Un premier trimestre 2019 positif pour l’éolien et le solaire

Un premier trimestre 2019 positif pour l'éolien et le solaire

Article de notre partenaire Le Monde de l’Energie

La France s’est lancée il y a quatre ans dans une transition énergétique qui vise notamment à repenser nos modes de production d’énergie en fonction de nouvelles contraintes environnementales.

Signataire de L’Accord de Paris sur le climat, l’Etat français s’est engagé dans le développement des énergies dé-carbonées afin de réduire drastiquement et rapidement ses émissions de gaz à effet de serre.

Afin d’accompagner le déploiement des énergies renouvelables en cohérence avec les objectifs français en matière de transition énergétique, les gestionnaires du réseau électrique français publient régulièrement le “Panorama de l’électricité renouvelable” : cette publication témoigne à l’instant T de l’état des principales filières françaises de production d’électricité renouvelable.

RTE, le SER, Enedis, l’ADEeF et l’agence OR viennent de publier la 18ème édition de ce fameux panorama. Et le bilan est particulièrement positif pour les parcs éoliens et solaires qui ont battu leurs records de production au cours du premier semestre 2019.

Le parc renouvelable français poursuit sa progression

Les filières renouvelables françaises se portent bien. La 18e édition du Panorama de l’électricité renouvelable présente en détails la croissance des différents parcs renouvelables (hydroélectricité, énergie éolienne et solaire, bioénergies) au cours du premier trimestre 2019.

Une période au cours de laquelle la puissance du parc de production renouvelable de France métropolitaine a augmenté de 439 MW.
Cette évolution permet au parc renouvelable français de continuer sa progression : le 31 mars 2019, l’ensemble des filières renouvelables affichait une puissance cumulée totale de 51.610 MW.

“Les énergies renouvelables ont participé à hauteur de 20,1% à la couverture de la consommation d’électricité en France au cours du premier trimestre 2019 avec une production de 28,5 TWh. Sur les douze derniers mois, l’électricité renouvelable a permis de couvrir 22% de la consommation en France métropolitaine”, se félicitent les auteurs de la 18ème édition du Panorama de l’électricité renouvelable.

L’hydroélectricité, première source renouvelable de France

hydroélectricité L’hydroélectricité caracole toujours en tête des ressources renouvelables françaises. La puissance installée de notre parc hydroélectrique, qui ne présente désormais que de faibles possibilités d’évolution, s’élève désormais à 25.532 MW à la suite du raccord de 22 Mw au premier trimestre.
Après une période particulièrement faste en 2018, la production hydraulique marque le pas en raison d’une faible pluviométrie cet hiver.
Les turbines françaises ont généré 14,4 TWh d’électricité au premier trimestre, un volume important mais qui s’inscrit en baisse de 30,4% par rapport au premier trimestre 2018.

Ce sont les filières éolienne et solaire qui tirent largement leur épingle du jeu. Grâce à une croissance respective de 243 MW et 157 MW au cours des trois premiers mois de 2019, ces deux filières concentrent désormais 46,6 % des capacités renouvelables de notre pays (quelques points en dessous du parc hydraulique qui représente 49,5% des capacités renouvelables françaises).

L’éolien et le solaire battent des records

Grâce aux 243 MW de puissance raccordée en début d’année, le parc éolien affiche désormais une puissance totale de 15.352 MW.

Sa production s’élève à 10,1 TWh d’électricité au cours du premier semestre 2018, soit une progression de 2,8% par rapport à la même période l’année dernière.

“C’est la première fois que la production éolienne dépasse les 10 TWh sur un trimestre, soulignent les auteurs du rapport.

éolienne solaire Du côté de l’énergie solaire, la tendance est également à la croissance. Avec une progression de 157 Mw entre janvier et mars 2019, le parc solaire français affiche désormais une puissance totale de 8.684 MW.

“Avec une production de 2,3 TWh sur le premier trimestre 2019 (+50,6 % par rapport au premier trimestre 2018), l’énergie solaire photovoltaïque bat son record hivernal. Sur les douze derniers mois, 11 TWh ont été produits, couvrant 2,3% de la consommation de la France métropolitaine”, se félicitent les auteurs du rapport.

Enfin, la filière des bioénergies électriques a vu sa puissance progresser de 16 MW sur les trois premiers mois de 2019 pour s’établir à 2.043 MW le 31 mars dernier. Pour la première fois, sa production dépasse les 2 TWh sur un trimestre, soit un volume de 4,4% supérieur à celui du premier trimestre 2018. Sur les 12 derniers mois, les bioénergies ont couvert 1,6% de la consommation électrique des citoyens français.

“Les énergies renouvelables électriques sont appelées à prendre une place encore plus importante dans le mix électrique avec un doublement de la puissance installée totale d’ici 2028, ce qui se traduit par un doublement de la puissance du parc éolien terrestre (34 à 36 GW à terme environ) et une multiplication par 4 du parc photovoltaïque (36 à 44 GW). Concernant l’éolien en mer, de nouveaux appels d’offres sont programmés, en particulier pendant la première période de la PPE, pour l’éolien posé et flottant”.

Le Monde de l'Energie

Article de notre site partenaire « Le Monde de l’Energie ».

Média participatif traitant toute l’actualité liée à l’énergie en France et dans le monde, et donnant la parole à des spécialistes des énergies renouvelables, de l’éolien, du solaire, des smart grids…

 

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :