Poêle à bois : quelles aides pouvez-vous obtenir en 2020 ?

Poêle à bois

Idéal pour améliorer le confort d’une pièce de vie en hiver, le poêle à bois fonctionne grâce au combustible le moins cher du marché. Plusieurs solutions de financement peuvent réduire le coût d’investissement initial. Qu’elles soient ouvertes à tous ou réservées à certaines catégories de revenus : retrouvez toutes les aides permettant de financer l’installation d’un poêle à bois en 2020.


Utilisez le simulateur d’aides et subventions QuelleEnergie.fr pour connaitre les aides accessibles selon votre projet et votre situation.


Les aides accessibles à tous pour financer l’installation d’un poêle à bois

Prime Effy

Demander sa prime EffyLa prime Effy permet de financer, à hauteur de plusieurs centaines d’euros, l’installation d’un poêle à bûches ou à granulés.

Conditions particulières :

Prime Coup de pouce Effy

Vous êtes équipé d’un poêle fonctionnant au charbon ? Profitez, selon vos revenus, de 625 € à 1 000 € pour son remplacement par un poêle à bois.

Conditions particulières :

Éco-prêt à taux zéro

Eco-PTZL’éco-PTZ est un prêt bancaire réservé à la rénovation énergétique et dont les intérêts sont payés par l’État. Le montant maximal pour une action seule est de 15 000 €. En rénovation globale, le prêt peut atteindre 30 000 €.

Conditions particulières :

  • La demande doit être faite avant la signature du devis ;
  • Rapprochez-vous des banques signataires de la convention (liste consultable sur le site du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire) pour connaître l’ensemble des conditions applicables.

TVA à 5,5 %

L’installation d’un poêle à bois fait partie des travaux d’amélioration des performances qui bénéficient de la TVA à taux réduit à 5,5 %.

Condition particulière :

  • C’est le professionnel qui applique ce taux réduit sur la facture.

Les aides financières réservées à certains ménages pour l’installation d’un poêle à bois

Ménages aux revenus intermédiaires : CITE 2020

En 2020, le Crédit d’Impôt Transition Énergétique pour l’installation d’un poêle à bois est réservé aux ménages aux « revenus intermédiaires ». Le montant de l’aide s’élève à :

  • 1 500 € pour un poêle à granulés ;
  • 1 000 € pour un poêle à bûches.

Conditions particulières :

Ménages aux revenus modestes : Ma Prime Rénov’

MaPrimerénov'

Lancée en 2020, la nouvelle aide Ma Prime Renov’ s’adresse exclusivement aux revenus modestes et très modestes.

Montant de la prime pour les « revenus modestes » :

  • Poêle à granulés : 2 500 € ;
  • Poêle à bûches : 2 000 €.

Pour les « revenus très modestes » :

  • Poêle à granulés : 3 000 € ;
  • Poêle à bûches : 2 500 €.

Conditions particulières :

Chèque énergie

Si vous faites partie des bénéficiaires du chèque énergie, vous pouvez demander sa conversion en chèque travaux. Son montant, jusqu’à plusieurs centaines d’euros, peut ainsi participer au financement de certains travaux d’économie d’énergie, parmi lesquels l’installation d’un équipement de chauffage fonctionnant au bois.

Conditions particulières :

  • Retrouvez toutes les exigences techniques et les modalités d’utilisation sur le site cheque-energie.gouv.fr.

Les aides locales

Vous pouvez également vous rapprocher de l’Anah et d’Action Logement ou de votre commune, pour connaître les conditions et le montant des aides attribuables pour l’installation d’un poêle à bois selon votre lieu de résidence.

Au moment de définir votre budget, notez que certaines de ces aides sont cumulables. Par exemple, le montant de la Prime Effy peut être cumulé à celui d’autres aides comme le CITE 2020, Ma Prime Rénov’ ou encore l’éco-PTZ.

Le saviez-vous ?

 

Pour obtenir les aides à la rénovation énergétique vous devez obligatoirement passer par une entreprise qualifiée RGE. Faites une demande de devis gratuit pour l’installation de votre poêle à bois et retrouvez les professionnels RGE de votre région. Les conseillers QuelleEnergie.fr sont également à votre disposition pour vous accompagner dans votre projet.

 

Poêle à granulés ou poêle à bûches : comment choisir ?

En moyenne, les poêles à granulés offrent un meilleur rendement que les poêles à bûches. Côté confort d’utilisation, le démarrage automatique et la durée d’autonomie constituent également un atout de taille. Une fois les granulés stockés dans le réservoir du poêle, l’alimentation automatique assure un fonctionnement continu sur une période de 12 h à 72 h.

Le poêle à bûches présente l’avantage d’un investissement initial moins important et reste très économique à long terme. Les bûches, généralement produites localement, sont moins chères que les sacs de granulés. Elles sont également moins sensibles à l’humidité ce qui facilite certaines options de stockage.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :