Quelles sont les alternatives à la chaudière domestique ?

chaudiere1

À l’approche des premières journées froides de l’automne, beaucoup de familles redoutent déjà de devoir allumer la chaudière, parce que cette initiative marque le début d’une saison qui peut coûter cher en énergies ! En complément ou en remplacement de vos équipements actuels, de nombreux autres dispositifs peuvent vous permettre de gagner en confort tout en réduisant vos factures : découvrez les alternatives à la chaudière domestique les plus pertinentes !

Remplacer une ancienne chaudière par une nouvelle

Beaucoup de Français utilisent toujours des énergies fossiles et de vieux appareils pour se chauffer : cela leur coûte cher, parce que les installations ne sont pas rentables… Sans compter qu’elles contribuent à l’émission de gaz à effet de serre.

Aussi, il est encore temps de changer de chaudière pour cet hiver. Par exemple, certaines fonctionnent avec les granulés de bois. Elles permettent de gagner jusqu’à 30 % sur sa facture de chauffage, parce que le bois reste un combustible très accessible, surtout quand on l’achète en granulés.

Si le bois ne vous tente pas, vous pouvez envisager l’installation d’une chaudière hautement performante au gaz (chaudière à condensation ou basse température). Il existe aussi des appareils fonctionnant avec le fioul (et misant sur le système de la condensation) pour chauffer autant avec moins de combustible.

Plusieurs travaux de remplacement de chaudière sont éligibles à des aides comme la TVA réduite, le financement de l’Anah ou encore le Crédit d’Impôt Transition Énergétique.


En remplaçant votre vieille chaudière à fioul, vous pouvez obtenir jusqu’à 3 000 € grâce à QuelleEnergie.fr ! >> Vérifiez votre éligibilité


Utiliser une pompe à chaleur

Rien ne vous oblige à utiliser une chaudière pour l’hiver : vous pouvez sans aucun problème affronter les journées et les nuits les plus glaciales avec une installation de pompe à chaleur. S’il existe plusieurs modes de fonctionnement, toutes ces pompes marchent avec une énergie renouvelable, l’air. Elles aspirent les calories présentes dans l’atmosphère pour les restituer dans l’habitation. Il faut un peu d’électricité pour que le dispositif tourne, mais la facture sera largement inférieure à celle d’une maison chauffée par des convecteurs classiques, par exemple.

Opter pour des radiateurs électriques plus économes

Sur notre territoire, les maisons sont encore assez souvent chauffées avec d’anciens radiateurs électriques, familièrement appelés « grille-pain ». Ces dispositifs doivent être bannis, parce qu’ils sont trop peu efficaces et extrêmement gourmands en énergies. À la place, vous pouvez poser des radiateurs à inertie, qui offrent des rendements nettement supérieurs. Grâce à ses excellentes capacités de diffusion, cet appareil va utiliser le moins d’électricité possible pour émettre une chaleur agréable dans toute la pièce.

radiateur2

Miser sur l’énergie solaire

Alors même que l’on peut utiliser un chauffe-eau solaire, cette solution se conjugue parfaitement avec un SSC, système solaire combiné. Ce dernier ne se contente pas de produire l’eau chaude, mais chauffe également la maison grâce aux rayons du soleil. Ici, l’investissement sera significatif, parce qu’il faudra mettre en place un nouveau circuit de chauffage central. Toutefois, on peut amortir cette dépense en quelques années avec les économies réalisées, sachant que les aides à la rénovation énergétique restent disponibles pour cette alternative.

Le saviez-vous ?

 

Vous pouvez effectuer une simulation en ligne afin de connaître les aides auxquelles vous pouvez prétendre.

 

Investir dans des chauffages d’appoint plus verts

Vous ne souhaitez pas encore changer de chaudière ? Pour cet hiver, vous pouvez vous contenter d’utiliser un chauffage d’appoint misant sur les énergies renouvelables, pour baisser votre facture et limiter autant que possible le recours aux énergies fossiles.

Selon vos préférences et votre budget, vous pouvez aménager un insert fermé de cheminée, ou vous procurer différents types de poêles à bois. Ces installations, combinées à des conduits de chaleur qui traversent la maison, permettent de gagner des degrés facilement, sans trop dépenser d’argent.

Pour conclure, rappelons qu’un bon système de chauffage mérite logiquement d’être couplé à une meilleure isolation, pour que l’on puisse en profiter pleinement. N’hésitez pas à demander un audit énergétique de votre logement : ainsi, vous connaîtrez les travaux les plus pertinents à réaliser dans votre cas.

 

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :