Le chauffe-eau solaire : solution efficace et innovante

Le chauffe-eau solaire : solution efficace et innovante

Le chauffe-eau solaire est une solution innovante, pratique et efficace qui n’est pas connue auprès du grand public. Celle-ci fait partie des énergies renouvelables et est donc écologique, il s’agit d’un équipement qui se démocratisera dans les années à venir du fait de ses avantages fort intéressants.


Avec Quelle Energie découvrez comment réaliser des économies d’énergie grâce à nos multiples simulateurs. Testez notre simulateur Quelle Energie !


Innovation et écologie

Chauffe-eau solaireSolution idéale pour l’eau chaude sanitaire, le chauffe-eau solaire est innovant et permet de sauvegarder l’environnement. Il permet aux occupants du logement de faire des économies non négligeables sur leur facture énergétique : jusqu’à 40 % pour un foyer français. Ce dispositif reste malheureusement encore trop peu connu de la population et c’est le devoir des acteurs du domaine de l’énergie de démocratiser les équipements favorables à la transition énergétique. Cet équipement fonctionnant grâce à l’énergie solaire, il est donc propre.

Pour preuve de son efficacité, selon le fournisseur d’énergie EDF, il suffit d’un chauffe-eau solaire dont les capteurs mesurent de 2 à 3,5 m² dans le sud de la France, et de 3 à 5,5 m² dans le nord de la France, pour permettre la production de 50 à 80 % de la consommation d’eau chaude sanitaire d’une famille de 3 ou 4 personnes. Afin de parer aux jours de mauvais temps, ou lorsque l’ensoleillement est trop faible, une résistance électrique se trouvant dans le ballon se charge de chauffer l’eau pendant la période nécessaire.

Le fonctionnement du chauffe-eau solaire

Pour fonctionner, cet équipement utilise des panneaux, ou bien des tubes, thermiques photovoltaïques captant l’énergie émanant du Soleil. Les capteurs ayant capté la chaleur la transmettent au circuit hydraulique dans lequel se trouve un liquide caloporteur ou de l’eau. Le ballon de stockage reçoit ensuite ce liquide et se charge de chauffer l’eau contenue dans le ballon. Par la suite le liquide caloporteur est de nouveau conduit vers le capteur où il complétera le même cycle.

Cependant, pour combler le manque d’eau chaude sanitaire que ne peut produire le chauffe-eau solaire, il faut utiliser système de chauffage d’appoint. C’est le plus souvent l’ancien chauffage qui fait office de complément, mais il arrive que des ménages fassent également l’acquisition d’un autre système de chauffage (par exemple une chaudière ou un chauffe-eau électrique) pour compléter leur chauffe-eau solaire.

Le saviez-vous ?

 

Quelle Energie vous propose d’estimer gratuitement l’efficacité énergétique de votre logement et vous conseille dans le choix de solutions de rénovation les plus adaptées.

 

Investir dans l’avenir

Faire l’acquisition d’un tel équipement est un réel investissement puisque celui-ci représente entre 5 000 € et 7 000 € pour un achat de 3 à 5 m². Ce coût conséquent est d’ailleurs réparti entre la main d’œuvre et le matériel en lui-même. Ce prix moyen représente les dépenses pour une famille de 3 à 4 personnes ; dans ce prix on retrouve la pose pour 1 300 € et un ballon de 200 à 300 litres.

Schéma chauffe-eau solairePour aider les ménages à réaliser cet investissement, et ainsi œuvrer en faveur de la transition énergétique, il existe des aides dont les montants peuvent être très intéressants. On trouve en premier lieu le Crédit d’Impôt Transition Énergétique qui vous fera bénéficier d’un avantage fiscal de 30 % sur le prix du matériel, à condition de respecter les critères d’éligibilité, comme c’est le cas pour toutes les aides concernant les travaux de rénovation énergétique.

L’éco-prêt à taux zéro permet de bénéficier d’un prêt en somme classique, mais dont les intérêts sont financés directement par l’État pour vous permettre de financer votre investissement sans craintes. La Prime Énergie permet aux particuliers, grâce au dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), de toucher une prime pour certains travaux éligibles sous la forme d’un chèque. Les aides de l’Anah sont très difficiles à obtenir du fait que leurs cibles sont les ménages modestes mais elles sont néanmoins très efficaces. Enfin, vous pouvez bénéficier de la TVA à taux réduit de 5,5 % pour compléter les autres aides.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :