Quelle énergie durable pour demain ?

Quelle énergie durable pour demain ?Depuis des années, nous observons que la quantité d’énergie consommée est de plus en plus importante ! Cela a un impact négatif sur le climat. Le changement est nécessaire mais il prend du temps. Quelques éléments pour comprendre.

Une consommation toujours plus importante !

Entre 1800 et 1900, la consommation mondiale d’énergie a été multipliée par 5 et par 10 entre 1900 et 2000 ! Elle continue d’augmenter car les besoins en énergie de la planète ne cessent de s’accroître. Si nous continuons à consommer comme nous le faisons actuellement, la consommation en 2100 sera 70 fois plus élevée et toutes les réserves de pétrole existant aujourd’hui seront consommées en l’espace de quelques années. Qui plus est, cette surconsommation modifie le climat à cause des émissions de CO2 générées par la combustion du pétrole, du gaz et du charbon. Il est donc nécessaire de recourir à d’autres sources d’énergies : des énergies propres et renouvelables.

Les énergies renouvelables

Les énergies renouvelables telles que les énergies éolienne, solaire, hydraulique ou encore la biomasse sont en fait connues et utilisées depuis longtemps. Elles reviennent en force depuis quelques années car elles présentent des arguments convaincants. Bien qu’elles soient 1 million de fois moins concentrées que le pétrole, elles n’émettent pas de CO2 et peuvent être consommées à proximité du lieu de production. Facilement accessibles en Europe, elles nous permettent de réduire notre dépendance énergétique vis-à-vis du pétrole.

Répondre aux besoins de tous

Les énergies renouvelables devraient pouvoir répondre à nos besoins actuels et futurs de manière efficace et avec un impact limité pour l’environnement. Actuellement, nous utilisons l’éolien, le solaire thermique, le solaire photovoltaïque, la biomasse, la géothermie et l’énergie hydraulique. L’énergie de la mer est encore très peu exploitée : énergie thermique, énergie des vagues, énergie des courants et des marées… C’est un réservoir gigantesque !

Un défi commun

La France a déjà acquis l’idée d’un changement nécessaire. Aussi, en 2050, nous pouvons supposer que nous consommerons bien moins d’énergie grâce aux logements plus performants, aux modes de transports alternatifs et au stockage de l’énergie. Mais qu’en est-il du reste de l’Europe et du monde ? Comment mutualiser les efforts ? C’est un des défis qu’il faudra relever ces prochaines années.

Source : LEnergiePourDemain.fr

On en parle dans cet article

Les panneaux solaires photovoltaïques

Les panneaux solaires photovoltaïques produisent de l’électricité lorsqu’ils sont éclairés par le soleil. L’électricité peut être revendue au réseau ou utilisée pour sa propre consommation.

En savoir plus

Vos réactions

27 Juin

Un grand oubli dans cet argumentaire : l’énergie nucléaire ! Ce n’est pas une énergie renouvelable, mais les ressources en uranium sont beaucoup plus importantes que charbon et pétrole, et avec les surgénérateurs (prochaine génération de centrales) elles deviendront quasiment inépuisables. Et le nucléaire n’émet pas de CO2.
Le fait de s’appuyer majoritairement sur cette énergie abondante et bon marché n’empêche pas de poursuivre les recherches sur les énergies renouvelables qui ne sont pas encore matures, pour espérer mettre un jour en place une filière française à coût raisonnable. Mais les ENR (hydraulique excepté) ne pourront jamais constituer plus de 30% de notre mix, en raison de leur grand défaut : elles sont intermittentes et rendent d’autant plus délicat l’ajustement de la production à la consommation que leur % est élevé : d’où la limite de 30%. Enfin, si elles n’émettent pas directement du CO2, elles obligent à installer des centrales au gaz ou au charbon pour pallier leur défaillance (en cas d’absence de vent ou de soleil) ce qui conduit à créer des rejets que l’on cherche justement à éviter.

alain38
28 Juin

@Alain38 : L’idée de l’article était surtout d’évoquer le futur des énergies renouvelables et leur importance dans le mix énergétique. Mais, bien évidemment, le nucléaire sera encore présent demain. Il est encore trop tôt pour pouvoir s’en détacher complètement.

Mathilde Chevallier
03 Juil

Restons vigilants sur les tarifs des granulés de bois dans les semaines à venir.
De plus en plus de personnes se chauffent au bois…
Avec les pénuries de l’hiver dernier, la mise en place de l’écotaxe, les tarifs vont flamber cet hiver.

Citoyens Européens Biomasse Energies
04 Juil

@Citoyens Européens Biomasse Energies : Le bois est l’énergie la moins chère, c’est incontestable. Mais, elle fait aussi partie de celles qui augmentent le plus (avec le fioul et le propane, notamment). Lisez notre article sur ce sujet : http://www.quelleenergie.fr/magazine/prix-energie/evolution-cout-des-combustibles-16739/

Mathilde Chevallier
02 Jan

Des études menées en Angleterre en 2011 ont montré que les centrales thermiques polluent moins en fonctionnant seules à régime constant que lorsqu’elles sont couplées aux éoliennes. L’intermittence du vent nécessite en effet un soutien permanent 24h/24 obligatoire pour la stabilité du réseau électrique car la production doit toujours être corrélée à la consommation sous peine d’accident ou pire, de blackout.
Les turbines des centrales thermiques doivent suivre en permanence les fluctuations du vent et sont soumises à des phases de ralentissements-accélérations (comme la voiture en ville) qui augmentent la consommation de fossile et la pollution. Mieux vaut donc une centrale thermique fonctionnant à régime constant qu’une centrale thermique couplée aux éoliennes. Tout l’inverse d’une énergie verte pour une économie de carbone !

Pol



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :