Appelez-nous !

du lundi au vendredi - 9h à 18h

Service gratuit + prix appel
Panorama village avec montagnes

La PAC air-air réversible en climatisation

Par L’équipe de rédaction

Publié le 26/07/2013 à 16h31, mis à jour le 14/09/2021 à 09h11

Vous connaissez sûrement les climatiseurs mais savez-vous qu’aujourd’hui il en existe avec une double fonctionnalité ? Les systèmes réversibles permettent d’assurer la climatisation de votre logement en été et une partie, voire la totalité, de vos besoins en chauffage en hiver. Un appareil 2-en-1 qui permet donc de faire des économies sur sa facture énergétique ! L’association, par exemple, d’une pompe à chaleur air-air réversible avec un poêle à bois dans un logement correctement isolé serait judicieuse si, bien sûr, vous avez besoin de rafraîchir votre logement en été.

 

La PAC air-air est donc le compromis parfait si vous avez besoin de refroidir votre habitation pendant la saison estivale tout en assurant un complément de chauffage pendant la saison froide. Sa réactivité et son utilisation simplifiée en font aujourd’hui un concurrent sérieux aux appareils de chauffage classique.

La pompe à chaleur air/air réversible est un appareil très économique grâce à son COP de 3 ! Cela signifie que pour 1 kWh d’électricité consommé, elle en produit 3 ! Vous pouvez donc réduire vos factures énergétiques par 3. Alors, la pompe à chaleur air /air est-elle adaptée à votre maison ? Essayez notre simulation pour le découvrir !

Le fonctionnement en été

Imaginons votre logement comme l’intérieur d’un réfrigérateur. Le but est de refroidir l’espace en retirant les calories pour les envoyer à l’extérieur. Pour vous rendre compte de ce phénomène, passez votre main à proximité de votre réfrigérateur et vous vous rendrez compte de la chaleur qui en est extraite. Ce transfert d’énergie se fait au moyen de la PAC air-air, système thermodynamique composé d’un circuit fermé et étanche. Le fluide frigorigène qui se trouve à l’intérieur de la pompe à chaleur va emprisonner les calories contenues dans l’air de l’habitation pour les expulser à l’extérieur. Ces fluides frigorigènes étaient avant très dangereux pour l’environnement (R22), ils ont depuis été remplacés par des gaz Hydrofluorocarbure (HFC) qui ne sont plus nocifs pour la couche d’ozone mais conservent néanmoins un fort pouvoir de réchauffement.

Le système le plus utilisé

Le système le plus répandu est le split (signifie séparé en anglais). Ce système est composé d’une unité intérieure et d’une unité extérieure. L’avantage vient du compresseur qui se trouve dans l’unité extérieure, les bruits générés par le système restent dehors. Les systèmes multi-split sont composés de plusieurs unités intérieures pour une seule unité extérieure. Son installation est aisée et ne nécessite qu’une voire deux journées de travail. Les installateurs intervenant sur des pompes à chaleur ont l’obligation d’avoir une attestation de capacité à la manipulation des fluides frigorigènes. Cette attestation de capacité est délivrée aux professionnels ayant passé une formation et une évaluation validant leurs compétences et leur savoir-faire.

Une utilisation simplifiée

Les derniers modèles de pompes à chaleur aérothermiques réversibles ont un fonctionnement automatisé. Une télécommande multifonction permet un réglage précis de la température intérieure désirée. L’ADEME recommande de ne pas descendre en dessous de 26°C avec un écart entre la température intérieure et la température extérieure ne dépassant pas plus de 7°C. De nos jours, les différents systèmes de climatisations sont de plus en plus silencieux autant pour leurs utilisateurs que pour le voisinage.

L’équipe de rédaction

Plus d’articles sur ce thème