2018: Quelles nouveautés pour les aides à la rénovation énergétique ?

Aides 2018

Mises en place pour encourager les travaux d’économies d’énergie, les aides et subventions sont des bonus écologiques alloués aux particuliers. Crédit d’impôts, éco-prêt, Prime Energie, ou autres aides et subventions représentent un budget annuel significatif pour l’Etat et les objectifs de transition énergétique restent nombreux.

Le ministère de la Transition Écologique et Solidaire a donc reformé certains de ces dispositifs afin de recentrer efficacement les efforts en termes de rénovations énergétiques.


Estimez le coût de vos travaux de rénovation grâce au simulateur gratuit de QuelleEnergie.


Le CITE 2018

Le CITE  2018 sera orienté sur les travaux les plus efficaces en termes d’économies d’énergie thermique. En effet le dispositif sera réservé à la production individuelle de chaleur renouvelable (bois, biomasse, géothermie, pompe à chaleur, solaire thermique, réseau de chaleur) et aux chaudières à condensation. Ci dessous, un tableau sur les réformes par installations typiques.

Installations Réformes
Chaudière à fioul (à très haute performance énergetique) -Date butoir:  jusqu’au 30 juin 2018
-Taux: 15%
-Plafonds: 8.000€ /personne , 16.000€ /couple à imposition commune, +400€ /personne à charge
Double vitrage -Date butoir:  jusqu’au 30 juin 2018
-Taux: 15%
-Plafonds: 8.000€ /personne , 16.000€ /couple à imposition commune, +400€ /personne à charge
Autres parois vitrées  -Exclus depuis le 1e janvier 2018

 

Afin de ne pas pénaliser les contribuables ayant déjà entrepris les travaux et fait des démarches, des mesures assurent tout de même la transition d’éligibilité des équipements exclus du CITE.

En effet, pour les travaux de chaudières et de vitrage, tout dossier avec devis signé et acompte versé entre le 1er janvier 2018 et le 30 juin 2018 (dépenses réglées jusqu’au 31 décembre 2018) reste éligible aux conditions en vigueur au moment du versement de l’acompte.

Pour les parois vitrées, portes, et volets isolants, tout dossier avec devis signé et acompte versé avant le 1er janvier 2018 reste éligible aux conditions en vigueur au moment du versement de l’acompte.

Les Primes 2018

FenêtresLa reconduction de la Prime Energie est assurée: le décret relatif à la 4ème période du certificat d’économie d’énergie, débutant le 1er janvier 2018 et prenant fin le 31 décembre 2020, a été récemment signé. La prime est accessible à tous et est définie selon des critères d’éligibilité.

FenêtresGrande nouveauté, la généralisation du chèque énergie: après plusieurs mois d’expérimentation dans des régions test, le chèque se généralise officiellement pour l’année 2018. Le chèque permet de financer des travaux de rénovation ou peut être retourné aux fournisseurs d’énergie pour payer une part des factures.

Il remplace en partie les tarifs sociaux de l’électricité et du gaz et sera accordé aux personnes à faibles revenus. La somme moyenne du chèque sera de 150€ et les versements interviendrons au printemps prochain. Le chèque énergie est totalement indépendant et cumulable avec les autres aides existantes (Primes énergie, CITE, Eco-PTZ…).

En cas d’utilisation du chèque pour des travaux de rénovation, les conditions d’éligibilité sont les suivantes: la réalisation des travaux par un professionnel certifié RGE, et pour des installations et matériaux inscrits dans la liste des dépenses éligibles au chèque énergie.

 

FenêtresDes nouvelles primes se confirment avec L’Anah et le CSE:

  • Programme « Habiter mieux »: des aides financières pouvant aller jusqu’à 12.000€ ,  pour les travaux d’isolation ou de changement de chaudière. L’évolution de l’offre pour 2018 est que plusieurs interventions successives seront possibles pour un même logement, en vue d’atteindre un niveau de performance énergétique maximum.
  • Opération  « Coup de pouce économie d’énergie » 2018 : entrée en vigueur le 1e avril 2018, avec des opération engagées jusqu’en 2020. Les aides seront accordées sous conditions de ressources et variables fonctions des installations d’économie d’énergie souhaitées ( ex: 50€ pour un nouveau radiateur électrique, 1300€ pour le remplacement d’une chaudière bois…).

 

Le saviez-vous ?

 

Les aides et subventions à la rénovation énergétique sont nombreuses et parfois cumulables. Trouvez celles dont vous pouvez bénéficier grâce au simulateur gratuit de QuelleEnergie.fr :

 

Dispositifs fiscaux reconduits en 2018:

FenêtresTVA à taux réduit

Pour la réalisation de travaux d’isolation thermique ou l’amélioration de la qualité du chauffage, la TVA  à taux réduit / à 5,5% est accessible et profitable à tous . Les propriétaires et les locataires peuvent en tirer profit à condition de respecter les conditions d’éligibilité ainsi que quelques exigences techniques. Il existe en effet une performance minimale à atteindre à la fin des travaux, afin de percevoir l’exonération.

FenêtresEco-prêt à Taux Zéro

L’Eco-prêt Taux 0 est toujours d’actualité pour l’année 2018. Il permet de financer un ensemble cohérent de travaux d’amélioration de la performance énergétique, pour les habitations achevées avant le 1er janvier 1990. Les condition restent les mêmes: rénover les biens immobiliers en suivant des cahiers de charge précis et  avec la possibilité de les mettre en location. L’éco-prêt est accordé sans conditions de ressources ; il est compris entre 10.000€ à 30.000€ avec des intérêts pris en charge par l’Etat. 

Vos réactions

06 Jan

Y a-t-il un âge limite pour obtenir l’éco ptz ?

BORREL
08 Jan

Pourrai-je savoir si j’ai le droit à un prêt pour pour transformer chez moi les égouts?

BARATA Antonio
09 Jan

ai-je droit au prêt pour cette installation merci

GAY NICOLE
01 Mar

en tant que locataire, peut on bénéficier des mêmes aides ?

PIERRE MATHILDE
12 Mar

Bonjour,
Le dispositif ne prévoit aucune limite d’âge en tant que telle. Cependant, comme pour tout autre prêt bancaire, l’âge de l’emprunteur pourra être examiné par la banque lors de son analyse du dossier

Sira Niang
12 Mar

Bonjour,
L’eco-prêt à taux zéro peut effectivement vous être alloué pour des travaux de réhabilitation de votre système d’assainissement non collectif par des dispositifs ne consommant pas d’énergie

Sira Niang
12 Mar

Bonjour,
les locataires peuvent en effet bénéficier des aides et subventions à condition d’avoir une autorisation du bailleur/propriétaire pour réaliser les travaux.

Sira Niang
27 Mar

Bonjour,
En tant que autoconstructeur et n’ayant plus les moyens de continuer les travaux ai je le droit à une aide financière pour améliorer notre système de chauffage et production d’eau chaude?

Steve M
28 Mar

Bonjour,

Dans le cas d’une construction, vous ne pouvez pas bénéficier des aides à la rénovation énergétique mais si vous rénovez un logement, vous avez droit à des aides financières.
Je vous invite à calculer le montant des aides que vous pouvez recevoir grâce à notre simulateur Aides & Subventions : https://www.quelleenergie.fr/simulateur-aides-et-subventions/formulaire

Bien à vous,

Céline Lequeux



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :