Les coûts de production d’énergie renouvelable en baisse au fil des années

Les coûts de production d’énergie renouvelable en baisse au fil des années

Les énergies renouvelables, nouvel enjeu de taille en matière de production d’énergie, sont au cœur des débats aujourd’hui. On peut constater une nette progression de 69 % de leur utilisation des années 1990 jusqu’en 2016, ce qui est un très bon signe. Les énergies renouvelables principalement utilisées sont l’énergie biomasse avec une part de 41.2 % sur la totalité des énergies renouvelables, l’énergie hydraulique à 19.8 %, les biocarburants avec une part de 9.3 %, mais aussi les pompes à chaleur et l’éolien avec des parts respectivement de 8.4 % et 7.1 % (Source : Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire).

Une baisse des coûts très positive

l

Une bonne nouvelle est à noter : le coût pour produire de l’énergie renouvelable diminue d’année en année. Selon l’Agence Internationale des Energies Renouvelables, ce coût aurait diminué d’environs  10 % en moyenne en un an, ce qui est un score étonnant et encourageant. L’IRENA (autre nom de cette agence), atteste que le prix du solaire a diminué de 26 %, et que, plus précisément, les prix du photovoltaïque, de l’éolien terrestre, et de l’énergie hydraulique ont diminué de 12 % également. Ces diminutions dans chaque mode de production sont très encourageantes et laissent entrevoir des espoirs quant à l’atteinte des objectifs fixés lors des accords de Paris. Ils attestent une diminution de 2°C de la température globale ainsi qu’une réduction de 50 % des émissions de gaz à effet de serre. Mais il ne faut pas pour autant s’arrêter là et continuer sur cette belle lancée.

Pourquoi produire de l’énergie renouvelable est devenu moins cher ?

lCette baisse des coûts s’explique principalement grâce à une réduction du coût du matériel surtout au niveau du photovoltaïque et de l’éolien, qui représentent une grande partie des sources de production d’énergie renouvelable. Les améliorations techniques vis-à-vis du matériel ont aussi permis des processus de production plus économiques et performants d’énergie renouvelable.

Ces améliorations vont sans doute perdurer après 2020, améliorant toujours plus la rentabilité de la production d’énergie renouvelable selon l’IRENA. Une prévision fut énoncée, toujours par l’agence, stipulant que la majorité de l’énergie éolienne et solaire photovoltaïque produiront une électricité moins chère que si elle avait été produite dans une centrale à charbon, pétrole ou gaz ; ce qui est plutôt un bon signe.

Une bonne nouvelle en demi teinte

Néanmoins, même si la production de telles énergies renouvelables devient de plus en plus abordable grâce à cette baisse des coûts, leur production n’a pas évolué en 2018. On aurait pu croire que des coûts plus raisonnables pour ces énergies auraient un effet incitatif sur leur production mais finalement il y a eu une stagnation, ce qui est une grande première depuis 2001 selon l’Agence Internationale de l’Energie (AIE). Ce phénomène, pour le moins déconcertant, « soulève des inquiétudes sur la capacité à atteindre les buts climatiques à long terme » d’après l’AIE. Les prochains sommets sur le climat devraient certainement mentionner cette inquiétude et tenter de trouver des solutions pour favoriser l’emploi de ces nouveaux types de production d’énergie renouvelable plutôt que la production d’énergie fossile. Cela est nécessaire si l’on veut atteindre les objectifs fixés lors des accords de Paris.

Le saviez-vous ?

 

Pour trouvez les solutions de rénovation énergétique les plus adaptées à votre logement et profiter des énergies renouvelable à moindre coût, QuelleEnergie.fr vous propose son diagnostic énergétique complet et personnalisé.

 

On en parle dans cet article

Les panneaux solaires photovoltaïques

Les panneaux solaires photovoltaïques produisent de l’électricité lorsqu’ils sont éclairés par le soleil. L’électricité peut être revendue au réseau ou utilisée pour sa propre consommation.

En savoir plus

Vos réactions

09 Juin

Tout faux c’est grossier et mensongé, le problème c’est l’intermittence, elle nous coute en subvention8Md€/ an soit 13 c€ à la pompe voilà la réalité, et comme nous sommes en limite au niveau Européen d’intégration des ENRi c’est de plus l’investissement au mieux en gaz, ou l’effacement par le Linky ou par contrat qui va génére plus de GES en passant sur les diesels de secours avec les indemnités qui vont avec…..on est bien d’accord zéro pointé sur le climat, zéro pointé sue les économies. L’exemple Allemand ne suffit pas à vous arréyet de divulger ds informations plus qu’erronées. Résultat Allemands on indemnise de 1.5 Md€)/an les producteurs éoliens pour cause d’éffacement prix de l’électricité x2/France, GES deux fois plus important malheureusement ils meurent 30% de plus de la pollution de l’air malgré 100 centrales nucléaire équivalent éolien….Vous éyes complice de la trahison d’état, expliquez bien a vos publics pourquoi l’électricité augmente de 6%, et pourquoi les fournisseurs alternatifs demandent plus de ponctionner le nucléaire EDF seul vraiment rentable à 42€ le MWh ‘PILOTABLE, ils demandent maintenant 30% de la production pour la revendre aux clients d’EDF….l’arnaque de haut vol

Bajard
10 Juin

Bonjour,

Si nos lecteurs veulent savoir pourquoi l’électricité a augmenté de 6%, ils peuvent le découvrir en lisant nos articles : ici ou encore en cliquant ou bien encore avec notre dernière infographie infographie

Cordialement,

Anissa



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :