Les Français, toujours attentifs à leur consommation énergétique

attention-factures-consommation1

Tandis qu’environ 80 % des Français avouent faire attention à leurs consommations énergétiques (utilisation des lumières, chauffage), beaucoup admettent aussi qu’ils connaissent mal les bons réflexes. Ainsi, les consommateurs qui laissent les appareils en veille sont nombreux, sans compter que tous les particuliers ne sont pas encore convaincus par l’efficacité d’une rénovation énergétique, même si les mentalités évoluent constamment. Entre prises de conscience et paradoxes, zoom sur le rapport des Français avec les économies d’énergies.

La consommation d’énergies : une préoccupation essentielle, mais beaucoup de questions

Économiser les énergies, oui, mais comment ?

Pour 86 % des Français, à la maison, on veille à ce que la lumière ne soit pas allumée inutilement. Et 79 % déclarent également être vigilants face à la consommation d’énergies liée au chauffage. Globalement, on observe donc que notre population connaît les enjeux associés aux économies d’énergies.

Mais, paradoxalement, plus de 30 % éteignent les appareils occasionnellement, les laissant donc en veille. Une habitude qui peut sembler anodine, mais qui n’a rien d’anecdotique, puisqu’elle coûte en moyenne 80 € par an sur la facture d’électricité.

Les nouvelles énergies, toujours aussi populaires

Questionnés sur les énergies nouvelles, les Français se montrent majoritairement enthousiastes. Pour 90 % d’entre eux, il faut miser sur le solaire. Ils sont également 89 % à croire en l’hydroélectrique, et 84 % favorables aux éoliennes.

D’une manière plus générale, plus de 80 % des individus interrogés espèrent que l’énergie solaire se développera davantage dans les prochaines années. Plus d’un Français sur deux, en parallèle, désire aussi voir les éoliennes prendre plus de place dans nos paysages.


Quels travaux de rénovation énergétique vous permettraient de réduire le montant de votre facture d’énergie ? Faites le test.


À l’inverse, le nucléaire demeure une pratique controversée et moins appréciée. En effet, moins de la moitié de la population y est favorable. 57 % des personnes sondées sont contre le nucléaire. Et seulement 8 % souhaitent voir ce type d’énergie se développer dans les années à venir…

Où en sont les Français avec la rénovation énergétique ?

Aujourd’hui, nos bâtiments restent trop énergivores

Cette enquête menée par l’observatoire BVA en partenariat avec Foncia, pour définir la politique énergétique de la France à l’horizon 2023, a aussi permis de dégager des tendances relatives aux travaux de rénovation énergétique.

Aujourd’hui encore, le secteur du bâtiment en France représente 44 % des consommations d’énergies et 120 millions de tonnes d’émissions de dioxyde de carbone. Dans le cadre de la loi sur la transition énergétique, on vise la rénovation de l’existant, pour que les constructions les plus énergivores soient mieux isolées et mieux équipées.

energies-renouvelables-favorables2

À compter de 2017, cette loi sur la transition énergétique fixe 500 000 rénovations, dans l’optique de réduire la précarité de 15 %. Pour concrétiser ces objectifs, différents dispositifs ont été mis en place, à l’image des aides à la rénovation de l’Anah, ou encore des crédits d’impôt et des écoprêts à taux zéro. Ils permettent à toutes les familles, y compris celles qui ont des revenus modestes, d’accéder à des habitats plus respectueux de l’environnement.

Les projets des Français en matière de rénovation énergétique

Aujourd’hui, un propriétaire sur trois compte réaliser prochainement des travaux de rénovation chez lui (33 %). Concrètement, 39 % mentionnent l’isolation des murs et 36 % l’isolation de la toiture, deux chantiers majeurs, largement préconisés pour optimiser le confort thermique à l’intérieur des bâtiments.

Parmi les principales motivations des Français, on trouve celle d’utiliser davantage d’énergies renouvelables, notamment en installant un poêle à bois ou une chaudière nouvelle génération. Toutefois, la grande majorité reste séduite par les travaux pour augmenter son confort. En effet, deux Français sur trois déclarent souffrir du froid chez eux en hiver, malgré la présence du chauffage dans leur logement.

Pour conclure, alors que le chauffage électrique est l’alternative la plus fréquente (à 41 %, contre 18 % pour le chauffage au bois), les Français semblent se sensibiliser aux méthodes alternatives. Ils sont majoritairement soucieux de l’impact des lumières, du chauffage — et même des transports — sur la planète et sur le budget. Ils croient au potentiel des énergies renouvelables et se montrent souvent favorables à la rénovation énergétique. Autant d’indicateurs qui prouvent que, même si des progrès sont nécessaires, la transition énergétique paraît bel et bien lancée sur notre territoire.

Le saviez-vous ?

 

Vous souhaitez réaliser davantage d’économies d’énergie et changer par exemple votre système de chauffage ? Avant d’engager des travaux, demandez vos devis en ligne gratuitement.

 

 

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :