Confinement : quels travaux pourront reprendre chez vous à court terme ?

En France et partout dans le monde, nous vivons une situation inédite et malheureusement compliquée : face à la crise sanitaire du COVID-19, le confinement apparaît comme la seule alternative possible afin de ralentir la propagation du virus. Si certaines personnes peuvent continuer à travailler de chez elles, d’autres rencontrent d’importantes difficultés pour s’organiser. Ainsi, le monde du bâtiment semble à l’arrêt : les artisans sont en réalité au cœur d’un travail d’organisation, dans le but d’essayer de reprendre certaines activités dans de bonnes conditions. Qu’en est-il des chantiers de rénovation énergétique ? Quand pourront-ils reprendre ?

La nécessité de travailler dans un environnement sûr pour les artisans

Si vous aviez prévu une rénovation énergétique en 2020, vous vous interrogez en toute logique sur la poursuite du projet, sachant que 80 à 90 % des chantiers seraient actuellement en suspens, selon les données de la Fédération française du bâtiment (FFB).

Dans les faits, Jacques Chanut, président de la FFB, a confié au journal Capital qu’il ne voulait pas voir des entreprises continuer leur activité « à tout prix » pour éviter la faillite. Bruno le Maire, ministre de l’Économie, confirme quant à lui que des aides pour les professionnels du bâtiment sont prévues, à l’image du chômage partiel qu’ils peuvent utiliser.

Du côté des patrons, on s’inquiète de devoir maintenir des chantiers dans des conditions sanitaires jugées trop précaires. En effet, il n’est pas toujours possible, quand on travaille dans le bâtiment, de respecter les règles de distanciation sociale. De plus, tous les équipements de protection tels que les gants et masques manquent cruellement, ce qui place les salariés dans une position délicate. Afin d’assurer leur sécurité, leurs représentants demandent à ce que des règles claires soient établies, pour pouvoir ensuite définir quels chantiers reprennent, et quels sont ceux qui doivent rester entre parenthèses pour le moment.

Le saviez-vous ?

 

QuelleEnergie.fr vous accompagne dans la réalisation de vos travaux de rénovation énergétique. Identifiez les points faibles de votre logement et découvrez les solutions à votre portée pour réduire le montant de vos factures d’énergie.

 

Afin de régler cette crise le plus efficacement possible, le débat est lancé depuis maintenant plusieurs jours entre les fédérations patronales, les syndicats et le Gouvernement. En ce sens, l’Organisme professionnel de la prévention du BTP a rédigé un guide sanitaire, pour le soumettre au ministre du Travail et au ministre de la Santé.

Ce guide regroupe de nombreuses recommandations pour exercer dans un environnement sûr, aussi bien dans le domaine de la construction que dans celui du bois et de l’ameublement. Pour toutes les tâches effectuées par ces professionnels, des protocoles sûrs et détaillés ont été présentés dans le document, avec des consignes particulièrement claires telles que porter des gants, un masque ou encore rester au minimum à un mètre de distance de ses collègues.

Si ce document entre en application, il se peut que tous les travaux pour lesquels le respect des consignes n’est pas possible soient interrompus. Les risques sont présents, car la pénurie de masques touche naturellement les professionnels du bâtiment. De plus, si ce guide devenait « opposable » comme le souhaite la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb), les employeurs qui ne font pas le nécessaire pour protéger leur masse salariale pourraient être poursuivis.


Afin de vous assurer des travaux de qualité, demandez à être mis en relation avec un Partenaire Effy.


Une reprise progressive comme scénario privilégié

Face à l’urgence de la situation, la CGT préconise d’ouvrir un numéro vert pour connaître les urgences sur chaque région et mobiliser les structures qui peuvent intervenir, sans mettre leurs ouvriers en danger. Les chantiers urgents seront maintenus : en cas de fuite d’eau ou de coupure d’électricité, par exemple, des professionnels peuvent naturellement se déplacer chez les particuliers pour régler le problème.

D’autres opérations sensibles, telles que la maintenance des centrales thermiques et nucléaires ainsi que les interventions dans les hôpitaux devraient se poursuivre, tout comme le traitement des eaux et déchets. En revanche, les chantiers sur les habitations pourraient repartir dans un second temps seulement. Les informations relatives à la durée de cette période de suspension restent floues, mais les professionnels du bâtiment pourront d’ici quelques temps avoir une idée plus claire de la suite et en informer leurs clients.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :