Comment baisser votre facture d’électricité ?

Baisser sa facture

Le chauffage occupe la première place des dépenses en énergie chez les ménages français. Toutefois, l’étude menée par Effy, premier spécialiste de la rénovation énergétique au service des particuliers, révèle une facture moyenne pouvant passer du simple au double selon le type de chauffage. Découvrez les solutions les plus efficaces pour réduire ces dépenses et les astuces pour consommer moins d’électricité au quotidien.


Quelles seraient les solutions de chauffage les plus adaptées à votre logement ? Faites le test gratuitement sur QuelleEnergie.fr.


Agir sur sa consommation de chauffage

Se chauffer à 20°CEn 2019, les Français ont dépensé en moyenne 1 696 € pour conserver une température de confort intérieur à 20 °C. Si ce montant varie en fonction des régions (1 524 € en Occitanie contre 1 864 € en Ile-de-France), c’est notamment en raison de la source d’énergie utilisée :

  • 1 913 € pour les ménages chauffés au fioul ;
  • 1 802 € avec un chauffage à l’électricité ;
  • 1 446 € pour le chauffage au gaz ;
  • Et seulement 759 € avec un système de chauffage au bois.

Le prix de l’énergie n’est cependant pas le seul critère à prendre en compte. Les logements chauffés à l’électricité, présentent généralement des surfaces moins importantes que les habitations équipées d’une chaudière fonctionnant au fioul. Ainsi, l’étude met ces données en perspective en rapportant le coût du chauffage par m² :

  • 15,9 € par m² pour le chauffage à l’électricité ;
  • 12,9 € par m² pour le chauffage au fioul.

La performance énergétique de l’équipement joue un rôle important. Ainsi, les chaudières les plus performantes consomment de 10 % à 20 % d’énergie en moins par rapport aux modèles standards. C’est le cas des systèmes « basse température » ou à condensation.

Le saviez-vous ?

 

Avec le Coup de Pouce Effy, bénéficiez d’une prime jusqu’à 5 000 € pour le remplacement de votre chaudière fonctionnant au fioul par un système plus performant.

 

Isoler : la première étape pour réduire sa facture de chauffage

FactureDans un logement mal isolé, la chaleur produite est rapidement perdue. Le système de chauffage, aussi performant qu’il soit, doit alors surconsommer pour maintenir le niveau température. Avec une mauvaise isolation, couplée à un équipement de chauffage vieillissant, la facture monte en flèche, forçant de nombreux ménages à sacrifier leur confort.

Quels sont les travaux à réaliser en priorité ?

Une isolation de qualité pour tous les budgets

BudgetL’isolation fait partie des actions prioritaires pour l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments en France. Ce type de travaux est donc éligible à de nombreuses aides et subventions accessibles aux particuliers, quels que soient leurs revenus.

Les ménages aux revenus modestes peuvent ainsi bénéficier de l’offre d’isolation à un 1 € d’Effy. Cette solution finance des travaux de qualité grâce au dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) permettant un reste à charge de 1 € seulement pour le bénéficiaire. L’isolation thermique fait également partie des travaux éligibles au nouveau dispositif Ma Prime Rénov’.

Les ménages aux revenus intermédiaires et plus élevés peuvent, quant à eux, financer une partie du montant des travaux d’isolation grâce à la Prime Effy ou encore au nouveau Crédit d’Impôt Transition Énergétique.

Les astuces pour dépenser moins au quotidien

Électroménager

Pour vos équipements de lavage, privilégiez les cycles à basse température. Laver son linge de maison à 90 °C consomme 3 fois plus d’énergie qu’un cycle à 30 °C. Avec les lave-vaisselles, un programme « éco » à 50 °C peut réduire le niveau de consommation jusqu’à 45 % par rapport à un programme intensif.

Pensez à nettoyer régulièrement la grille arrière de votre réfrigérateur. L’accumulation de poussières et résidus peut représenter jusqu’à 30 % de la consommation totale de l’équipement.

Appareils connectés

Repérez les veilles inutiles. Selon les données communiquées par l’Ademe, un ménage compte 15 à 50 appareils en veille, soit un coût pouvant atteindre 80 € par an. En plus, de réduire sa facture d’électricité, éteindre ces appareils permet d’allonger leur durée de vie. Dans la mesure du possible, débranchez-les afin de vous assurer qu’ils soient réellement hors tension. Cela permet également de les préserver des risques liés aux coupures de courant intempestives.

Température idéale

La température de confort varie selon les sensibilités, mais aussi selon les caractéristiques du logement. Un thermostat à 21 °C pourra paraître insuffisant dans un logement exposé à des courants d’air froid. Avec une isolation efficace, 19 °C est une température confortable pour chauffer une pièce de vie. D’autres pièces, comme les chambres à coucher, n’ont pas besoin d’aller au-delà des 17 °C pour assurer leur fonction principale. Utilisez un programmateur de chauffage pour réguler la température en fonction des pièces et de vos horaires de présence dans le logement.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :