Transition énergétique : pourquoi faut-il changer de mode de vie ?

changement-habitudes1

Cet été encore, les vagues de chaleur successives ainsi que les incendies en forêt ont montré à quel point notre planète était menacée par le réchauffement climatique. Selon les scientifiques, sans métamorphose profonde des modes de consommation énergétique dans le monde, ces phénomènes deviendront plus fréquents, et généreront toujours plus de dégâts. Alors même que nos émissions de gaz à effet de serre continuent d’augmenter, Maxence Cordiez (ingénieur dans le secteur de l’énergie) tire la sonnette d’alarme. Dans une tribune accordée au FigaroVox, il affirme que nous devons changer nos habitudes de vie pour respecter les objectifs de la transition énergétique.

Des difficultés réelles pour réduire nos émissions de CO²

Le gouvernement français aspire à diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre sur notre territoire à l’horizon 2050. Pourtant, aujourd’hui, le pays semble prendre la mauvaise direction : en 2016, les rejets de CO² ont encore augmenté. Ils étaient 3,6 % supérieurs aux ambitions initiales, ce qui prouve que les moyens mis en place ne sont pas à la hauteur des objectifs.

Cet été, on s’inquiète notamment de l’impact de la climatisation sur notre empreinte carbone. Mais dans les faits, le problème est bien plus vaste selon Maxence Cordiez. Alors même que 80 % de nos énergies primaires sont d’origine fossile, l’ingénieur ne voit que deux alternatives possibles pour éviter le réchauffement climatique et toutes ses conséquences dramatiques : favoriser les énergies renouvelables et limiter autant que possible nos consommations.


Quels travaux de rénovation énergétique vous permettraient de réduire le montant de votre facture d’énergie ? Faites le test.


La nécessité d’accélérer la transition énergétique en France

Les idées pour développer l’énergie solaire et solliciter un maximum de ressources renouvelables ne manquent pas. Pourtant, leur application demeure marginale, car nous utilisons à 80 % des énergies primaires fossiles en France.

Le charbon, le pétrole et le gaz doivent rapidement être remplacés par des énergies renouvelables, comme la géothermie ou le nucléaire. Pour cela, nous devons surtout supprimer les anciens dispositifs de chauffage, peu performants, énergivores et alourdissant les émissions de gaz à effet de serre.

transition-energetique2

Paradoxalement, un récent rapport de la Cour des comptes stipule que seulement un dixième des subventions publiques pour les énergies renouvelables électriques concerne les installations de chauffage. L’argent est majoritairement redirigé vers le nucléaire, considéré comme une énergie bas carbone, mais n’entrant pas dans la catégorie des ressources inépuisables.

Ce financement massif du nucléaire au détriment du solaire et de l’éolien inquiète, car il ne permet pas de réduire la quantité d’énergies fossiles utilisées en France. En continuant ainsi, nous risquerions d’aggraver l’effet de serre et d’accélérer le réchauffement climatique.

Le saviez-vous ?

 

QuelleEnergie.fr vous accompagne dans la réalisation de vos travaux de rénovation énergétique et vous met en relation avec des professionnels qualifiés.

Consommer moins d’énergies : une urgence pour la planète

Puisqu’elles sont globalement accessibles aux particuliers, les énergies fossiles sont consommées en très grandes quantités. Quand il s’agit des ressources solaires ou éoliennes, on souffre davantage de l’incapacité à produire en permanence, sans compter les difficultés pour stocker le tout. Ces raisons poussent les Français à plébisciter le gaz, le fuel et toutes les énergies fossiles, en délaissant l’hydroélectricité ou encore l’éolien.

Naturellement, certaines problématiques purement techniques relèvent de l’ingénierie : actuellement, on recherche des alternatives pour accroître les performances des énergies renouvelables. Mais il ne faut pas oublier que la transition énergétique doit s’accompagner d’un changement dans les habitudes et les mentalités.

En somme, pour passer aux énergies renouvelables, les particuliers devront apprendre à utiliser le chauffage autrement, par exemple. Plutôt que de solliciter la chaudière en permanence, il faudra penser aux solutions permettant de moins consommer, et notamment à l’isolation de la maison. Les « passoires énergétiques », encore largement présentes sur le territoire, représentent une véritable menace : la transition se traduira aussi par leur rénovation !

L’ingénieur Maxence Cordiez lance quelques idées simples pour la transition énergétique, comme l’interdiction des frigos sans portes dans les hypermarchés ou la limitation des besoins en carburant des nouveaux véhicules. Mais selon lui, d’autres changements plus profonds deviendront nécessaires, à terme, pour protéger notre écosystème.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :