Vague de froid : comment baisser sa facture de chauffage ?

Dès l’arrivée des premières vagues de froid, les Français s’interrogent : comment garder la chaleur à l’intérieur sans trop dépenser d’argent ? À l’heure où les énergies comme le gaz et l’électricité sont toujours plus chères, beaucoup pensent se restreindre pour faire des économies, quitte à souffrir du froid chez eux… Pour éviter de vous retrouver dans cette situation inconfortable, voici quelques conseils qui vous aideront à moins dépenser en chauffage, sans renoncer à votre bien-être.

Cibler 19 degrés comme température maximale

Vous ferez un maximum d’économies d’énergie si vous vous évertuez à chauffer toutes vos pièces de vie jusqu’à 19 degrés, sans les dépasser. En moyenne, un degré de plus au thermostat représente un total à payer 7 % plus élevé sur la facture !

Pour information, si l’ADEME conseille cette base de 19 degrés pour les pièces de vie, vous pouvez même descendre à 16 degrés dans une chambre d’adulte, car vous n’avez pas besoin de plus de chaleur quand vous êtes déjà sous votre couette. En revanche, pour éviter les rhumes et autres coups de froid, vous pouvez pousser jusqu’à 22 degrés dans la salle de bain. Si vous respectez ces variations d’une pièce à l’autre, vous ne dépasserez pas la moyenne de 19 degrés, et vous en ressentirez l’impact sur votre facture.


Vous souhaitez améliorer les performances de votre logement et diminuer vos factures d’énergie ? Trouvez une solution efficace grâce à notre simulateur en ligne.


Aérer son habitation tous les jours

Si l’habitude peut paraître paradoxale, elle permet vraiment de diminuer la sensation de froid chez soi : ouvrez vos fenêtres tous les jours pendant environ cinq minutes, afin d’évacuer naturellement le surplus d’humidité dans l’atmosphère. Très concrètement, plus l’air est sec, plus il se chauffe rapidement. Cela vous aide à obtenir des degrés supplémentaires en dépensant moins.

Bien évidemment, il faut veiller à couper le chauffage pendant que les fenêtres sont ouvertes, pour éviter toute consommation inutile de gaz ou d’électricité. Sinon, investissez dans des détecteurs d’ouverture, afin que la chaudière s’éteigne automatiquement quand vous aérez.

Programmer son chauffage selon ses besoins

Selon l’ADEME, la programmation du chauffage permet d’économiser entre 10 et 25 % sur la facture finale. En effet, si personne n’est présent chez vous pendant la journée en semaine, vous pouvez vous contenter de maintenir la température autour de 16 degrés, pour ne la faire augmenter à 19 degrés qu’à votre retour.

Chasser toutes les sources de déperdition de chaleur

Pour que la chaleur reste bien dans votre habitation, essayez de mettre le doigt sur les éventuelles déperditions susceptibles de vous pénaliser. Une petite fissure ou un joint défaillant peuvent laisser passer l’air froid : pensez à les boucher dès le début de l’hiver, pour éviter les mauvaises surprises au moment de recevoir la facture de chauffage. Bien évidemment, si vous avez encore du simple vitrage, vous avez tout intérêt à remplacer vos ouvertures par des dispositifs plus isolants, avec du double ou du triple vitrage. Cela vous permettra de supprimer efficacement les ponts thermiques.

Le saviez-vous ?

 

Pour faire le bilan, découvrez notre diagnostic énergétique complet et personnalisé, que vous pouvez réaliser en ligne, gratuitement et sans engagement !

 

Engager une rénovation énergétique chez soi

Il existe de nombreuses solutions pour faire des travaux permettant de réduire sa facture de chauffage : isoler vos combles pour 1 € avec le Pacte Énergie Solidarité, effectuer une isolation par l’extérieur pour les maisons, remplacer sa chaudière ancienne par un appareil plus performant, installer un poêle à bois, etc.

Afin d’identifier les travaux les plus efficaces dans votre situation particulière, vous pouvez demander l’avis de professionnels et réaliser un audit énergétique. Le document vous donnera les pistes les plus intéressantes pour dépenser moins d’énergies en hiver, qu’il s’agisse d’isoler le toit ou le plancher bas, ou d’investir dans une chaudière plus rentable.

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :