Rénovation, économies d’énergies : les meilleures innovations de l’été 2018

constructions-basse-consommation1

Cet été, l’ADEME a révélé une liste de onze lauréats retenus dans le cadre d’un appel à projets autour de la construction de bâtiments responsables. Alors même que ces innovations vont bénéficier d’un financement accélérant leur déploiement, d’autres ont attiré notre attention. À quelques jours d’une nouvelle année scolaire, nous vous présentons les initiatives qui pourraient changer l’habitat de demain.

Une pompe à chaleur produisant de l’eau chaude gratuitement l’été

Innovation dans le domaine des énergies renouvelables, la pompe à chaleur air-eau COMPACTE ÉNERGIE + se montre totalement polyvalente, puisqu’elle assure les missions suivantes :

  • Chauffer la maison l’hiver par le plancher, des radiateurs ou ventilo-convecteurs
  • Produire de l’eau chaude sanitaire
  • Rafraîchir la maison en été par le plancher ou des ventilo-convecteurs

innovation-construction-transition-ecologique2

Les pompes à chaleur traditionnelles, que certains Français ont déjà installées chez eux, offrent généralement ces 3 fonctionnalités essentielles. Mais l’innovation de ce nouveau dispositif se trouve ailleurs : contre toute attente, il génère de l’eau chaude sanitaire sans aucune dépense pendant l’été !

En effet, lorsqu’elle est sollicitée pour rafraîchir la maison, cette pompe récupère l’air chaud pour l’introduire dans le circuit d’eau. Grâce à la présence d’un échangeur supplémentaire, l’eau peut être chauffée en même temps que la pompe agit pour diminuer la température ambiante. Logiquement, les rendements de cet appareil sont nettement supérieurs à ceux d’une pompe à chaleur classique, puisque la consommation diminue pendant les périodes les plus chaudes de l’année.

Le saviez-vous ?

Une pompe à chaleur serait-elle idéale pour votre logement ? QuelleEnergie.fr vous aide à faire le point sur vos besoins.

 

Un quartier-modèle pour faciliter la rénovation des maisons anciennes

Difficile à mettre en place concrètement, la transition énergétique implique de changer nos modes de vie, mais aussi de réadapter nos méthodes de rénovation (car les règles du neuf ne sont pas reproductibles sur des constructions antérieures aux années 1950, par exemple).

Dans le Nord–Pas-de-Calais, le quartier Réhafutur nourrit l’ambition de se présenter comme une référence pour toutes les écorénovations. Alors même qu’un premier volet d’études se consacre à la remise en état d’une maison typique des années 1920 (350 m² de superficie) à l’aide d’écomatériaux, on vise également à atteindre les normes basse consommation sur 6 logements. Le but de ces chantiers est d’instaurer des procédés financièrement reproductibles partout sur le territoire, mais aussi cohérents avec les exigences de la transition énergétique. Ce premier test constitue la base d’un autre processus, sur lequel on va rénover 70 000 habitats sociaux.

Différents choix ont déjà été réalisés pour ces chantiers : du liège ou textile recyclé pour isoler les planchers et de la laine de mouton ou fibre de bois pour les murs. En outre, on mobilise des ventilations double flux et des chaudières gaz à condensation, afin de réduire les dépenses et d’optimiser les rendements des équipements.

Une isolation en paille pour les bâtiments administratifs et services publics

Parmi les projets retenus cet été par l’ADEME, on trouve plusieurs innovations consacrées à l’usage de matériaux biosourcés performants dans la construction. Ainsi, la ville de Rosny-sous-Bois (en région parisienne) a déjà inauguré une école maternelle dont tous les murs porteurs sont isolés avec de la paille. Particulièrement écologique, cette alternative sera mobilisée sur le projet scolaire « Bois-Perrier » à l’horizon 2019, dans l’optique d’étudier sa reproductibilité.

Des chantiers plus propres avec un impact écologique réduit

Au total, 4 projets soutenus par l’ADEME concernent la mise en place de chantiers plus respectueux de la planète. Par exemple, certains acteurs envisagent des démarches globales dans lesquelles ils incluent des études préalables pour limiter les risques de voir la moisissure se développer dans la construction, mais aussi d’autres recherches pour optimiser la qualité de l’air dans toutes les pièces.


Testez la performance actuelle de votre isolation et découvrez combien vous pouvez économiser grâce aux travaux de rénovation énergétique.


Certains professionnels sont encouragés dans leurs projets visant à mobiliser l’économie circulaire dans le bâtiment. C’est le cas de Rotor, qui souhaite solliciter des matériaux réemployés pour la construction dans le cadre de 10 « chantiers tests ».

Quand les innovations restent localisées et ne concernent qu’une entreprise, elles ne génèrent que peu d’espoir pour l’avenir. Mais ici, tous les acteurs impliqués cherchent à établir des modèles pour rendre accessibles leurs découvertes, ce qui pourrait bien métamorphoser les constructions futures.

On en parle dans cet article

L’isolation

Evitez les déperditions thermiques grâce à l’isolation. Elle permet de protéger l’intérieur de l’habitat de l’influence de l’extérieur, tant sur le plan thermique que sur le plan phonique.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :