Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Profitez de la prime coup de pouce pour remplacer votre vieille chaudière !
4.000.000€ de primes déjà versées

Prime coup de pouce pour le remplacement d'une vieille chaudière par un chauffage écologique

Grâce au dispositif « Coup de pouce chauffage », le gouvernement veut permettre aux français de se chauffer avec un appareil combinant respect de l'environnement et bonnes performances énergétiques. Alors, si vous hésitez encore pour remplacer votre vieille chaudière, il est temps de le faire car la facture sera beaucoup moins élevée grâce à cette prime.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Le dispositif « Coup de pouce économies d'énergie »

Le gouvernement a instauré ce dispositif en 2017 afin d'aider les ménages aux plus faibles revenus à financer une partir de leurs travaux de rénovation énergétique. L'année suivante, il a élargi cette aide pour qu'elle serve aussi à acheter un équipement de chauffage écologique en remplacement d'une ancienne chaudière.

En savoir plus sur la Prime à la conversion

Depuis janvier 2019, la prime « Coup de pouce économies d'énergie », qui peut être demandée par tous les foyers, a été scindée en deux aides :

Le montant de ces deux aides varie selon la nature des travaux et les revenus annuels du foyer fiscal. Deux critères sont impératifs pour l'éligibilité de votre projet :

  • engager un professionnel certifié RGE pour réaliser le chantier
  • avant d'approuver les devis, passer un contrat avec une entreprise qui a signé la charte « Coup de pouce »

Le dispositif « Coup de pouce chauffage »

Cette prime, concernant les anciennes chaudières fonctionnant avec une énergie fossile (charbon, fioul, gaz) excepté les modèles à condensation, permet de payer un nouvel équipement tel qu'une :

  • pompe à chaleur (PAC) hybride ou PAC eau/eau ou PAC air/eau
  • chaudière à biomasse
  • système solaire combiné
  • chaudière à gaz à très haute performance énergétique (THPE)

Le montant de la prime (en €) varie selon les revenus du foyer fiscal et l'appareil choisi :

ménages modestes autres ménages
PAC hybride, eau/eau ou air/eau 4 000 2 500
chaudière à biomasse 4 000 2 500
système solaire combiné 4 000 2 500
chaudière à gaz THPE 1 200 600

La définition de la catégorie de ménage (modeste ou autre) dépend de la localisation des ressources annuelles et de la composition du foyer fiscal.

Les principaux points faibles des vieilles chaudières

Les anciennes chaudières présentent différents inconvénients :

  • combustible non renouvelable : le fioul, le charbon et le gaz sont des combustibles fossiles dont l'extraction est onéreuse et polluante.
  • rendement inférieur aux modèles récents : les performances des vieux appareils sont de l'ordre de 80 à 90 % alors que les équipements récents peuvent dépasser 100 %.
  • combustion polluante : les chaudières au fioul génèrent le plus de composés nocifs (dioxydes de carbone et de soufre, oxydes d'azote, furannes, particules fines, acide sulfurique dilué …) ; celles au gaz produisent principalement du dioxyde de carbone et celles au charbon du monoxyde de carbone.
  • espace de stockage : pour les chaudières au fioul et celles au gaz (lorsqu'il n'y a pas de réseau de gaz de ville à proximité), il faut investir dans une cuve pour stocker le combustible et trouver l'espace nécessaire pour l'implanter.
la price coup de pouce pour remplacer un vieille chaudière au fioul

Les avantages des appareils de chauffage éligibles

Les différents équipements pouvant remplacer votre vieille chaudière sont :

  • PAC hybride : elle se compose d'une chaudière gaz à condensation à haute performance couplée avec une PAC air/eau. Ces systèmes fonctionnent en alternance ou simultanément selon une programmation intelligente. La PAC hybride cumule les avantages des deux équipements la composant : forts rendements et source d'énergie renouvelable.
  • PAC eau/eau : comme elle puise son énergie dans les nappes phréatiques, son coefficient de performance est élevé et stable car la température de l'eau en profondeur change peu.
  • PAC air/eau : elle ne rejette pas de fumées et ne dégage pas d'odeur. Facilement adaptable sur un système de chauffage central, elle consomme peu d'énergie.
  • chaudière à biomasse : compatible avec le circuit de chauffage central, elle est performante et émet peu de CO2. Elle s'alimente avec des combustibles écologiques et peu onéreux comme le bois, ses sous-produits ou des résidus organiques (coques de fruits, paille,…).
  • système solaire combiné : cet appareil polyvalent permet de chauffer le domicile ainsi que l'eau chaude sanitaire en utilisant une énergie gratuite, écologique et renouvelable.
  • chaudière à gaz THPE : moins énergivore et moins polluante que les appareils à gaz traditionnels, elle est plus efficace.
En savoir plus sur la Prime à la conversion
Les lecteurs ont aussi aimé :