Les Jeux Olympiques de 2024 : un tremplin pour la transition écologique

Logo WWF et JO

La visibilité qu’apporte un événement mondial tel que les jeux olympiques n’est pas à négliger. Profiter de cette visibilité pour créer une nouvelle dynamique écologique  ? Tel est le challenge que s’est lancé le comité d’organisation des Jeux Olympiques de 2024 qui a annoncé la mise en place d’une stratégie environnementale en collaboration avec WWF France.

Quels sont les objectifs  ?

L’objectif est de profiter de la dynamique que va susciter les JO 2024 pour mettre en avant la transition écologique. Proposer des jeux plus verts que ceux de Londres en 2012, qui avaient été qualifiés de jeux les plus durables jamais organisés, avec les objectifs des accords de Paris. Concrètement, il s’agit de réduire de 55% l’empreinte carbone par rapport aux Jeux Olympiques de 2012.
100% des spectateurs se déplaceront en transports publics : bus, tramways et train et 85 % des athlètes se trouveront à moins de 30 min de leurs lieux de compétitions. Les athlètes pourront même concourir dans la seine, qui devra être rendue « propre » pour 2024.
Pour ce qui est de la construction du village olympique, les bâtiments le constituant seront des bâtiments écoresponsables fournis en électricité verte provenant de sources d’énergies renouvelables . Enfin le but est de produire aucun déchet.

« Nous avons l’ambition de proposer des Jeux qui changent positivement le quotidien des Français en matière d’environnement. » Tony Estanguet, Co président du comité JO 2024

L’ambition est de faire de Paris une ville en avance sur son temps, une ville inspirante : il s’agit en effet de la première candidature à impact carbone neutre. La ville de Paris est au 1er rang de la lutte contre le dérèglement climatique et constitue un réel leader mondial en termes d’initiatives environnementales.
De l’accord conclu avec le WWF France, résultera la création d’un Comité de l’Excellence Environnementale présidé par Isabelle Autissier, présidente de WWF France, qui se composera de 24 personnalités (athlètes, scientifiques) qui réfléchiront à la transition écologique.
Le défi est de faire de ces 15 jours de compétition, un exemple à suivre pour les prochaines années pour la transition écologique des métropoles et villes du monde mais également pour les JO à venir. Paris veut se présenter comme innovante et pionnière dans ce domaine.

Un budget moins important que les éditions précédentes

Le budget de près 7 milliards d’euros a été jugé raisonnable car les Jeux Olympiques de Paris se dérouleront dans des infrastructures déjà existantes. A titre de comparaison, 30 milliards d’euros avaient été nécessaires pour les Jeux Olympiques de Pékin en 2008.

Des retombées économiques attendues

Les JO pourraient rapporter 5,3 milliards à 10,7 milliards d’euros sur une période allant de 2017 à 2034, selon une étude d’impact réalisée par le Centre de droit et d’économie du sport (CDES) de Limoges et généreront de 119 000 à 247 000 emplois.

Susciter un élan écologique chez les 14 000 athlètes, des 3 millions de spectateurs et des 3,7 milliards de téléspectateurs qui vibreront lors des compétitions, cela permettra d’accélérer l’effort local et mondial de réduction d’émissions.

Petit Rappel pour les plus perdus d’entre nous :

  • 4 ans entre deux éditions de jeux d’été
  • 4 ans entre deux éditions de jeux d’hiver
  • 2 ans entre jeux d’été et jeux d’hiver

Les prochains jeux d’été se dérouleront au Japon en 2020.

Le saviez-vous ?

 

La transition écologique passe par la rénovation énergétique, demandez un diagnostic gratuitement pour voir quelles améliorations vous pouvez apporter à votre logement et réalisez de super économies d’énergie.

 

 

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :