Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 8h à 19h

Service gratuit + prix appel

Quel bois de chauffage utiliser ?

Par L’équipe de rédaction

Publié le 23/02/2018 à 17h30, mis à jour le 14/09/2021 à 11h57

Comme beaucoup de particuliers, vous avez peut-être envisagé de chauffer votre maison au bois, peu coûteux et écologique. Mais voilà, comment savoir quel bois utiliser pour alimenter votre chaudière ou votre poêle ? Les possibilités sont multiples, en revanche il faut se méfier de certaines essences qui peuvent endommager vos appareils de chauffage et diminuer leurs performances.

Dans le cadre du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie, Quelle Energie propose une offre d’ampoules LED subventionnées.

>> Je profite de cette offre !

Un bois sec et non traité

En premier lieu, il faut absolument proscrire le bois de récupération provenant par exemple d’anciens meubles. En effet, ils sont bien souvent recouverts de peintures, vernis, colles ou autres substances pouvant dégager des molécules nocives lorsqu’elles sont brûlées. Il faut privilégier les essences naturelles, non traitées.

Vous souhaitez faire des économies sur vos factures de chauffage en changeant d’appareil ou d’énergie de chauffage ? Trouvez la solution la plus efficace grâce au simulateur en ligne Quelle Energie.

 

L’humidité du bois est également un critère essentiel. Brûler un bois vert ou humide diminue fortement le rendement de l’appareil de chauffage et risque de l’encrasser. Plus le bois est humide, plus le PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur) donnant la quantité de chaleur libérée par la combustion du bois sera bas. Il faut donc préférer un bois sec avec un taux d’humidité inférieur à 20 %. Pour obtenir un rendement optimal, il est recommandé de laisser sécher les bûches de bois avant de les utiliser pendant au moins 18 mois pour un bois sec et deux ans minimum pour un bois vert.

Les essences à privilégier

Tous les bois secs et non traités ne sont pas équivalents. Les essences à privilégier sont les bois durs tels que le chêne, le charme, le frêne ou encore le hêtre. Ces feuillus ont l’avantage de garder une masse volumique importante même après leur séchage. Ils sont donc capables de dégager une grande quantité de chaleur lors de leur combustion dans une chaudière bois ou dans un poêle à bois. A l’opposé, on trouve des bois dits « tendres », principalement issus des résineux tels qu’épicéas ou sapins, qui sont bien moins conseillés en tant que bois de chauffage. En effet, moins denses, ils contiennent moins d’énergie et surtout possèdent de la résine qui a tendance à encrasser le foyer et les conduits de cheminée. Ceci augmente le risque d’incendie en provoquant l’apparition du phénomène de bistrage.

 

Quelle que soit l’essence, il existe des tailles standards de bûches (en général 25, 30 ou 50 cm) mais dans tous les cas, choisissez-les légèrement moins longues que le foyer de votre chaudière ou de votre poêle à bois. Retenez également que l’unité de vente des bûches de bois est le stère, un stère représentant un mètre cube de bûches longues de 1m.

Qu’en est-il des granulés ?

Les pellets sont fabriqués par compression de sciures de bois sous forme de granulés cylindriques. Ils contiennent ainsi une plus grande quantité d’énergie que les bûches, offrant un très bon rendement à votre chaudière à granulés ou votre poêle à granulés. Ils peuvent être produits à partir de feuillus, de résineux ou bien d’un mélange. Les sciures sont agglomérées à l’aide d’un liant, qui peut être directement la résine du bois ou bien un additif. Le choix de l’essence des granulés n’est pas aussi contraignant que celle des bûches. Cependant, d’autres paramètres différencient les pellets comme leur densité, leur taux de poussière et de cendres ou encore leur taux d’humidité qui ne dépasse en général pas 10 %.

👉 Le saviez-vous ?
Le bois, en bûches ou en granulés est l’énergie de chauffage la moins chère au kWh. Calculez vos économies pour une année grâce au simulateur gratuit Quelle Energie.

Je calcule mes aides

Simulation gratuite en 2 minutes

Misez sur la qualité pour réduire vos factures

Une référence de qualité peut être la norme NF granulés biocombustibles ou NF bois de chauffage, qui garantit des bois réunissant tous les critères cités précédemment. Quoi qu’il en soit, pensez à privilégier les bois de votre région pour minimiser l’impact du transport sur l’environnement, diminuer votre facture de chauffage et encourager les marchés locaux.

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème