Les LED : des ampoules économes en énergie

Les LED : des ampoules économes en énergieLa LED (DEL en français) signifie diode électroluminescente. L’ampoule LED est un type d’ampoule utilisé pour les luminaires. Elle possède de nombreux avantages par rapport à ses concurrentes (ampoule à incandescence, néon, halogène…). Dans le secteur de l’éclairage, on lui prédit un bel avenir, puisque d’ici à 2020, l’ampoule LED pourrait représenter 75% du marché de l’éclairage.

Un fonctionnement simple

Une lampe LED est simplement constituée d’une puce LED qui est montée sur un socle réflecteur, une cathode (-) et une anode (+) et un verre en époxy protégeant la diode. Comme l’ampoule LED n’a pas de filament, la chaleur émise est beaucoup moins intense que celle des ampoules à incandescence.

Son fonctionnement est différent selon le type d’ampoule :

  • Il est en tension réseau (230 V) avec les culots GU10, GU5, E14 et E27.
  • Il est en basse tension (12 V) avec les culots MR16 ou GU5.3.

De sérieux atouts

Les LED possèdent une excellente résistance mécanique et ne craignent ni les chocs, ni les écrasements ni les vibrations. Elles ne sont pas non plus fragilisées par des allumages répétés. Leur durée de vie est de 20 000 à 50 000 heures environ. Elle est donc beaucoup plus longue que celle des lampes à incandescence classiques (1 000 heures), celle des lampes halogènes (2 000 heures) ou encore de celle des lampes fluorescentes (de 5 000 à 15 000 heures). Par ailleurs, les LED consomment très peu d’électricité et leurs rendements peuvent facilement atteindre 50 à 60 lm/W.

Quelques points noirs

En 2010, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation a publié un rapport dans lequel elle démontre l’existence d’effets sanitaires potentiels liés à l’usage des LED. Autrement dit, leur forte intensité lumineuse peut entraîner un éblouissement. De plus, les LED possèdent un spectre lumineux tirant vers le bleu, ce qui pourrait être la cause de lésions oculaires dues à un « stress oxydatif cellulaire ». En raison de ces deux éléments, il est préférable de ne pas mettre d’ampoules LED dans les pièces où vivent les enfants. Sachez également que des matériaux toxiques (arsenic) entrent dans la composition des LED. Enfin, son prix à l’achat est encore assez cher, même s’il est en baisse depuis quelques temps. Il est tout de même 2 à 4 fois plus élevé que celui des lampes classiques.

Même le métro s’y met !
La RATP a lancé un important programme de déploiement de LED pour éclairer ses stations et ses gares en région parisienne. Ainsi, d’ici 2017, l’ensemble des lampes, ampoules et tubes fluorescents conventionnels fournissant l’éclairage du réseau seront remplacés par 50 millions de LED basse consommation. Ce changement entraînera une réduction de 50% de la consommation d’électricité nécessaire à l’éclairage des réseaux métro et RER. Une expérimentation a déjà été menée en 2009 à la station Censier-Daubenton. Les résultats mesurés montrent une économie d’énergie pour l’éclairage de 65% !

On en parle dans cet article

L’électricité

L’électricité est une énergie dont le prix ne fait qu’augmenter. Entre 2002 et 2012, elle a connu une hausse de 17%, ce qui fait de cette énergie la plus chère du marché !

Vos réactions

16 Juin

Une remarque sur les effets sanitaires. S’il est préférable de ne pas mettre les DEL dans les endroits où vivent les enfants, on exclut tous les domiciles avec enfants. A quand un avis scientifique sur la non nocivités de ces lampes ? Il est curieux que tout cela soit mis sur le marché sans qu’on n’ait de certitude sur l’innocuité du produit.

Un remarque de forme. Vous nous dites que le sigle pour les LED est en français DEL. Pourquoi ne pas l’utiliser ?

Felten
18 Juin

@Felten : Les pièces que l’on peut comprendre dans celles occupées par les enfants sont leur chambre, la cuisine et les pièces à vivre. Sachez que par mi les experts de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, nombre d’entre eux sont des scientifiques. Enfin, pour répondre à votre question de forme, j’utilise le terme LED pour être comprise de tout le monde. C’est le terme le plus courant.

Mathilde Chevallier
21 Sep

Bonjour,
Sur ce lien vous avez un avis scientifique sur les ampoules LED:
http://www.rts.ch/play/tv/36-9/video/choisir-une-lampe-led-les-conseils-de-georges-zissis-specialiste-des-leds-a-luniversite-de-toulouse?id=6089666
Pour info d’ici quelques années il n’y aura, sur le marché Français, que du LED ou de la fluocompact.
Pour ne prendre aucun risque, pour une lumière douce = 4000Kelvin. (blanc froid)
Pour une lumière chaude = entre 2700 et 3000Kelvin (blanc chaud)
Avec ce type d’ampoule led, j’ai équipé mon habitation, 4000K dans les pièces de vie et 3000K dans les chambres, j’ai réduit ma consommation d’électricité et ne vois pas de différence en qualité d’éclairage.

Olivier
23 Sep

@ Olivier : Merci pour ces informations. Effectivement, les LED ampoules LED semblent très prometteuses et commencent à être de plus en plus répandues.

Manuel Blanc
11 Mai

Ce sont les leds à très forte puissance (industrie…) qui émettent une lumière bleu. Les ampoules leds accessibles au grand public ne sont donc pas concernées.

Annie



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :