Double vitrage et triple vitrage : que choisir ?

Double vitrage et triple vitrage : que choisir ?La réponse à cette question est délicate car on entend tout et son contraire, et ce en raison de l’apport solaire ! La solution du triple vitrage retient les calories à l’intérieur du logement, mais, en même temps, elle récupère moins de rayonnement solaire. Le choix entre du double vitrage et du triple vitrage dépend donc de différents facteurs : l’orientation des fenêtres, la localisation de la maison, le climat etc.

Différence entre du double et du triple vitrage

Dans les deux cas, les propriétés isolantes de ces fenêtres sont performantes. Les doubles ou triples vitrages ont, effectivement, une forte résistance thermique.

  • une fenêtre double vitrage est composée de deux vitres de 4 mm entre lesquelles sont emprisonnés des gaz rares (argon, krypton ou xénon).
  • la fenêtre triple vitrage a une vitre en plus du double vitrage ce qui accroît ses performances isolantes.

Un triple vitrage à privilégier ?

Cela peut sembler logique puisque le triple vitrage est plus isolant. En effet, la valeur du coefficient thermique du double vitrage (Ug) est de 1,1 tandis que celle du triple vitrage est de 0,8. Plus le coefficient est bas, plus la performance thermique est importante. Le triple vitrage est donc un produit très isolant ! Et pourtant il vaut mieux réfléchir selon un rapport coût/avantage.

De nombreux logements sont déjà équipés de fenêtres à double vitrage qui leur permettent déjà de réelles économies d’énergie. Sachez que remplacer des fenêtres simple vitrage par du double vitrage réduit vos déperditions thermiques dues aux menuiseries de 40%. C’est autant d’économies sur la facture de chauffage !

Néanmoins, le confort du double vitrage n’est pas toujours suffisant : d’abord sur le plan de l’isolation acoustique ou phonique puisque certains bâtiments sont situés près d’axes routiers ou d’aéroports mais également sur le plan de l’isolation thermique lorsque le logement est situé dans des zones particulièrement froides. Dans certains cas, le triple vitrage est donc recommandé car il vient renforcer l’isolation en ajoutant une couche supplémentaire d’air isolant. Ayez toutefois à l’esprit que le triple vitrage est plus cher que le double vitrage avec un surcoût de plus de 75% à l’acquisition. Par ailleurs, les fenêtres triple vitrage sont plus lourdes et plus épaisses, il vous faudra donc les équiper d’une huisserie et de charnières spécifiquement dimensionnées.

On en parle dans cet article

L’isolation

Evitez les déperditions thermiques grâce à l’isolation. Elle permet de protéger l’intérieur de l’habitat de l’influence de l’extérieur, tant sur le plan thermique que sur le plan phonique.

En savoir plus

Vos réactions

28 Fév

De plus, les apports solaires dont vous ne faites aucunement mention sont particulièrement importants.
Il n’est pas rare que des particuliers se plaignent d’avoir froid derrière leur fenêtre en triple vitrage. Pourquoi? Parce que l’effet de serre est considérablement réduit, et donc que les rayonnements du soleil ne passent plus au travers ou si peu qu’on perd cette sensation de chaleur agréable en hiver !
S’il est bon de s’en protéger en été, on en découvre tout l’intérêt en hiver, où c’est de l’apport gratuit de chaleur.
Pour moduler les apports solaires, préférer une protection solaire modulable (brise-soleil, store-banne…).
De plus, la lumière naturelle passe moins. On a moins d’éclairage naturel, à moins d’avoir de très grandes baies vitrées.
Donc, concrètement, du triple vitrage, c’est bien en Alsace et en Lorraine (et en Allemagne) où il fait très froid l’hiver, au delà, le bilan énergétique est nul voire négatif.
Par ailleurs, le double-vitrage d’aujourd’hui est très performant, bien plus que le double-vitrage d’il y a 25 ans, grâce à l’utilisation de couches spéciales sur les verres qui filtrent et retiennent les rayonnements de chaleur à l’intérieur (tout en laissant passer la lumière et la transparence). Grâce aussi à l’utilisation de gaz argon que vous mentionnez (mais dans une bien moindre mesure), on obtient des vitrages 2,5 fois plus isolants qu’un ancien double-vitrage, et presque 6 fois plus isolant qu’un simple vitrage (Coef. Ug = 5,8) !

Oresias
21 Mar

@Oresias : Nous avons justement évoqué la solution du pare-soleil dans cet article : http://www.quelleenergie.fr/magazine/economies-energie/le-pare-soleil-une-solution-efficace-en-ete-20505/.

Mathilde Chevallier
21 Déc

A étudier de près le surcoût, mais je note que cela peut être judicieux sur une façade exposée au Nord..

Jacques
23 Juin

reponse a Oresias
Le traitement e-green d’un triple vitrage permet d’avoir un coef Ug de 0.5 au lieu de 1.1 pour un double. De plus le facteur solaire d’un double vitrage est de 63%, le triple en E-green 61%.
Il ne faut pas comparer avec le triple vitrage d’ancienne génération (Fs=37%).
Concernant le coût, la plus value est en général d’un quarantaine d’euros au m².

michael
05 Avr

Améliorer l’ isolation thermique

Martin



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :