Le Costa Rica, bon élève du développement durable

Le Costa Rica, bon élève du développement durable

Le Costa Rica, ce petit pays aux grandes ambitions, déteint parmi ses voisins d’Amérique Centrale. Il ne fréquente pas le haut des classements sur la criminalité, sur la violence ou sur le narcotrafic mais bien sur l’utilisation des énergies renouvelables ou sur l’éco tourisme. En 2016 ce petit paradis vert a réussi à faire vivre ses 5 millions d’habitants entièrement grâce à l’énergie renouvelable ce qui fait de lui le troisième pays le plus écologique au monde.

Un miracle énergétique ?

Alors que les débats font rage au sein de l’Union Européenne pour déterminer des objectifs chiffrés concernant l’utilisation des énergies renouvelables, le Costa Rica vient de montrer au reste du monde qu’il est possible d’abandonner les énergies fossiles et de les remplacer par l’énergie hydroélectrique, la biomasse, les éoliennes ou encore les panneaux solaires.

Mais le Costa Rica souhaite aller plus loin encore, il s’est donc aussi fixé comme objectif d’être neutre en carbone d’ici 2021 ce qui lui a valu d’être cité en exemple lors de la COP 21.

Des atouts explicatifs

Alors comment expliquer cette réussite ? D’abord, il convient de souligner que le Costa Rica est un pays pionnier, de fait le développement de l’électricité hydraulique date de 1949 suite à une prise de conscience concernant l’absence de pétrole et de charbon.  Plus tard, en 1984 « le droit à un environnement sain » a fait son entrée dans le Constitution.

Mais c’est aussi une richesse naturelle qui fait la force du pays. En effet, en plus de ses pluies abondantes,  116 volcans permettent de produire 14% de l’électricité,  et l’Etat continue d’investir dans le secteur (985 millions de dollars pour mettre en place des installations près du volcan Rincón de la Vieja). Les forts vents qui soufflent permettent, quant à eux de produire 10% de l’électricité.

Le choix du modèle économique entre en compte également, le Costa Rica a en effet une économie tournée vers le tourisme et l’agriculture et non pas vers l’industrie qui reste un des secteurs les plus polluants.

Un avenir prometteur mais face à des enjeux

Même si ce lieu semble être le nouvel Eldorado, le pays ne peut pas ignorer les défis qui s’imposent à lui.

Leader dans le domaine de l’éco tourisme grâce à ses 27 parcs nationaux, à sa riche biodiversité (6% de la biodiversité mondiale), ce petit pays voit un déferlement de touristes en quête de nature qu’il va falloir gérer pour préserver l’environnement.

Le saviez-vous ?



Afin de réduire vous aussi votre empreinte écologique, vous pouvez réaliser des travaux de rénovation énergétique. Effectuer plusieurs demandes de devis vous permettra de comparer les prix, afin de trouver la meilleure offre pour vos travaux.



Ensuite, le pays souhaite être progressivement moins dépendant de l’hydroélectricité et surtout lutter contre la pollution engendrée par les transports, toujours nourris aux énergies fossiles (ils représentent encore 54% des émissions de CO2).

Malgré tout, le Costa Rica reste une réussite dans le domaine du développement durable et un exemple à suivre.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :