rendements finaux.

 

L’arrêté du 3 mai 2007 relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments existants résume, élément par élément, les minimas requis pour chaque rénovation sur un édifice déjà construit (immeuble, maison individuelle). Attention, certains critères ont été modifiés suite à l’arrêté du 22 mars 2017. Par exemple, on exige une résistance thermique de 4 à 4,5 pour les toitures-terrasses, 4 à 5,2 pour les rampants de toiture de pente inférieure à 60° ou encore 2,2 à 2,9 pour les murs en contact avec les rampants de toitures de pente supérieure à 60°. Les valeurs de la résistance thermique « R » varient en fonction de la zone géographique sur laquelle se situe le bâtiment (H1A, H1B, H1C, en altitude ou pas).

Attention à l’humidité dans l’habitation

En matière de rénovation énergétique, on peut préconiser de remplacer la ventilation par des alternatives plus efficaces, avec un meilleur renouvellement de l’air, pour éviter que l’humidité ne s’accumule dans les pièces de vie.

 

Dans des combles isolés, la pose d’une VMC se révèle plus délicate que dans des pièces de vie, et si elle n’est pas réalisée dans les règles de l’art, elle peut engendrer des dégâts plus ou moins importants. C’est la raison pour laquelle on peut opter pour une isolation avec des matériaux respirants comme le parement intérieur ou les isolants très « absorbants ». Sinon, l’ajout d’un film cellulosique freine-vapeur peut venir compléter l’installation et protéger des phénomènes de moisissure.

👉 Le saviez-vous ?

Des questions sur votre logement et les travaux qui pourraient lui être bénéfiques ? Testez notre diagnostic énergétique gratuit, complet et personnalisé.

Isoler l’intégralité des combles et bénéficier des aides à disposition

Saviez-vous qu’il était possible d’isoler des combles perdus pour 1 € grâce au Pacte Énergie Solidarité ? Avant de demander des devis à des artisans, prenez bien le temps de connaître les aides auxquelles vous pouvez prétendre, et n’hésitez pas à envisager une isolation globale de la toiture, pour de meilleurs rendements.

 

Par exemple, il faut idéalement ajouter de la laine minérale au niveau des solives, là où la charpente et le sol sont reliés entre eux. Les particuliers visant un chantier totalement écoresponsable pourront favoriser les isolants synthétiques (comme le polystyrène expansé) ou issus du recyclage (comme la laine de coton).

 

L’usage de matières d’origine animale, quant à lui, sous-entend d’appliquer des traitements préventifs pour éviter l’invasion par des insectes ou pour limiter la sensibilité au feu.

 

Pour vous assurer de choisir les meilleurs matériaux et les méthodes adéquates, demandez un audit énergétique qui pourra, tout comme l’isolation, entrer dans votre crédit d’impôt. Et avant toute chose, vérifiez votre éligibilité au dispositif « isolation des combles à 1 € » : il serait dommage de vous en priver !

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème