Allons-nous en finir avec les passoires énergétiques ?

Une nouvelle proposition de loi suggère de pénaliser plus lourdement les propriétaires-bailleurs dont les logements sont considérés comme des passoires énergétiques. S’il existe de plus en plus de dispositifs et d’aides à la rénovation pour inciter les Français à mieux isoler leurs maisons, on déplore encore la présence de plus de 20 % de logements beaucoup trop énergivores sur le parc résidentiel actuel. Si la nouvelle loi est adoptée, de plus en plus de personnes vont probablement se lancer dans la réhabilitation de leur bien.

Passoires thermiques : vers une obligation de réduire le montant du loyer ?

Il même été question de les exclure du marché locatif : les passoires énergétiques font clairement partie des combats menés par le Gouvernement. Celles-ci causent à la fois des problèmes écologiques et sociaux. Car du fait de leur mauvaise isolation, les habitations notées F ou G à l’issue du DPE (Diagnostic de performance énergétique) engendrent une surconsommation d’énergie et un surplus d’émission de gaz à effet de serre. De plus, ces intérieurs chers à chauffer représentent un véritable gouffre pour les familles les plus modestes, qui se retrouvent bien souvent en situation de précarité énergétique.

Pour enrayer ce phénomène, une nouvelle proposition de loi a été déposée début avril à l’Assemblée Nationale. Le but ? Aller plus loin que le décret entré en vigueur en janvier dernier, qui limitait les augmentations de loyers supérieures à l’IRL (indice de référence des loyers) aux logements atteignant ou dépassant la note E au DPE.

Ici, il serait finalement question de bloquer davantage de hausses de loyers, et même d’en diminuer pour les logements les plus mal isolés. Très concrètement, on pourra revaloriser les loyers des biens classés A, B ou C, mais cela ne sera plus possible pour les habitations D ou E. Et pour les classes F ou G, le locataire pourrait même demander une baisse du loyer.


Vous souhaitez améliorer les performances de votre logement et diminuer vos factures d’énergie ? Trouvez une solution efficace grâce à notre simulateur en ligne.


Comment continuer à augmenter son loyer en tant que propriétaire ?

Chaque année, les propriétaires peuvent augmenter le loyer de leur logement, en se référant à l’IRL. Si la loi est adoptée début 2021 comme le souhaitent ses initiateurs, cet indice de l’INSEE sera cumulé avec le DPE. Concrètement, même en présence d’une hausse de l’IRL, celle-ci pourrait être partiellement ou totalement neutralisée par un mauvais DPE.

Pour rappel, tous les logements à louer doivent faire l’objet d’un DPE, car il s’agit d’une information que les locataires doivent pouvoir connaître à tout moment, dès lors qu’ils consultent l’annonce du bien pour aller le visiter. Ce diagnostic note les consommations énergétiques annuelles ainsi que les émissions de gaz à effet de serre, tout en proposant différents conseils afin de mieux utiliser les équipements et d’isoler l’habitat afin de réduire son impact écologique.

C’est le moment de rénover votre bien à louer !

Votre appartement ou maison fait partie des passoires thermiques avec une étiquette F ou G au DPE ? N’hésitez pas à consulter ce diagnostic plus en détail, dans l’optique d’identifier clairement les points faibles de vos installations.

Si vous avez une chaudière ancienne, il peut être utile de la remplacer par un équipement fonctionnant avec des énergies renouvelables telles que le bois, ou une pompe à chaleur. Différentes aides peuvent faciliter le financement de votre projet : renseignez-vous.

Notez qu’il est également possible d’isoler ses combles et planchers bas pour 1 € sous conditions de revenus, afin de réussir chaque année à faire toujours plus d’économies d’énergie. Pour rappel, ce genre de réhabilitation vous permet à la fois de revaloriser votre patrimoine, d’être plus attractif sur le marché locatif, de réduire votre empreinte écologique et même de pratiquer un loyer plus haut… Des dépenses qui vous profiteront sans aucun doute sur le long terme.

Le saviez-vous ?

 

Les aides à la rénovation énergétique ne sont pas réservées uniquement aux travaux d’isolation. De nombreux travaux d’économies d’énergie sont concernés. Renseignez-vous !

 

1 note

Vos réactions


Gratuit !

Les services Quelle Energie :

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Euro-blue

Demandez la Prime Effy pour vos travaux
Calculer le montant de la prime

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :