L’éco-PTZ 2019 : plus attractif et plus accessible

economie-energie-rentree1

En 2019, l’éco-prêt à taux zéro évolue. Afin d’inciter les propriétaires et copropriétaires à la rénovation énergétique de leurs logements, le dispositif, prorogé jusqu’en 2021, se veut plus attractif et plus accessible.

Boudé par les particuliers en 2018, l’éco-PTZ a été simplifié. Il concerne désormais tout logement construit depuis plus de deux ans et permet l’octroi d’une avance sans intérêt pour une seule action de travaux. Certains plafonds sont revus à la hausse et les conditions de réalisation des audits énergétiques sont alignées sur celles du Crédit d’Impôt Transition Énergétique.


L’éco-PTZ fait partie des nombreuses aides mises à la disposition des particuliers pour le financement de leurs travaux de rénovation énergétique. Déterminez l’aide qui correspond le plus à vos besoins grâce au simulateur d’aides QuelleEnergie.fr.


Assouplissement des conditions d’accès à l’éco-PTZ

Les nouvelles conditions d’accès à l’éco-PTZ, prévues par la loi de finances 2019, devraient permettre de toucher davantage de propriétaires (bailleurs ou occupants) envisageant des travaux de rénovation énergétique. L’octroi du prêt ne se réduit plus à la réalisation d’un « bouquet de travaux » et peut désormais financer une seule action de travaux de rénovation. Cette action doit figurer sur la liste des travaux éligibles à laquelle s’ajoute, depuis le 1er juillet 2019, l’isolation thermique des planchers bas :

Accès à l'éco-PTZ

  • Isolation thermique de la toiture
  • Travaux d’isolation thermique des murs donnant sur l’extérieur
  • Travaux d’isolation des planchers bas
  • Travaux d’isolation thermique des parois vitrées et portes donnant sur l’extérieur. Notez que l’isolation thermique des parois vitrées n’est éligible que si les matériaux viennent remplacer des parois en simple vitrage.
  • Travaux d’installation, de régulation ou de remplacement de systèmes de chauffage, le cas échéant associés à des systèmes de ventilation économiques et performants, ou de production d’eau chaude sanitaire
  • Travaux d’installation d’équipements de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable
  • Travaux d’installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable

Le saviez-vous ?

 

L’octroi du prêt reste conditionné à la qualification RGE de l’entreprise réalisant les travaux. Faites une demande de devis gratuit sur QuelleEnergie.fr pour être mis en relation avec des professionnels qualifiés de votre région.

 

Le critère d’ancienneté du logement s’assouplit également : l’accès, auparavant réservé aux logements construits avant 1990, s’ouvre à tous les logements construits depuis plus 2 ans à la date d’exécution des travaux. La durée de l’emprunt est, quant à elle, uniformisée à 15 ans pour l’ensemble des éco-prêts. Cette durée maximale était auparavant réservée aux chantiers les plus lourds. Le délai d’obtention d’un éco-PTZ complémentaire pour un même logement est de 5 ans à compter de l’émission de l’offre du premier éco-PTZ, la somme des 2 prêts ne pouvant excéder 30 000 €.

Modification des plafonds et harmonisation des critères de qualification

Le décret, applicable dès le 21 août, vient préciser le montant de chaque plafond par type de travaux et aligner les critères de qualification des entreprises requis pour l’éco-PTZ sur ceux nécessaires à l’obtention du CITE.

Accès à l'éco-PTZ

Le plafond passe de 10 000 € à 15 000 € pour la réalisation d’une seule des sept actions de travaux éligibles. Il est en revanche fixé à 7 000 € pour l’isolation thermique des parois vitrées et des portes donnant sur l’extérieur. Le plafond passe de 20 000 € à 25 000 € pour la réalisation de deux actions de travaux. Les travaux comportant trois actions ou plus bénéficient quant à eux du plafond maximal de 30 000 €.

Les autres travaux permettant d’atteindre une performance énergétique globale minimale du logement, pourront bénéficier d’une avance sans intérêt sous les conditions précisées par le décret et l’arrêté du 20 août. Les particuliers envisageant ce type de rénovation devront faire appel à un bureau d’étude afin de justifier de :

  • une consommation annuelle après travaux inférieure à 331 kWh/m² pour le chauffage, le refroidissement et la production d’eau chaude sanitaire.
  • un gain énergétique d’au moins 35% par rapport à la consommation annuelle en énergie pour ces mêmes dépenses.
  • La réalisation de l’audit énergétique devra respecter les conditions imposées pour l’obtention du Crédit d’impôt Transition Energétique (CITE).

    Des travaux de réhabilitation de système d’assainissement non collectif par des dispositifs ne consommant pas d’énergie, peuvent aussi faire l’objet d’une demande d’éco-PTZ dans la limite de 10 000 €. Un éco-prêt à taux zéro est également accessible aux travaux d’amélioration de la performance énergétique ouvrant droit à une aide « Habiter Mieux » accordée par l’Anah.

    L’éco-PTZ reste cumulable avec les aides de l’Anah et des collectivité territoriales, les certificats d’économies d’énergie (CEE) et le Crédit d’Impôt Transition Energétique.

Vos réactions

10 Sep

j’ai 77 ans, je refaire ma salle de bain surtout remplacer ma baignoire par une douche.ais je droit à des subventions. je vous remercie d’avance

JOSIANE JEANVOINE
12 Sep

Bonjour
Ma banque BNP m informe qu’ elle ne fait plus d éco prêt à taux zéro depuis le 1er juillet 2019 alors qu’ elle est banque partenaire ayant signé la convention avec l état. Pourquoi figure t elle dans cette liste si elle refuse ces prêts et propose en remplacement des prêts à la consommation.

Bailly
18 Sep

Bonjour,

Votre banque est toujours listée parmi celles proposant l’éco-prêt à taux zéro : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/eco-pret-taux-zero-eco-ptz

Soit cela est propre à l’agence à laquelle vous vous êtes adressé, soit l’information n’a pas été communiquée.

Bien à vous,

Céline Lequeux



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :