5 idées reçues sur la VMC double flux

La VMC double fluxLa ventilation n’est pas considérée comme une source potentielle d’économies d’énergie… à tort ! Grâce à ses performances et surtout sa capacité à garder la chaleur de l’air vicié tout en insufflant de l’air neuf dans votre maison, la VMC double flux peut vous permettre de réaliser jusqu’à 25% d’économies sur votre facture de chauffage, sans parler des avantages sanitaires que cette solution peut vous apporter. Malgré cela, la ventilation est encore un aspect trop négligé dans nos foyers. Voici les 5 idées reçues sur la VMC double flux.

1. La VMC double flux ne permet pas de faire des économies par rapport à ses homologues simple flux

Faux FAUX. Même s’il est vrai qu’une VMC double flux consomme plus d’électricité qu’une VMC simple flux pour fonctionner, elle réduit aussi significativement les pertes de chaleur dans une habitation. En faisant le bilan consommation énergétique / limitation des déperditions thermiques de cette ventilation, on constate une réduction moyenne de 15% sur une facture de chauffage.

2. L’isolation d’une maison n’influe pas sur les performances d’une VMC double flux

Faux FAUX. Une maison mal isolée ne pourra pas accueillir de VMC double flux. Pour pouvoir fonctionner correctement et ainsi assurer des économies d’énergie, il ne faut pas que l’habitation présente des fuites d’air importantes. Ne vous inquiétez pas, pour réintroduire de l’air neuf dans votre maison c’est la VMC double flux elle-même qui s’en chargera. Par contre faites attention, une maison bien isolée doit impérativement être équiper d’un système de ventilation performant ! Une habitation qui ne respire pas peut devenir dangereuse pour ses propriétaires.

3. Il n’est pas nécessaire de faire appel à un professionnel qualifié pour installer une VMC double flux

Faux FAUX. L’avis et l’intervention d’un professionnel qualifié est vivement conseillé voire indispensable pour installer une VMC double flux. Même si rien ne vous interdit de réaliser l’installation par vos propres moyens, la complexité du système impose un savoir-faire rigoureux. Sans cela, des problèmes majeurs tels que les nuisances sonores et la mauvaise circulation de l’air neuf et vicié pourraient survenir… Souhaitez-vous vraiment prendre ce risque ?

4. La VMC double flux n’a que des avantages économiques

Faux FAUX. L’autre point fort d’une VMC double flux est sa capacité à pouvoir améliorer la qualité de l’air intérieur d’une maison. A long terme, cela vous évitera surtout des problèmes de santé de type allergies, asthme et autres maladies liées à la pollution.

5. Il est possible d’installer une VMC double flux dans n’importe quelle maison possédant déjà une VMC simple flux

Faux FAUX. Une VMC double flux est plus encombrante qu’une VMC simple flux. Ainsi, son installation sera parfois rendu impossible par la configuration et l’aménagement de la maison. Cependant si vous disposez d’une VMC simple flux autoréglable, vous pourrez quand même améliorer votre système de ventilation en la remplaçant par une VMC simple flux hygroréglable.

Vous doutez encore que la VMC double flux soit la solution économe en énergie qui vous corresponde le mieux ? Prenez donc le temps de consulter le simulateur gratuit de Quelle Energie. En évaluant les différentes caractéristiques de votre maison, il saura vous orienter vers les meilleures solutions qui s’offrent à vous.

Crédit photo : © ForumConstruire

On en parle dans cet article

L’isolation

Evitez les déperditions thermiques grâce à l’isolation. Elle permet de protéger l’intérieur de l’habitat de l’influence de l’extérieur, tant sur le plan thermique que sur le plan phonique.

En savoir plus

Vos réactions

30 Août

Si la vmc est négligée c’est sans doute parce qu’elle coûte encore trop chère pour les foyers. Ils préfèrent encore le traditionnel climatiseur!

Jessia–

ventilateur
31 Août

@Jessia:
En général un système énergétique performant nécessite un investissement, cela et valable pour la VMC double flux tout comme bien d’autres systèmes (pompes à chaleur, chaudière à condensation…). La VMC double flux est méconnue pas à cause de son prix, mais tout simplement parce que nous ne sommes pas encore assez sensibilisés à l’importance d’un système de ventilation performant dans nos habitations.

Cynthia Hilsz
06 Sep

Bonjour,

Une VMC double flux n’a d’intérêt que si et seulement si l’habitation est parfaitement étanche à l’air.

@Jessia

Un climatiseur ne remplace pas une VMC quelle qu’elle soit. Son but n’est pas de renouveler l’air.

Thierry C&M
08 Jan

Bonjour,
Reste à faire le calcul coût / consommation / gain entre une double flux et une simple flux, souvent à l’avantage de la SF.
Pourquoi dans les maisons passives ou BBC la SF est majoritaire ?

djo
09 Jan

@Djo : La VMC double flux est certes plus chère à l’achat et au fonctionnement comparée à une simple flux mais elle est beaucoup plus performante et permet de faire beaucoup plus d’économies. Les constructeurs ont déjà réduit les coûts de fonctionnement de la double flux avec des ventilateurs à faible consommation électrique.
Cependant la RT2012, réglementation thermique obligatoire pour une construction neuve, impose un bâtiment presque étanche et à ce moment-là, la VMC double flux prend tout son sens car elle va permettre de réduire fortement les dépenses en chauffage grâce à son système de récupération de la chaleur extraite. Il existe également des VMC double flux couplées à des pompes à chaleur permettant de se passer de chauffage car la VMC va directement chauffer ou refroidir l’air soufflé dans l’habitation. Il est donc essentiel de ne pas prendre à la légère les économies réalisables grâce à une VMC double flux car quand tous les autres facteurs de déperdition d’un logement seront comblés par une isolation performante, une étanchéité optimale etc., il ne restera que le renouvellement d’air…

Mathilde Chevallier
05 Fév

Ce système risque de faire entrer de l’air froid dans la maison. S’il fait vraiment très froid, il sera à peine réchauffé dans l’échangeur de chaleur et il va en ce cas refroidir la pièce plutôt qu’autre chose.

De plus, s’il pleut, l’humidité va rentrer dans la maison.D’autre part, les odeurs extérieures risquent de rentrer dans les pièces sèches. L’air neuf risque d’être contaminé par l’air sortant dans l’échangeur de chaleur.

Le système risque d’avoir les effets inverses à ceux recherchés et pousser les occupants à augmenter le chauffage en cas d’entrée d’air plus froid que celui de la pièce.

Sylvaine
05 Fév

@Sylvaine : L’arrêté du 22 octobre 1969 relatif à l’aération des logements a fixé l’obligation de ventiler son logement avec soit une ventilation naturelle soit une ventilation mécanique. Cette décision est prise pour des raisons médicales car il est impératif d’avoir un air sain dans son logement et également pour des raisons hygrométriques car un air trop chargé en humidité endommagerait irrémédiablement l’habitation.

La VMC double flux, comme tous les autres systèmes de ventilation, fait entrer de l’air neuf dans le logement. Cet air en hiver est forcement froid, cependant, l’avantage de la VMC double flux, comparée aux autres systèmes, est l’intégration de son d’échangeur qui permet de récupérer les calories de l’air extrait des pièces humides. Donc, par exemple, au lieu de faire entrer de l’air extérieur à -10°C par un système classique, la VMC double flux fait entrer de l’air à 5°C par l’intermédiaire de son échangeur.

Dans l’échangeur, l’air neuf et l’air vicié ne se mélangent pas. Ils échangent seulement une partie de leurs calories qui migrent entre l’air entrant et l’air sortant de l’habitation. Il n’y a donc aucun problème de contamination.

La VMC double flux est un système performant permettant de faire des économies de chauffage car une partie de la chaleur contenue dans l’air extrait des pièces humides est récupérée alors qu’auparavant, elle était définitivement perdue. La facture de chauffage des occupants ne sera pas augmentée mais bel et bien diminuée.

Mathilde Chevallier
11 Fév

Bonjour,
Je suis étudiant au lycée Diderot. Je dois présenter un exposé sur les V.M.C de mon lycée.
J’ai une question : est-il possible d’éteindre un V.M.C simple flux lorsqu’on n’en a pas l’utilité, par exemple la nuit ? Je précise bien qu’il s’agit du système de ventilation d’un établissement recevant du public.

Mike
13 Fév

@Mike : La réglementation des ERP (établissement recevant du public) est plus complexe que celle concernant les habitations. Cependant, nous pouvons faire le parallèle entre une habitation et un ERP. Il est déconseillé voire interdit dans une habitation de couper la V.M.C lors de l’absence de son logement. Pour effectuer des économies d’énergie, il existe des vitesses réduites de fonctionnement. Donc, selon nous, on ne peut pas éteindre une V.M.C la nuit dans un ERP mais on peut faire fonctionner la ventilation à vitesse réduite. La vitesse réduite permettra d’effectuer des économies d’énergie et de prolonger la durée de vie du matériel.

Mathilde Chevallier
03 Oct

La VMC DF est très bien en théorie, mais, dans la réalité, elle est de plus en plus souvent la cause de désordres dans les logements. En raison du manque d’entretien indispensable pour ce matériel et de mises en œuvre non réalisées dans les règles de l’art…

Franck
04 Oct

@Franck : Il est donc très important de passer par un installateur qualifié !

Mathilde Chevallier
04 Nov

D’après les chiffres du Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie « la facture annuelle de chauffage représente 900 € en moyenne par ménage.
Bon, si je décide d’acheter une VMC Double flux, d’après vos chiffres cités plus haut, je réaliserai (dans le meilleur des cas) 25% d’économies sur ma facture de chauffage, soit 225€/an.
OK.
Prenons l’exemple d’une VMC DF avec un moteur très basse consommation (29W/h) : la VMC fonctionnant en permanence, la consommation annuelle de celle-ci sera donc de 29 x 24 x 365 = 254 kWh/an soit un coût annuel (avec 0,1249 €/kWh) de 31,72 €.
Le coût de cette VMC DF s’élève à 2.000 € (je suis gentil, je ne compte pas les accessoires, ni la pose…)

Si je fais le calcul sur 5 ans :
2.000 € (prix d’achat)
+ 5 x 31,72€ (coût de la consommation de la VMC DF)
– 5 x 225€ (économies réalisées sur ma facture de chauffage)
= je vais perdre 1033,6 €

Allez, je suis optimiste, je refais le calcul sur 10 ans:
2.000 € (prix d’achat)
+ 10 x 31,72€ (coût de la consommation de la VMC DF)
– 10 x 225 € (économies réalisées sur ma facture de chauffage)
= je vais perdre 67,2 €
Sachant qu’à cela s’ajoute encore le coût d’entretien, excusez moi de vous demander où sont les économies ?

Je ne suis pas contre la VMC DF (je voulais en installer une chez moi), mais j’aimerais avant savoir où je mets les pieds.

Merci d’avance pour votre réponse.

Nicolas
14 Nov

@nicolas : Vous oubliez le nettoyage/remplacement des filtres, à ne pas négliger pour le bon fonctionnement de la VMC double flux.
Sur le fond :
– Économiquement, un retour sur 10 ans n’est pas un mauvais calcul pour un particulier. Ensuite, le coût de fonctionnement de la VMC n’augmentera que très peu (au prorata de la faible consommation énergétique), tandis que la facture de chauffage, même moyenne du ministère, risque pour sa part d’enfler quelque peu… Avec un scénario d’augmentation des prix de l’énergie, votre ROI gagnera facilement une année ou plus. L’économie majeure sera que vous serez beaucoup plus protégé de ces augmentations inopinées mais prévisibles, a fortiori si vous vous chauffez (en réalité) au fuel ou à l’électricité.
– En terme d’usage, vous gagnez en entretien/consommation réduite du système de chauffage, en confort (températures plus stable), mais surtout en qualité de votre air intérieur (réduction des poussières et composés organiques divers), qui n’est pas sans impact sanitaire (allergies, asthmes etc.). Cela se pondère moins bien, mais la santé a aussi un prix : à coût égal, il est certainement pertinent de privilégier un système qui protège la santé plutôt qu’un autre qui dépensera plus d’énergie sans avantage sanitaire.

Mathilde Chevallier
09 Fév

Bonjour,
En consultant votre site, j’ai remarqué la question de Sylvaine le 05/02/2013 à 11h55. Ce sont les mêmes questions que je me pose et je vais acheter une DF sans vraiment attendre les réponses car après moult recherches, il m’est apparu que peu de gens connaissent les vraies réponses. Il apparaît d’ailleurs que vous ne répondez pas complètement à une question concernant l’humidité de l’air extérieur. D’autre part de l’air qui rentre en hiver à 5°C la nuit dans une chambre (!)? Dans ce cas, il est évident qu’il faut un réchauffeur auto régulé, et ce n’est pas donné ! Merci d’être plus précis dans vos réponses.
Bonne journée
MC

CHARPENTIER
14 Mar

@Charpentier : Dans le cas d’une VMC Double Flux, l’air extérieur pénètre par une unique entrée d’air située sur le toit et pas par des aérations situées dans les pièces principales. Il passera ainsi par le récupérateur de chaleur et sera rejeté dans des bouches d’extraction placées dans les pièces. L’humidité n’en est pas renforcée. Bien au contraire ! Ventiler est la solution la plus efficace pour lutter contre l’humidité due à la condensation dans votre logement, notamment dans les pièces humides : toilettes, salle de bain, cuisine.

Vous pouvez également installer un puits canadien pour chauffer encore plus l’air, de manière à ce qu’il arrive dans le logement à une température de 12 à 13°C.

Mathilde Chevallier
04 Sep

Bonjour,

Mon expérience : maison phénix de 1981 style « espace », 115 m² habitables sur deux niveaux, isolation électrique de construction, fenêtres alu double vitrage d’origine sans prise d’air haut, j’ai installé une VMC double flux (rendement 90%), 1.000 € de grande surface avec 60 mètres de gaine isolé 25 mm, bouches d’extractions hygro + cellule dans deux toilettes, bouches d’extraction hygro simple dans deux salles d’eau, bouches d’expulsion carrées réglables dans les pièces « sèches ». Résultat : économie de 10% sur facture d’électricité, chauffage électrique et un confort de vie inégalé. Taux d’humidité entre 50 et 60% dans les pièces à vivre, un air sain même si nous sommes souvent à l’intérieur (retraités x 2). Grande inertie. nous sommes en septembre, Seine et Marne, 14° le matin et 24° intérieur à 8 h. Moins de poussière sur les meubles car les filtres sont nettoyés tous les 6 mois, temps de dépose et nettoyage à l’eau savonneuse = 1/2 heure. Installation par mes soins et fonctionnement permanent en petite vitesse. En hiver, par 0° ext, l’air est soufflé entre 16 et 17%. Je recommande la double flux.

Mr RAOULT
22 Sep

@Mr Raoult : Merci pour votre témoignage. Et pour en savoir plus sur la VMC double flux, il y a notre fiche produit : http://www.quelleenergie.fr/economies-energie/ventilation-double-flux/

Mathilde Chevallier
30 Août

Le retour sur investissement sur une VMC-DF est impossible sauf peut-être dans une maison passive et à condition de booster le prix de l’énergie pour favoriser les calculs ! Tous ceux qui prétendent le contraire sont soit incompétents soit menteurs.
Il reste une chose pour la VMC-DF, par rapport à une ventilation naturelle ou une VMC Simple Flux, c’est la qualité de vie qui, elle, est indéniable.

pierre brille
09 Sep

@pierre brille : Merci pour votre commentaire. Il est vrai que la rentabilité d’une VMC double flux est difficile à atteindre si la maison ne possède pas une bonne isolation des combles et des murs. Le gain pour l’installation d’un tel système se situe plus en termes de confort que d’économies. Mais les économies dépendent aussi, comme vous le dîtes, de la facture de base et des prix de l’énergie.

Manuel Blanc
28 Sep

Bonjour, J’envisage l’installation d’une VMCDF dans ma maison, qui date du début du 20è. Il ne sera pas possible de prévoir une arrivée de bouches dans chaque chambre. Cela nécessiterait des travaux beaucoup trop importants. Ma question est de savoir si la VMC DF garde son intérêt avec une bouche par étage, dans un emplacement bien pensé? Ou bien est-il indispensable qu’elle soit reliée à chaque pièce pour ne pas perdre en efficacité ? Merci d’avance

Lolita
28 Sep

@Lolita : Bonjour, le but d’une VMC double-flux est d’extraire de l’air vicié. On place donc généralement les bouches dans les pièces humides. Si comme vous le dîtes, l’installation est « bien pensée, alors une bouche par étage peut suffire. Je vous recommande de demander conseil à votre installateur pour plus de détails.

Manuel Blanc
01 Jan

@nicola.
Vous prenez les chiffres de la facture de chauffage en moyenne soit 900Eur. En haut de la fourchette, prenez par exemple une facture de 3000Eur, pour une maison chauffant à l’électrique, non isolée, voire avec des entrées d’air. Pensez vous que mettre une VMC DF a su sens? Moi, je pense qu’il n’ont meme pas besoin d’une SF. Fin du calcul.
Ne pensez vous pas que mettre une vmc DF n’a de sens que pour une maison super isolée et tres étanche? Je pense que (plus que la facture) c’est selon le Coefficient D’energie primaire consommée (on parle de valeurs sous les 50 kWh/m².an) qu’il faut se baser pour la VMC.

pignon
30 Avr

Mon expérience :
Je fais construire une maison de 150 m². Le constructeur m’annonce des factures de chauffage formidablement basses et reste fidèle à la VMC SF. Je suis pourtant favorable à la DF et lui demande une option dans ce sens. Comme il n’y est pas favorable (les habitudes sont difficiles à changer, je crois) il m’invoque une foule de détails et un prix … dissuasifs.
Parmi les détails qui m’étonnent le plus, je cite l’obligation de rehausser la maison car il faut plus de place à la DF. Comment est-ce possible ?

Hervé
08 Déc

Bonjour, Nous avons installé une VMC DF. L’air aspiré des pièces humides est censé réchauffer l’air aspiré à l’extérieur avant que celui-ci entre dans la maison par les 2 bouches créées; Or cet air est complétement froid. Faut-il chauffer d’avantage pour espérer avoir de l’air tiède en retour? Merci pour votre réponse. Martine

Martine
11 Mar

Vous écrivez en idée reçue n°3 « Il est faux de ne pas faire appel à un professionnel qualifié pour installer une VMC double flux ».
Je pense qu’il s’agit justement d’une idée reçue en France. Les plus belles installations dans les règles de l’art sont celles faites par des auto-constructeurs … et ce n’est pas moi qui le dit.
Quant-aux professionnels qualifiés en VMC-DF en France en 2016-2017, encore faudrait-il qu’il y en ait au moins 1 par département … ce qui n’est absolument pas le cas en France.

En tout cas, je veux bien en parler avec un professionnel qui se dit qualifié en VMC-DF !

Pour la RT2012, il faut dire toute la vérité sans avoir peur ! La ventilation est un parent pauvre dans la RT2012 … et la VMC-DF encore plus. Vous le savez très bien, alors dites le !

Il faut rappeler que la VMC-SF à un meilleur « rendement économique » par rapport à la VMC-DF uniquement pour la RT2012 dans toute l’Europe. Les autres pays d’Europe se moquent de la France avec sa RT2012 qui oblige une source d’énergie issus du renouvelable … alors que l’isolation mur n’est qu’à 14 cm !

Bref défendre la VMC-DF en France, c’est un vaste débat perdu d’avance dans les conditions actuelles encore valables en 2017 !

Emile Chevron
13 Sep

Bonjour,
Peut-on utiliser une entrée (extraction cuisine par exemple) de la VMC DF pour extraire l’air chaud d’une hotte d’un foyer fermé ?

Corré
25 Sep

Bonjour,

Les gaines d’une VMC ne sont pas les mêmes que celles utilisées pour canaliser l’air chaud d’une cheminée. Vous ne pourrez donc pas raccorder les deux appareils. En revanche, il existe des tubages adaptés pour distribuer l’air chaud du foyer fermé dans d’autres pièces.

Bien à vous,

Céline Lequeux
13 Oct

Bonjour,
J’approuve à 200% votre avis sur la ventilation double-flux.
J’ai installé une double-flux lors de la rénovation complète de ma maison (construite dans les années 1950 non isolée) en 2011 : isolation extérieure, fenêtres à double-vitrage bois-alu à haute capacité isolante, chauffage au sol, isolation des combles.
L’atout majeur : l’air de la maison est toujours sain, même dans le sous-sol humide avant les travaux.
Après la nuit, les chambres sentent un bon air grâce à la régénération permanente de l’air. Les température sont homogènes à travers la maison. Le piano n’est plus à accorder : les variations de température sont régulières et douces.
Comme les ouvrants n’ont pas de ventilations locales mais sont parfaitement étanches, l’air est plus chaud et les bruits sont amoindris.
Le confort est total !
Ma double flux : Zehnder plutôt surdimensionnée mais très silencieuse.
A noter : j’ai une cheminée à foyer fermé/ouvert avec insert. Aucun problème de fumée.

Un achat onéreux (12 000 euros) mais qui vaut le coup pour une maison devenue bio-climatique.

Bien à vous,

Jean-Marc
13 Oct

A noter : avec les travaux d’isolation réalisés cités précédemment, un chaudière à gaz à condensation, la double-flux avec des gaines dans toutes les pièces de la maison, j’ai divisé par 2 la consommation de chauffage de la maison.
J’ai fait passer une maison ancienne ultra-consommatrice dans la catégorie de basse consommation : moins de 90 kWh / m2, soit moins de 1200 euros de gaz par an pour une maison de 240m2. J’habite en région parisienne.

L’investissement est vite retrouvé dans la consommation de gaz.

Tout est dit !

Jean-Marc
14 Juil

@Nicolas
Vous oubliez que votre vmc SF consomme également de l’électricité. C’est là différence de consommation entre les 2 systèmes qu’il faut faire. Aujourd’hui à 1000€ on trouve des vmc DE à haut rendement. Enfin plus votre facture énergétique est élevée obus la DE sera rentabilisée (à même niveau d’isolation?
Cdlt

PR
23 Juil

bonjour à tous,
j’ai lu avec grand intérêt les questions et réponse ci-dessus, je ne dis qui a tort ou qui a raison. je vais simplement parler de mon retour d’expérience de ma DF.
j’en suis déçu au plus haut point et je ne suis pas prêt à en faire une bonne pub.
mais je vais expliquer pourquoi.
1- déjà pour commencer, il faut oublier les DF à 2000 euros . j’en ai une à ce prix dont je ne citerai pas la marque, mais c’est juste la DF, rajoutez autant pour la tuyauterie et c’est le minimum, ça fait déjà 4000 € et sans l’installation par un pro. Croyez moi ce n’est pas une réussite, et loin de là. notre terrain ne permet pas un puits canadien, alors en été quand il fait très chaud, ben elle insuffle de l’air chaud et c’est à un point que le by-pass ne sait plus comment faire, résultat la DF démarre en mode By-pass puis s’arrête pour reprendre en mode normal , et ça environs tous les quart d’heure, et en hiver c’est l’inverse elle insuffle froid.Donc coté consommation électrique aucun gain et là c’est à chaque fois 230 watt. résultat, la facture d’électricité est plus importante que ce que me coûte le chauffage pour notre maison de 130m² .
j’allais oublié, les moteurs installé dans ces machines ne supportent pas les redémarrages, résultat, il faudrait les changer pour un coup de 600 € au bout de 4 années d’utilisation. Alors pour ceux qui aiment les calculs, prix d’achat + entretien et changement filtres tous les 3 mois, tous les 4 ans des moteurs neufs + consommation électrique +…ben les économies je ne les vois pas.

2- je ne sais pas où les ingénieurs trouvent les résultats, mais il devraient avant toutes choses allé en installer quelques unes et il verront que sur papier tout est super, mais seulement sur papier. les rendements sont faux et archi faux, si vous arrivez à 70% c’est même très bien.

3- si vous voulez vraiment une DF, ben à mon avis il faut des machines à 7000 € minimum plus les accessoires ( gaines, plenum, etc.)donc en gros une installation à au moins 10000 €, et j’ose espérer que ces machine à 7000 € sont vraiment plus efficaces, sinon c’est de l’argent jeté par la fenêtre.

conclusion, et je vais quand même finir par un point, on va dire positif, pour une maison bien isolée, Ventiler OUI, ça il le faut, mais réfléchissez bien avec quel système.

cordialement à tous

Christian

christian
23 Juil

Bonjour Christian,

Merci pour votre retour et pour ce complément d’information.

Excellente journée à vous.
Cordialement,
L’équipe QuelleEnergie.fr

Florent Blin
23 Juil

Je vais encore rajouter une chose, et là je rejoins tout à fait Emile Chevron qui à posté un message plus haut, les installateurs vous factures un bras une chose que vous pouvez très bien poser vous même si vous êtes un minimum bricoleur et je suis certain que même si ce n’est pas le cas ça sera toujours encore mieux posé que certains pro. Mais franchement, si vous voulez absolument une DF dans une construction neuve, quand vous ferez les plans de votre maison, posez d’abord la DF et faites les plans des murs au tour d’elle sinon vous n’arriverez pas à faire une installation correcte.

Christian

christian
29 Avr

Bonjour,
la RT2012 et par ricochet les professionnels (archis, thermiciens, etc.) avantagent honteusement et injustement la simple flux Hygro par rapport à la double flux.

Les dés sont pipés en France, il est donc illusoire de vouloir comparez puisque tout est fait pour la simple flux. D’ailleurs la réglementation françaises de 1982 et 1983 en renouvellement d’air est faite que pour la simple flux autoréglable et surtout Hygro.

Même le DTU VMC double flux de 2017 (avant la DF était inconnue) est une vraie honte avec par exemple l’autorisation des gaines souples (flexibles) en double flux.

La prochaine RT (ou RE) parle de maison passive … alors il va falloir sérieusement revoir le sujet de la ventilation mécanique, se sortir les doigts et « tuer » les lobbyings de la ventilation simple flux modulée par des bouches Hygro !!!

Bien à vous, Pierre

Pierre
06 Mai

Bonjour,
Je me suis intéressé au refroidissement adiabatique en corrélation avec une VMC DF, mais je n’ai rien trouvé pour les particuliers. Pouvez-vous m’aiguiller sur le sujet svp ?
Pierre

Pierre M
16 Mai

Bonjour,

Je vous invite à contacter les fabricants de VMC double flux pour obtenir des informations sur ce sujet.

Cordialement,

Anissa



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :

Tout savoir sur la VMC !

Quelle Energie vous aide à comprendre l’intérêt d’une VMC, son fonctionnement et les différentes solutions qui existent pour l’aération de votre 
Lire la suite