Plus de 70 % des Français visent l’autonomie énergétique

Alors même que 9 Français sur 10 affirment être prêts à réduire leurs consommations de gaz ou d’électricité, 73 % d’entre eux sont encore plus ambitieux, puisqu’ils ont clairement formulé leur souhait de devenir autonomes énergétiquement, dans une étude de l’Observatoire société et consommation réalisée en partenariat avec la Caisse des Dépôts, Somfy et Nexity. Plus généralement, cette enquête démontre un véritable intérêt pour les solutions permettant de vivre plus confortablement et de consommer autrement.

Bousculer les habitudes pour moins dépenser et moins polluer

L’enquête de l’Observatoire de l’Habitat, très large, s’intéresse à toutes les questions relatives au logement et aux aspirations des Français en la matière. Elle montre qu’au-delà du désir de faire des économies d’énergies, les particuliers sont favorables à l’idée de changer leurs pratiques dans plusieurs domaines, pour réduire à la fois leur facture énergétique et leur empreinte carbone.

Ainsi, 9 Français sur 10 souhaitent diminuer leurs consommations de chauffage et d’électricité, et plus de 85 % sont prêts à passer à une électricité d’origine renouvelable. L’autonomie énergétique apparaît comme un objectif que 73 % des sondés se fixent, sachant que 66 % sont enclins à installer sur leur toit des panneaux photovoltaïques.

En parallèle, 84 % des personnes interrogées envisagent sérieusement les travaux de rénovation énergétique, notamment dans l’optique de mieux isoler leur habitation.

Le saviez-vous ?

 

Le solaire vous intéresse ? Demandez un devis gratuitement pour l’installation de panneaux photovoltaïques et réalisez de super économies d’énergie.

 

Satisfaits de leur logement, les Français visent le mieux-être

Cette enquête statistique révèle que 72 % des Français se considèrent comme satisfaits de leur logement. Parmi les principaux critères qui procurent du plaisir et qui apparaissent comme de véritables avantages, on trouve la luminosité et la surface habitable, cités dans plus de 70 % des cas.

En revanche, 75 % affirment aussi subir au moins une forme de nuisance : dans 31 % des cas, on accuse une mauvaise isolation thermique qui entraîne des surcoûts de chauffage et un inconfort (été comme hiver). En parallèle, 28 % des personnes sondées ont parlé de problèmes sonores, découlant d’une piètre qualité acoustique du logement.

jeune couple heureux travauxEn somme, même si les 4 000 individus interrogés dans le cadre de cette enquête (présentée le 21 mars 2019 par l’observatoire de l’habitat) se considèrent comme satisfaits de leur maison ou appartement, ils ne sont pas fermés à des améliorations, car ils trouvent des points faibles pour lesquels ils sont prêts à investir.

Le confort demeure une priorité

Si le prix fait incontestablement partie des critères qui pèsent le plus au moment de choisir un logement, le confort arrive directement en 2de position, toujours d’après cette même enquête. Devant le développement des nouvelles technologies, plus d’un individu sur deux apprécierait de vivre dans un environnement domestique high-tech, que ça soit pour des raisons de sécurité, de confort ou d’économies énergétiques.

Pourtant, d’autres études montrent aussi que les consommateurs cultivent une sorte d’hostilité face à l’habitat connecté, notamment parce qu’ils redoutent les collectes de données et autres formes de piratage.


Vous souhaitez améliorer les performances de votre logement et diminuer vos factures d’énergie ? Trouvez une solution efficace grâce à notre simulateur en ligne.


L’habitat vert, toujours plus attractif

Dans le cadre de sa démarche d’étude, l’Observatoire de l’Habitat a voulu connaître l’avis des Français au sujet de la notion d’habitat vert. Plus de 90 % sont attirés par l’autosuffisance énergétique et la réutilisation des ressources, tandis que 88 % se montrent séduits à l’idée de voir se développer des constructions à base de matériaux naturels.

S’il existe perpétuellement des freins (notamment financiers) à l’habitat plus écoresponsable, les projets visant à clarifier les aides à la rénovation et à les rendre plus accessibles devraient permettre, ces prochaines années, d’augmenter la qualité de notre parc immobilier. De quoi faire grimper encore ce taux de satisfaction, tout en abordant sérieusement la transition énergétique.

 

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :